kalymnos

Aujourd’hui je vous partage ma première rencontre avec la Grèce, qui fut un coup de cœur du début à la fin. Fraîchement débarqués de Turquie, nous avons foulé le sol grec pour la première fois sur l’île de Kalymnos.

Je dois vous dire, qu’avant d’arriver ici, j’ai été soumise à de nombreuses interrogations : devions-nous réellement aller à Kalymnos ? L’île mérite-t-elle que nous y passions 3 jours complets ? Ne devrions-nous pas plutôt aller à Kos, plus connue et qui semble être incontournable ?

J’ai finalement tranché pour Kalymnos, car l’île me semblait assez sauvage. Ce qui m’a « inquiété » fut de ne trouver que peu d’informations sur cette île. Mais ce fut ce qui m’a également convaincu d’y aller. Pas d’infos, pas de touristes. Pas de touristes = la plage pour nous tout seuls. Et ce fut bien le cas …

Que faire, que voir à Kalymnos ?

Le port & le sud

Lorsque vous arrivez à Kalymnos, vous arrivez au port de l’île, tout au sud de celle-ci. Je dois avouer que nous ne nous sommes pas longtemps attardé ici, car nous recherchions plutôt le calme.

Dans ce coin là, vous trouverez plusieurs points d’intérêts, notamment la plage Therma Beach et plus loin Vlichadia. Nous ne sommes pas tombés sous le charme de Vlichadia, mais si vous avez le temps, j’avais repéré une grotte un peu plus loin, celle de Kefalas.

Nous ne nous sommes pas attardés ici, car mon intérêt principal était pour le Monastère de Saint Sava. D’ici la vue sur le port est magnifique et le monastère en lui-même vaut le détour. Il y a très peu de Monastères Orthodoxe sur l’île, et c’était pour moi l’occasion d’en voir un premier dans ce joli pays.

Nous avons ensuite fait un crochet au Chrysocheri Castle. Celui-ci est quasiment complètement en ruine, mais le panorama est lui aussi très beau. Ce fut également l’occasion de faire une rencontre qui ne nous a pas laissé de marbre. Nous sommes tombés sur un petit chaton très câlin, qui semblait tout seul et qui a voulu nous suivre. Une bonne dose d’amour avant d’avoir le cœur brisé de le laisser ici.

kalymnoschrysocheri castlekalymnos

Chorio

Au dessus du port, se trouve le village de Chorio, où nous logions durant ce séjour. Ce fut donc notre lieu de villégiature, mais pas seulement, car au dessus du village se trouve le Château de Choras. L’avantage d’être sur une île comme Kalymnos, c’est que finalement beaucoup de choses sont gratuites. Nous avons donc pu rentrer dans le Château par nous-mêmes & nous balader dans les ruines tout en observant les environs désertiques.

La visite vaut le détour, d’autant plus que pour y arriver, nous avons traversé des ruelles typiques, avec de jolies maisons colorés & des bougainvilliers.

kalymnos choriochorio kalymnoschoras chateau

Vathy

Ce petit village se situe tout au bout d’un fjord et mérite bien d’y passer du temps. Premièrement car c’est tout à fait charmant. On y trouve des vendeurs d’éponges de mer, des restaurants, des bâtiments blanchis aux peintures bleues… Les bateaux amarrés apportent un petit air de vacances. On peut également monter dans les hauteurs de Vathys à la rencontre de petits chapelles d’où le panorama est très joli.

vahty vathyvahty

Vathy, c’est également l’endroit parfait pour louer un Kayak. Pour 25€, nous en avons loué un chez Waternative pour 3h. Cela nous a permis de remonter jusqu’à la sortie du Fjord, et d’observer de superbes paysages : petites criques isolées, grottes … Nous sommes également tombés sur une balançoire sur laquelle nous nous sommes amusés à faire les stars. Bref, je ne peux que vous conseiller cette activité, ça permet de voir l’île sous un autre angle.

En continuant la route qui mène au port de l’île depuis Vathy, juste après le panorama sur la côte, il y a une petite route légèrement chaotique. Les couleurs de fin de journée étaient tellement belles, que nous n’avons pas pu résister à y aller. Rien ne sert d’aller jusqu’au bout, car on y trouve des élevages de poissons. Mais en hauteur, la vue est tout simplement sublime.

kalymnos vathyvathykalymnoskalymnos

Alexis Beach

Au nord de l’île, au-delà d’Emporios se trouve une presqu’île qui nous a complètement charmée. Nous avions les lieux quasiment pour nous tout seuls, mis à part un autre couple et quelques chèvres.

Nous avons commencé pour profiter de la plage et des eaux translucides de la plage qui fait face à celle d’Emporios. A l’ombre des arbres, ce moment fut d’un calme puissant. Puis nous avons migré de l’autre côté de la presqu’île, sur Alexis Beach. Ici l’eau est plus mouvementée mais le lieu tout aussi beau. Nous sommes restés quelques minutes à escalader les rochers.

kalymnos

Puis en voiture, nous avons emprunté la route de terre qui monté sur les hauteurs de la presqu’île. Encore une fois, c’est inutile d’aller jusqu’au bout de la route, car cela mène à une antenne. Mais le chemin est encore une fois très beau, et offre un magnifique panorama sur ce petit bout de paradis. Nous avons vu beaucoup de jolies choses à Kalymnos, et celle-ci est définitivement dans le top 3.

alexis beachalexis beach

Palionissos

Comme je le dis plus bas, nous n’avons pas trop apprécié Palionissos car c’est un endroit qui semble fait uniquement pour les touristes. Mais avant cette plage, vous trouverez un chemin de randonnée, que nous avons emprunté. Nous espérions trouver une plage secrète, comme celle que nous apercevions sur la gauche (bien trop loin pour nous).

Mais finalement nous sommes arrivés sur ce qui nous a semblé être un lieu d’escalade. En effet, l’île est connue majoritairement pour cela. Nous n’avons pas testé, mais c’est un lieu idyllique pour ça. Nous avons donc tout simplement profité du paysage & des eaux agitées.

D’ailleurs en prenant la route jusqu’ici, n’hésitez pas à vous arrêter sur le bas côté de temps en temps car les panoramas sont également très beaux.

kalymnoskalymnos

Les plages de Kalymnos

Arginonta

Ce fut la première plage où nous nous sommes arrêtés quelques heures pour profiter de l’ombre des arbres et du doux bruit des vagues. L’eau turquoise s’engouffre ici dans l’embouchure pour former un paysage particulièrement beau au coucher du soleil. A Arginonta, la route se sépare : une pour aller au nord, et une autre vers Vathy.

arginonta

Skalia

Petite plage familiale de galets à l’ombre des arbres. Nous y avons passé quelques heures avant de prendre de la hauteur pour un magnifique coucher de soleil à l’église Saint Panormitis. Il me semble également qu’il y a dans le coin des spots d’escalade et des grottes, mais nous ne les avons pas trouvé.

skaliakalymnos

Panormos

Nous y avons posé nos serviettes pour quelques heures et étions quasiment seuls. Comme dans beaucoup d’endroits sur l’île, l’eau est d’un bleu profond, et c’est un petit paradis. En surplomb de la plage, on trouve l’église Agios Athanasios ainsi qu’un chemin de randonnée qui longe la côte jusqu’à Agios Fotis. Nous n’avons pas eu le temps d’y aller, mais je parie que le panorama est comme toujours superbe.

panormospanormos

Nos bonnes adresses

De manière générale, en voyage nous prenons un Airbnb afin de réduire les coûts et de pouvoir se préparer des petits plats à l’appartement. Mais le but étant tout de même de se faire plaisir, nous avons testé plusieurs restaurants.

Miltos Taverna à Mirties

Dans ce restaurant, nous avons fait l’erreur de commander un poisson entier, tête comprise en nous disant « aller, c’est la spécialité, on va goûter ». Mais ça nous a plus dégoûté qu’autre chose, vu qu’on a de plus en plus de mal à manger de la chair animale.
Cependant les 4,6 étoiles de Google me semble méritées, car malgré tout l’ambiance est top, et tout le monde semblait se régaler. C’est aussi ici que nous avons goûté le Bougiournti, un plat typique des pêcheurs d’éponges de mer, fait à base de fromage et de tomates. Un vrai régal, digne de la meilleure comfort food du monde.
C’est également un super spot pour profiter du coucher de soleil sur l’île de Telendos.
Environs 25€ à deux

myrtiestelendos

Anna’s Restaurant à Mirties

Ce fut notre premier restaurant grec, et j’avoue qu’après la cuisine turque qui ne nous a pas transcendé, nous avons grandement apprécié cette petite adresse. Nous avons pu profiter de la terrasse avec vue sur le joli port de Melitsachas en dégustant olives et moussaka. La personne qui nous a accueilli était particulièrement charmante. Ce fut donc une première entrée en matière absolument parfaite !
Environ 28€ à deux

anna's restaurant kalymnosanna's restaurant

To Kyma à Emporios

Ce restaurant fut la pépite de notre séjour. Situé sur le front de mer, on déjeune les pieds dans le sable, à l’ombre d’un auvent, c’est hyper agréable. Nous y avons pris des jus de fruits savoureux & avons goûté aux plats typiquement grecs : les Dolmadakias (feuilles de vigne farcies avec du riz) et les Souvlakis (brochettes de poulet). Les portions sont copieuses, et on nous a même offert un petit dessert. A la fin du repas, vous pourrez vous allonger sur les transats pour digérer en toute tranquilité. Bref, c’est juste parfait.
Environ 24€ à deux.

to kyma to kymato kyma

Palionissos Paradise Tavern

Nous n’avons ni mangé ni dormi ici, mais ce fut pourtant également un coup de cœur. En effet, en passant en voiture, un homme nous interpelle et nous propose de venir boire un verre. Nous acceptons & découvrons un petit havre de paix, et surtout un hôte incroyable. Nikolas parle couramment français & nous raconte plein d’histoires en l’espace de quelques minutes. Nous dégustons du thé, de l’Ouzo et il nous a même donné des petites éponges de mer. Bref, ne manquez pas cet endroit !

Où loger à Kalymnos ?

Nous avons choisi de dormir à Chorio, dans un petit Airbnb tout ce qu’il y a de plus charmant. Ce village est situé dans l’arrière pays, juste derrière le port. Ici nous étions au plus proche des locaux, le quartier ne semblant pas être très touristique.

Nous aurions très certainement pu dormir plus proche de la côte, mais avec le recul je ne regrette pas du tout d’avoir fait ce choix. En effet, après avoir fait le tour de l’île, j’ai réalisé que certains endroits étaient trop touristiques pour moi, et je n’aurais pas particulièrement apprécié l’ambiance 3 jours de suite. Je pense notamment à Vlichadia ou Palionnisos, qui malgré leur isolement, sont des petits spots assez touristiques.

Je leur ai préféré l’ambiance typique de Chorio, où nous croisions des locaux pur souche qui ne nous accordaient aucune attention. Nous faisions partie du paysage, n’étions pas des porte-monnaie sur pattes et j’ai apprécié ce côté très calme et authentique.

kalymnos

Comment se déplacer sur l’île ?

Nous pensions louer un scooter, mais comme en Turquie, sans permis 2 roues, nous n’avons pas pu. Nous avons donc loué une petite Fiat Panda pour 35€ par jour chez Automarket, directement en sortant du bateau. Je les ai trouvé très pro et arrangeant, je vous les conseille à 100%.

Il semble y avoir des bus sur l’île, mais je vous avoue que j’ai préféré l’autonomie de la voiture, qui nous a permis de nous arrêter sur des lieux magnifiques. Comme souvent en voyage, sans la liberté du road trip, je pense que nous n’aurions pas autant apprécié la beauté de l’île.

kalymnos

J’espère que cet article vous donnera envie de découvrir cette île grecque du Dodécanèse qui est tout simplement magnifique & qui mérite le détour. Si nous avions eu plus de temps sur place, je pense que nous aurions testé l’escalade, fait plus de randonnées & fait une excursion sur Telendos Island, juste en face.

En tout cas, je n’ai qu’un conseil à vous donner : foncez à Kalymnos. Et si vous hésitez avec Kos, sa voisine, sachez que Kalymnos est bien plus sauvage, préservée et authentique. On n’y fait pas la fête mais on se repose et on profite de la vue !

Alors ça vous tente comme destination ? Je trouve que ça change de ce qu’on voit parfois des îles grecques, pas vous ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

kalymnos dodécanèse

 

Comments:

  • Daniel

    2 septembre 2021

    Bonjour Clémentine,

    Je te remercie pour ton article intéressant. Je ne connaissais pas cet île grec, mais avec tes magnifiques photos, ça me donne envie d’y aller. Je suis allé une seule fois en Grèce, c’était en août 1992, j’y étais allé dans le cadre d’une colonie de vacances en voyage itinérant de trois semaines, nous étions allé en convoi de plusieurs minibus 9 places au départ du département du Var, nous avions traversés toute l’Italie jusqu’à la botte italienne et avions pris le ferry à Brindisi jusqu’en Grèce, c’est un pays magnifique surtout Athènes, depuis je ne suis plus retourné.

    À bientôt.

Laisser un commentaire