ferry de la turquie à la grèce

Lorsqu’on voyage le long de la côte sud de la Turquie, il est très tentant de se rendre en Grèce. Seule une eau bleu turquoise nous sépare de ces îles aux allures de paradis où il fait bon vivre. C’est pourquoi je vous livre ici tous mes conseils pour passer de la Turquie à la Grèce en ferry.

Après notre road trip de quelques jours en Turquie, je me suis dit qu’un petit périple farniente sur une île grecque ne serait pas de trop. Et je n’ai pas été déçue ! J’ai certes adoré sillonner la côte turque car nous y avons vu des paysages incroyables, des eaux translucides, découvert un passé historique impressionnant. Mais nous étions plutôt en mode « aventuriers ». Après cela, il était temps de passer en mode « vacances ».

Je vous parlerai donc dans de prochains articles des îles de Kalymnos & de Kos sur lesquelles nous avons passé quelques jours. Spoiler alert : je ne suis pas fan de Kos, mais Kalymnos fut un vrai coup de cœur. En attendant de vous en dire plus, je vous livre ici quelques pistes pour passer de la Turquie à la Grèce avec l’esprit tranquille.

Les plages de Kalymnos … J’en rêve encore !

Ferry de Bodrum en Grèce

En effet, je me suis dit qu’un article de ce style pourrait être utile car j’ai moi-même passé des heures à écumer les forums & sites de ferry en ligne avant d’avoir la moindre certitude.

C’est le site Direct Ferries qui m’a le plus aidé. Grâce à lui, j’ai compris que depuis Bodrum, il était possible de rejoindre Rhodes, Kos, Leros & Symi grâce à différentes liaisons entre juin et septembre. Pour les autres saisons, il vous faudra adapter votre emploi du temps aux liaisons disponibles. Il faut parfois attendre plusieurs jours entre chaque départ.

Pour information, pour vous rendre à Rhodes, vous avez également d’autres options. Si l’envie de revenir jusqu’à Bodrum ne vous enchante pas (ce qui ne me choquerai pas), vous pouvez également rejoindre cette île depuis Marmaris ou Fethiye. Marmaris permet également de rejoindre l’île de Symi, qui est parait-il un vrai bijou.

ferry bodrum kalymnos

Ok, mais comment aller à Kalymnos ?

Tout cela me fit une bien belle jambe lorsque fut prise ma décision de commencer ce périple grec par l’île de Kalymnos. Impossible de trouver un ferry depuis Bodrum pour cette île connue pour ses éponges de mer et son calme authentique. Tout s’est éclairci lorsque j’ai compris qu’un autre port permettait de se rendre en Grèce : celui de Turgutreis.

Situé à une demi-heure en voiture du port de Bodrum, ce port est le seul à faire des liaisons jusqu’à Kalymnos. Il permet également d’aller à Leros (les lundis) ou Kos (tous les jours).

Pour y aller, nous avons attendu un bus pendant quelques temps au Bus Terminal de Bodrum (Çarşı, 48400 Bodrum/Muğla). Malheureusement, le chauffeur ne semblait pas vouloir y aller. C’est pourquoi après avoir attendu un quart d’heure, nous avons finalement pris un taxi pour nous emmener jusqu’à Turgutreis.

Voici donc ce que nous avons fait : – ferry de Bodrum à Kalymnos un samedi. Pour cela j’ai réservé via le site Yesil Marmaris Lines.
– ferry de Kalymnos à Kos un mardi. Pour cela je suis passé par le site Direct Ferries. C’est la compagnie Dodekanisos Seaways qui a effectué le trajet.

C’est finalement très facile de passer de la Turquie à la Grèce en ferry. Il suffit de savoir où chercher les informations. Voici quelques captures d’écran qui viennent du site Bodrum Express Lines & qui recense les différentes liaisons disponibles :

ferry kos bodrumferry rhodes bodrumferry de la turquie à la greceferry bodrum symi

Visiter Bodrum

Je profite de cet article pour vous parler brièvement de la ville de Bodrum. A son approche, j’ai d’abord cru qu’un doux vent grecque était passé par ici. Les murs blancs & les bougainvillers peuvent en effet donner cette impression. Mais pour ma part je n’ai pas du tout trouvé la tranquillité et l’authenticité que je cherchais.

Bodrum m’a paru être une ville entièrement aménagée pour les touristes où se mêlent boutiques assez banales, restaurants un brin tapageurs & vendeurs de babioles Made in China. Bien sûr, je n’ai passé que quelques heures ici, mais je n’ai pas du tout ressenti le besoin d’y rester plus longtemps. Le coucher de soleil fut gâché par un amas de perches à selfie, nous croisions une réplique des Anges de la Téléréalité tous les 50 mètres et il fut impossible de trouver un petit bout de plage public. Quelques temps plus tard, j’ai découvert que Bodrum était le Saint Tropez de la côte turque. J’ai tout de suite compris la référence 😉 !

Dans la mesure du possible, je vous invite donc à ne pas rester dans le centre de Bodrum. D’après mes recherches, la péninsule reste très jolie. Je ne serai pas étonnée qu’une plage magnifique se cache quelque part, non mentionnée dans les guides de voyage. En Turquie, nous avons bien souvent été bluffé devant des panoramas qui semblaient méconnus du grand public.

bodrum bodrumferry de la turquie à la grece

Marmaris

Je pense également que les environs de Marmaris doivent être très jolis. En faisant quelques recherches sur Google Maps, on peut tomber sur des plages absolument fantastiques. Nous n’avons pas eu assez de temps pour explorer cette partie de la Turquie. Mais je parierai qu’elle en vaut le coup.

J’espère que ces conseils pour voyager en ferry de la Turquie à la Grèce vous donneront quelques pistes. Pardonnez cet article purement pratico-pratique, mais il m’a semblé nécessaire à qui souhaite plus d’informations sur ce petit bout de planète. D’ailleurs, si vous souhaitez en discuter ou avez des questions, n’hésitez surtout pas à me contacter !

Alors, un combo Turquie/Grèce, ça vous tente ? Prêts à passer d’une merveille à l’autre ?

Comments:

  • Daniel

    10 décembre 2021

    Bonjour Clémentine,
    Je te remercie pour ton article intéressant. Je ne connais pas du tout la Turquie mais la Grèce oui mais pas les îles, je connais Athènes et d’autres villes dont je ne me souviens plus des noms, j’étais allé en Grèce en août 1992, c’était en colonie de vacances en voyage itinérant, nous étions partis depuis Draguignan (Var) avec plusieurs minibus 9 places jusqu’à la botte italienne, Brindisi où nous avions pris un ferry jusqu’en Grèce. Tes photos sont tellement magnifiques que ça donne envie de découvrir la Turquie et les îles grecs.
    À bientôt.

Laisser un commentaire