kos

Kos, île mythique du Dodécanèse, décrite par le Lonely Planet comme bordée des plus belles plages de la région. Hmm bon, après avoir visité Kalymnos on a pas été d’accord à 100% avec cette affirmation. C’est pourquoi on va vous donner ici notre avis, sur cette île grecque.

Bien sûr, vous allez me dire, 24h pour visiter une île c’est trop peu. Ce à quoi je répondrai : je suis tombée amoureuse de Kalymnos, ou encore de Tioman ou de Koh Tao en quelques heures à peine. Je pense que c’est l’ambiance qui finalement ne collait pas avec notre mode de voyage.

Nous voyageons en couple, et nous privilégions généralement la nature aux lieux touristiques. Quand nous faisons des soirées par exemple, on va plus facilement se tourner vers un apéro/feu de camp sur la plage que vers des bars surpeuplés. Je ne dis pas que j’aime pas ça, j’adore danser et boire des coups ahah (comme vous l’avez peut être vu dans mon article sur Sortir à Singapour) mais c’est vrai qu’ici, ce n’était pas vraiment notre but. On est donc peut être passé à côté de quelque chose, me direz vous.

Il y a aussi bon nombres de lieux que j’avais repéré que nous n’avons pas eu le temps de visiter. Peut être que la clef de mon cœur s’y trouvait. Toujours est-il que, si nous avons apprécié cette étape, elle ne nous a pas transcendé. Autant Kalymnos j’y retournerai avec plaisir, autant Kos, je ne pense pas y revenir. (D’autant plus qu’il y de nombreuses autres îles à découvrir dans ce pays 😉 ).

Vous trouverez donc ici quelques conseils pour visiter l’île Kos en 24h & nos impressions.

kos

Comment se déplacer sur l’île ?

Contrairement à toutes les autres destinations de ce voyage (Turquie & Kalymnos), nous avons pu louer ici un scooter sans problèmes. Ayant peur d’avoir un amende si nous louions au dessus d’un 50cc, nous n’avons pas tenté. Mais vu que les loueurs nous l’ont proposé sans aucune hésitation, il est fort probable que vous puissiez louer un scooter sans permis. Je ne le conseille pas bien sûr, chacun fait en son âme & conscience. (Même si c’est vrai que c’est plus cool de se balader de manière autonome).
Nous avons loué le nôtre à 20€ par jour chez Moto Club Rental.

Je pense que le vélo est aussi un très bon moyen de locomotion sur cette île. Elle est certes grande, mais assez plate. Si vous avez le temps, cela peut donc être un très bon compromis. Cependant, je ne conseille pas particulièrement la voiture, car selon les endroits, le parking peut s’avérer compliqué.

kos

Où loger à Kos ?

Nous avons, comme souvent durant ce périple, élu domicile dans un Airbnb pour 2 nuits. Pour ceux qui veulent être au centre de l’agitation, vous pouvez rester proche de Kos City.

Pour notre part, nous nous sommes un peu éloignés du centre, et avons pu profiter des nuits fraîches chez notre hôte hors du commun en mangeant du yaourt grec !

Que faire à Kos ?

Ce que je vais vous présenter ici, n’est bien sûr pas exhaustif, étant donné que nous n’y avons passé que 24h. Il y a donc des choses que je recommande et d’autres moins. Mais vous l’aurez compris, nous étions plutôt à la recherche de calme et de paysages naturels principalement.

Kos, la ville

Nous avons exploré Kos plutôt en fin de journée, et les couleurs du soleil couchant lui vont à ravir. Nous n’avons pas visité de lieux touristiques car nous n’avions pas beaucoup de temps & que souhaitions plutôt nous imprégner de l’ambiance. Mais vous trouverez plusieurs immanquables à découvrir durant votre séjour:

-l’arbre d’Hippocrate
-l’autel de Dionysos
-la Casa Romana
-l’ancien gymnase
-le théâtre romain
-Neratzia Castle
-l’Agora, et bien d’autres …

kos koskoskos

En effet, on trouve toute une zone archéologique dans la ville qui a l’air de valoir le détour. Et le bonus c’est que, comme à Athènes ou Rome, dès que vous en sortez, vous arrivez dans des ruelles pleines de bars ou de restaurants où passer la soirée. C’est donc très sympa.

Nous avons voulu nous balader à Lambi Beach, mais la côte étant plutôt réservée aux transats, nous n’y avons pas fait long feu. Le port est lui aussi très charmant. Et si nous avions eu le temps, j’aurais beaucoup aimé visiter la partie sud/est de la ville.

Nous y avons testé un restaurant typiquement grec qui battait son plein : Kostas. Situé en plein dans le centre, nous y avons goûté les Gyros (sandwich grec qui fait penser au Kebab) et les Gemista pour moi (légumes farcis à la grecque). Rien que l’ambiance vaut le détour ! Comptez 20€ à deux.

lambi beachlambi beachkos

L’Asclépion

Ces vestiges de l’antiquité ont le mérite de ne pas se trouver très loin du centre-ville. C’est une visite qui peut s’avérer intéressante pour les personnes qui n’ont pas vu beaucoup de ruines antiques dans leurs vies. Pour nous qui revenions de Turquie, j’avais encore en tête le magnifique site de Sagalassos. Même si je ne le voulais pas, je n’ai pas pu m’empêcher de comparer. Et il est vrai qu’en comparaison, payer 8€ par personne pour un aussi petit site sans explication, ne m’a pas ébloui.

Mais c’est tout de même un lieu sympa à voir, pour se plonger dans une autre ambiance, même si vous n’allez peut être pas y trouver les plus belles ruines de l’antiquité.
Notre plus gros coup de cœur fut finalement de passer une heure avec la meute de chats qui s’éclatait sur le parking. De vraies petites boules d’amour !

asclépionkoskosasclépion

Le Moulin traditionnel d’Antimachia

J’avoue ne pas avoir compris ce qui faisait de ce lieu un incontournable de l’île. Il est vrai que je ne suis pas une inconsidérée des moulins, ceci explique peut être cela. Mais toujours est-il que ce moulin se trouve au milieu de quelques rues, sans charme particulier selon moi.

Nous ne nous sommes donc pas attardé très longtemps, bien que d’après les avis Google, les propriétaires soient très sympathiques, la visite pas chère & les cookies délicieux. Avis aux amateurs donc …

antimachia

Plaka Forest

Cette petite forêt est une belle arnaque. Ok, vous allez trouver que j’abuse un peu à trouver des points négatifs à Kos. Mais promis je ne fais que vous partager mon avis (totalement subjectif soit dit en passant).

En effet, on nous avait dit qu’il y avait ici des paons en liberté. Ravis, nous enfourchons notre scooter dans l’idée d’observer ces oiseaux magnifiques aux plumes superbes.

Quelle déception ce fut en arrivant. Alors certes on trouve de nombreux oiseaux. J’ai d’ailleurs été surprise de tous les trouver groupés à un certain endroit de la forêt, bien qu’on les nourrisse artificiellement.

Et en réfléchissant un peu, je suis persuadée qu’on leur a coupé les plumes pour qu’ils ne puissent plus voler. J’ai en effet regardé les photos d’un paon « naturel » sur internet, je me suis rendue compte que leurs plumes sont censées être beaucoup plus longues. D’après les renseignements que j’ai trouvé, il s’agit ici d’une technique d’éjointage, qui consiste à couper les ailes des oiseaux pour les empêcher de voler. Je veux bien un avis d’expert si l’un d’entre vous passe par là.

C’est donc pour moi un énième attrape-touriste qui se sert des animaux. Faire un don pour les « nourrir » dans ces conditions ? Très peu pour moi !

Bon aller, maintenant on passe à un lieu que j’ai aimé 😉 !

plaka forest

Palio Pyli Castle

Le voilà mon coup de cœur sur cette île. Prenez des ruines, mettez les en hauteur, avec un panorama de dingue, ajoutez-y une entrée gratuite & déserte, et vous faites mon bonheur.

En effet, après l’agitation de la journée, nous avons fini par grimper au Palio Pyli Castle où régnait un calme plat. Il n’y avait que nous & quelques autres visiteurs, et surtout une belle forêt de pin qui reprenait ses droits. Le site est assez sauvage et la vue une fois en haut est impressionnante. Je ne m’attendais pas à trouver un aussi beau panorama à Kos.

L’atmosphère était chargée des odeurs de la nature, le soleil nous réchauffait de ses rayons… Bref, c’était un moment parfait !

La montée est assez raide, donc ne montez pas sans avoir au minima des chaussures fermées. Une fois en haut, vous serez récompensés pour vos efforts !

palio pyli koskospalio pyli

Les plages de Kos

Je vous partage ici les 2 plages que nous avons exploré, mais il y en a bien sûr plein d’autres à découvrir à Kos.

Agios Stefanos

Cette plage nous avait été vantée par notre hôte comme une des plus belles de l’île. En effet, sur le papier, elle est très jolie, avec une eau limpide et turquoise. Elle fait également face à la petite île qui porte la chapelle du même nom, Agios Stefanos, ce qui ajoute un certain charme au lieu. Troisième bon point, il y a également les ruines de la Basilique St Stefanos qui se dressent face à la mer. Bref, cette plage à tout pour plaire.

Sauf le monde. Je sais, début septembre, il ne faut pas s’attendre à avoir la plage pour soi. Mais là ce n’était pas du tout notre tasse de thé, et nous n’avons pas vraiment pu profiter de la beauté du lieu. Cependant, je ne doute pas que ce soit très agréable de s’y baigner en début ou fin de journée.

Il y a plein d’autres plages à côté, à déouvrir également : Paradise Beach, Camel Beach, Kefalos Beach, etc …

kosagiosstefanos

Agios Theologos

Cette plage fut notre préférée du séjour, car ici il y a beaucoup moins de monde et l’eau est tout aussi belle. Plus agitée c’est vrai, elle est également d’un bleu turquoise profond. Nous y sommes restés quelques heures à profiter du calme.

Pour se rendre sur cette plage, il faut traverser toute l’île de Kos dans sa longueur. Pour cela, vous passerez dans les hauteurs de l’île, qui donnent de très jolis panoramas.

Nous avons également testé le restaurant du même nom, Aghios Theologos Restaurant, que je vous conseille grandement. On est ici face à la mer, bercé par le bruit des vagues à déguster de très bons produits. Comme souvent nous avons eu les yeux plus gros que le ventre & avons commandé une salade halloumi & des légumes frits, un vrai régal ! Comptez 30€ environ pour 2.

kosagios theologoskos

Ce que nous aurions aimé faire de plus

Comme je vous l’ai dit, nous avons finalement manqué de temps pour découvrir les autres coins de Kos & notamment :

– la plage de Mastihari
– dîner avec vue à la Taverna Zia
– aller jusqu’à Psalidi Beach
– se baigner dans les eaux bouillantes de Therma Beach
– randonner, tout simplement

Voilà pour mon petit bilan de ces 24h sur l’île de Kos. Je sais que je peux paraître dure sur certains aspects, mais je tiens à vous partager ici mes impressions & peut être donner quelques tips aux personnes qui recherchent la même chose que moi. Je ne doute pas que Kos est pleine de choses agréables à découvrir. Mais si vous êtes à la recherche de calme et de nature sauvage, vous avez peut être d’autres pistes à explorer 🙂 !

Qu’en avez-vous pensé ? Est-ce que Kos semble être votre île de rêve ou vous vous retrouvez dans certaines de mes impressions ? Et sinon, vous avez déjà eu ce genre de sentiment en visitant des lieux ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage ?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest !

kos grèce ile de kos

Comments:

  • Samuel TOURBEZ

    4 juillet 2022

    Bonjour,
    Vous parlez beaucoup de Kalymnos, il est vrai que l’île dénote par son caractère et l’absence de Tourisme de masse…(en particulier la petite île de Telendos et ses couchés de soleil grandioses…toutefois pour mon épouse et moi, rien ne vaut une escapade à Patmos (et en particulier la baie de Grikos…pour nous la plus belle baie des îles grecques ! Et que dire de l’entrée en Ferry dans le port de Symi au petit matin avec un soleil levant qui inonde les petites maisons aux couleurs pastels….féerique. Mais vous avez raison, il y a tant d’îles à découvrir en Grèce (Thassos, syros….).
    Bon vent
    Samuel

Laisser un commentaire