athenes

Athènes, symbole de la démocratie comme de l’anarchisme à mes yeux, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en découvrant cette capitale aux mille facettes. Autant connue pour ses monuments antiques que pour sa crise économique, la Grèce a mille visages et Athènes en est le berceau.

Après avoir découvert Kos & Kalymnos, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait dans cette ville. D’autant plus que j’avais eu toutes sortes d’avis sur cette ville. Du « en été c’est l’horreur, c’est sale et trop chaud ! » au « j’ai adoré« . C’est pourquoi j’ai décidé de m’y balader sans attentes. Et c’est peut être pour ça que je fais moi aussi partie de la team « J’ai adoré » !

Je savais que les lieux touristiques seraient bondés à cette époque de l’année (tout début septembre). C’est pourquoi j’ai privilégié de visiter les quartiers à pieds, notamment pour découvrir le street art incroyable de cette ville. Et je n’ai pas été déçue.

L’Acropole

Ce fut l’exception qui confirma la règle de cette escapade, le seul lieu touristique où nous avons fait la queue. Et sans surprise, je n’ai pas été conquise. Autant le site est magnifique, et la vue panoramique, autant les troupeaux d’humains que nous formions m’ont complètement blasé.

Je pense que cette visite vaut définitivement le coup en dehors de la période touristique. Mais si, comme moi, vous n’aimez pas les lieux trop bondés, faites l’impasse sur l’Acropole en été. Ce n’est pas comme le Forum à Rome, où, même s’il y a du monde, le site est immense et on peut se balader tranquillement. Ici, lorsqu’il y a du monde, on peut avoir l’impression d’être dans une file d’attente infinie. Et ce n’est pas forcément l’idéal.

acropoleathenes

Les quartiers d’Athènes

Anafiotika

Qu’à cela ne tienne, nous avons vite fait le tour de l’acropole pour rejoindre juste derrière le quartier d’Anafiotika. Cet entrelacs de ruelles minuscule regroupes de très jolies maisons bleues & blanches.
C’est exactement l’image que je me faisais de la Grèce ! Je ne l’ai retrouvé nulle part pour l’instant (j’attends un futur voyage à Santorin!)
On n’y passe pas des heures, mais une petite balade dans ce quartier vaut le détour.

athenes anafiotikaathenes

Plaka

En redescendant vers le centre-ville, on se retrouve inexorablement dans le quartier de Plaka. Parfois décrit comme une repaire de touristes de manière un peu négative, j’ai pour ma part beaucoup apprécié me balader ici. Alors certes, les restaurants sont plus chers & les boutiques orientées tourisme. Mais cela n’empêche en rien le charme grec d’opérer. On se prend à flâner dans les rues & à profiter de l’atmosphère typiquement méditerranéenne.

On retrouve également dans ce quartier l’Agora romaine qui constituait à l’époque le marché central de la ville. L’avantage, pour les personnes comme nous qui ne souhaitent pas payer un ticket exorbitant/faire la queue, est qu’il est possible d’observer une partie du lieu depuis la rue Polignotou.

plakamonastirakiathenes

Psyri

Cela nous fait la parfaite transition vers le quartier de Psyri qui est bien sûr un de mes coups de cœur. Café & bars trendy, sublimes fresques de street art, rues aux parapluies, on retrouve ici une ambiance parfaitement détendue & colorée où il fait bon se balader.

Parmi mes adresses favorites dans ce quartier, il y a bien sûr l’adresse Little KooK. Nous n’y avons pas mangé, mais rien que le décor mérite que vous y fassiez un tour. On se croirait tout droit sorti du film Mary Poppins avec un cadre parfaitement enchanteur. A ne manquer sous aucun prétexte !

athenes little kook

Sinon c’est bien sûr le street art qui m’a marqué, avec notamment l’oeuvre d’Alexandros Vasmoulakis sur la place Iroon, ou encore la fresque des musiciens de Paparazzi à l’angle de la rue Sarri & Riga Palamidou.

psyri psyriathenesathenespsryi

Keramikos

Nous sommes passé rapidement dans ce quartier car c’est ici que nous avions élu domicile. Il porte son nom de la nécropole antique du Céramique qui a été découverte dans ce quartier. Vous pouvez visiter le musée si le cœur vous en dit.

Ici, la vie est plus calme, mais recueille toujours autant de street art sur ses murs. Pourtant, les œuvres semblent un peu plus engagées dans cette zone. On y voit quelques critiques de la société, des œuvres où la machine se mêle à l’homme, quelques messages No Future…

Et si l’ambiance est de manière générale très sympa & détendue, il est vrai qu’on peut être surpris voire choqué face à un autre aspect de la ville : la drogue. En effet, en remontant vers Omonia, nous avons croisé plusieurs groupes de personnes en train de prendre du crack. Nous n’avons eu aucun soucis, mais pour le coup, je ne conseillerai pas forcément ce quartier à des familles.

Je vous passe l’information afin que vous y alliez en ayant conscience de cet aspect. Cependant, de mon côté, je n’échangerai cette expérience pour rien au monde, car ça m’a permis de voir un quartier authentique d’Athènes. D’autant plus que nous n’avons payé que 25€ pour une maison particulièrement jolie avec un petit balcon. Un petit coin de paradis…

ceramique athenes street artathenesstreet artathenes

Exarcheia

Quartier alternatif d’Athènes, c’est ici, entre autres, qu’ont eu lieu les principales contestations contre la crise. On y trouve ici un street art très engagé. Il y a notamment un immense « Fuck the police » non loin d’un mausolée en l’honneur d’un jeune homme tué par un agent de police. La fresque « No land for the poor » de WD rue Emmanouil Mpenaki est également assez marquante.

Ce quartier est connu pour être le repaire des anarchistes, et même si l’on ne s’en rend pas forcément compte lorsqu’on se balade ici, on note toutefois une ambiance bien différente de Plaka par exemple. J’ai pour ma part beaucoup aimé ce quartier. Il n’est pas parfaitement policé, ni très propre, mais il a une âme. Une âme compliquée, parfois en colère, qui trouve un moyen de s’exprimer au travers de ses habitants et de ses murs, et en ça je l’ai trouvé très poétique.

athenesathenesexarcheia

Nos bonnes adresses à Athènes

Yiasemi
Cet endroit est un petit havre de paix. On y mange de très bons produits et le tout dans un cadre fort agréable. En effet, soit vous serez sur les marches de l’escalier côté rue, ce qui confère un vrai charme à votre pause, soit vous serez sur la petite terrasse sur le toit tout en végétation. Le rapport qualité prix est également très bon, nous en avons eu pour 20€ à deux.
Mnisikleous 23, Athina 105 55, Grèce

athenes athenes

Vegan Beat
Une petite adresse vegan où se faire plaisir. On y a mangé un burger & des tacos délicieux et aux portions généreuses. Je recommande également les jus artisanaux au curcuma, un vrai coup de fouet !
Perikleous 56, Athina 105 60, Grèce

psyri

Falafellas
Un adresse street food comme on les aime, où déguster de délicieux falafels. Le service est ultra efficace, donc n’ayez crainte si vous voyez une longue queue. Car en effet, ils sont considérés comme une des meilleures adresses de falafel de la ville. C’est également ici que nous avons découvert la boisson Pimento, une version spicy de la Ginger Beer qui réveille !
Aiolou 51, Athina 105 51, Grèce

athenes

DaVInci Gelato
Ce sont les glaces les plus décadentes que j’ai jamais mangé : cornet enrobé de chocolat, chantilly, coulis de chocolat & gâteau. A ne pas manquer pour une vraie pause dans le quartier de Plaka ou Monastiraki (2 adresses).

grece

 

Vous l’aurez compris, pour moi Athènes fut une belle découverte, haute en couleur et en messages contestataires comme j’aime. Le combo entre les sites antiques & le street art en font une ville à part et originale. Parfois violente, parfois douce comme une brise d’été, Athènes ne peut laisser personne indifférent. Et j’espère que cet article vous aura donné envie d’en voir plus, tout en ayant conscience que cette ville n’est pas toute lisse comme peuvent le laisser entendre certains guides.

Alors, à quand votre tour ? Et si vous connaissez, qu’en avez-vous pensé ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage ?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest !

athenes athenes

Comments:

  • 27 avril 2022

    J’adore ce genre de visite ! Le street art apporte vraiment quelque chose, peu importe la ville 🙂
    Merci pour cette belle découverte !

  • Marielaine

    29 avril 2022

    Voilà une escapade intéressante à prévoir. Merci pour cette article, je pars manger une petite glace du coup !!!

Laisser un commentaire