tioman

L’île de Tioman se trouve à l’est de la péninsule sud de la Malaisie. Ce petit écrin de verdure encore à l’abri du tourisme de masse est une expérience à faire. Votre âme d’aventurier vous remerciera.

Tioman c’est l’aventure, la vraie !

Autant, si je vous disais que les portions de jungle à Singapour sont parfaites pour une première expérience, ce n’est pas le cas à Tioman. Cette île a beau être paradisiaque à de nombreux endroits, elle n’est pas encore très touristique et donc loin d’être aseptisée. L’expérience est incroyable mais je trouve qu’il faut tout de même être un peu habitué aux voyages roots pour se lancer sur Tioman, au risque de ne pas profiter de toutes ses merveilles.

Si je vous disais que nous croisions des varans en sortant de notre cahute, des pythons 3 fois par jour dans les arbres, que des singes nous ont fait rebrousser chemin, est-ce que cela vous suffit? Attendez, y a encore de l’aventure dans l’air!

Je ne cherche pas à vous dégoûter de Tioman, bien au contraire car j’ai adoré ce séjour, mais simplement à vous prévenir :).

Il faut savoir que Tioman est une île recouverte à 99% de jungle, la population est regroupé sur un banc de quelques centaines de mètre tout autour de l’île. Donc, quand vous sortez de votre bungalow, vous avez les pieds dans l’eau d’un côté et dans la jungle de l’autre. C’est parfait pour voir une multitude d’animaux, mais ça peut causer quelques frayeurs parfois. (Par exemple, le varan qui vous surprend au petit matin… Heureusement qu’il a plus peur que vous ! )

tioman tioman

Privilégiez les petits établissements

On est également loin des îles de Thaïlande que j’avais pu faire auparavant comme Koh Tao ou Koh Lanta. Ici les resorts sont très rares. Bien que le tourisme se développe énormément, on garde encore une âme authentique et surtout sympathique.

Alors bien sûr, vous pouvez choisir de passer votre temps au Resort Berjaya, le seul de l’île, mais c’est pour moi une hérésie. Nous y avons été pour participer à une excursion de snorkeling, et je me souviens avoir été choquée par l’immense golf et le caractère aseptisé des lieux. Le charme des cases malaises avait disparu, laissant place à des piscines et de riches touristes. Vraiment pas ma tasse de thé…

tioman

                                                                                         On est pas mieux là?

 

Comment organiser votre séjour à Tioman?

Où dormir à Tioman ?

Premièrement, il faut faire un choix quant à votre logement. Il n’y a qu’une route sur l’île, et encore elle ne vous emmènera pas partout. Vous avez plusieurs possibilités sur la côte ouest (ABC et Tekek sont les plus communes) et il y a le village de Juara à l’est.

Pour notre part nous avons dormi sur Air Batang (ABC) ce qui m’a semblé être une très bonne option. En effet, d’ici vous pouvez remonter vers le nord plus ou moins facilement. Il y a également un chemin sympa qui vous emmène jusqu’à Tekek au sud. De nombreuses excursions de snorkeling ou de plongée partent d’ici, MAIS, gros point positif, ce n’est pas bondé de monde. Un bon compromis quoi.
Juara m’a semblé pas mal non plus, le village est assez grand et la plage très belle. Seul inconvénient, les couchers de soleil se passent de l’autre côté de l’île.

Un scooter à Tioman ?

Si nous avions été conductrices de scooter, je pense qu’en louer un sur une ou deux journées peut être vraiment sympa. Cela vous permet de rayonner sur toutes la côte ouest de ABC au Berjaya Resort. Pour autant, depuis Tekek, je ne vous conseille pas d’aller jusqu’à Juara en scooter. Dans l’absolu, ça doit être faisable, mais la côte est ardue et je pense que ce n’est pas pour rien qu’on y va en 4×4.

tioman

Que faire à Tioman?

Les activités phares sont évidemment la plage et le snorkeling. Pour la plage, je repasserai, car j’ai souvent été la victime des sandflies. Mais mon amie Camille n’a rien eu, donc c’est très aléatoire! Il n’y a pas de temples ou de bâtiments particuliers à voir, ici c’est la nature la star.

Coral Island

Pour notre première journée, nous avons réservé l’excursion sur Coral Island. Pour 85 RM par personne, on vous emmène passer une journée de dingue. Cette excursion vaut complètement le détour. Prévoyez des vêtements légers qui sèchent vite et pas de matériel de valeur car on est tout simplement trempé avec le ressac du bateau.

La première partie de l’excursion se passe donc à Coral Island. On y voit beaucoup de poissons et les coraux sont encore très beaux. Personne ne vit ici à part le gardien de l’île, les fonds marins sont donc encore très préservés. Nous y sommes restés un bon bout de temps avant de regagner Salang Beach.

A Salang, nous avons trouvé un petit stand de burger à quelques RM pour reprendre des forces. Puis nous avons repris le bateau pour repartir sur une portion de Monkey Bay accessible seulement par voie marine. La baie nous appartient, et si les poissons ne sont pas très présents, le cadre est incroyable.

tiomantiomantiomantioman

Se balader le long des sentiers de l’île

Tantôt route tantôt chemin, l’atmosphère est magique tout le long de la côte ouest. Depuis ABC, nous avons entrepris plusieurs fois d’aller jusqu’à Tekek à pieds, et ce beau bazar mérite bien l’effort. Par endroit le front de mer est bétonné, puis il faut traverser la jungle, ou bien prendre une passerelle sur l’eau. Des chants malais ou du reggae rythment vos pas, et en fin de journée le coucher de soleil vient y ajouter sa touche chaleureuse. Arrêtez vous, baignez vous, prenez un jus frais. Bienvenue à Tioman !

Bon, c’est également ici que nous avons croisé de nombreux pythons, et qu’une troupe de singe, non content de notre passage, a réussi a nous faire fuir! Donc douceur de vivre certes, mais restez sur vos gardes ahah. Et si des singes essaient de vous intimider, ne faites pas comme nous et faites mine de les menacer à votre tour avec une pierre ou un bâton. Les locaux le font et ça marche mieux que de fuir en criant.

Si vous manquez de temps sur Tioman, un tour à Tekek et l’excursion à Coral Island sont un parfait compromis.

tioman tioman tioman tiomantioman

Faire un trek dans la jungle

Nous l’avons voulu, nous l’avons fait, mais non sans mal. Nous sommes parties un matin d’ABC en direction de Monkey Beach. Après plusieurs minutes de marche, nous arrivons à notre première étape, Panuba. Nous avions commencé à bien transpirer et à affronter les difficultés de la jungle, mais tout a été balayé d’un revers de manche en voyant la vue qui s’offrait à nous. En effet, depuis ABC on arrive sur les hauteur de ce villages, et l’eau turquoise qui se profile au loin est magique. Nous prenons le temps de profiter un peu de la baie et de ses environs fleuris, avant de repartir dans la jungle.

Et c’est à ce moment précis que le plus difficile commence. Nous croisons quelques criques à couper le souffle, puis nous nous enfonçons dans la jungle. Le temps nous parait très long, coincé entre les arbres, le chemin se dessinant difficilement à travers la végétation. Il fait chaud, nous sommes couvertes de toiles d’araignées et de sueur. Le chemin nécessite parfois de passer dans des passages étroits ou d’escalader. Nous nous perdons plusieurs fois, et nous demandons à de nombreuses reprises pourquoi nous avons fait le choix de venir jusqu’ici (oui, notre mental était plutôt faible ce jour là xD ).

tioman tioman tioman tioman

Monkey Beach

Quand soudain nous débouchons sur la magnifique plage de Monkey Beach. Nous comprenons vite que nous ne sommes pas les seules à avoir souffert de ce petit trek, car en gros sur les rochers est inscrit un numéro de téléphone, pour les personnes qui sont trop fatiguées pour faire le chemin retour.

Nous entreprenons donc de nous reposer un peu sur la plage. Un petit somme, puis je me lève pour prendre quelques photos. A peine ai-je fait quelques mètres, que j’entends mon amie Camille crier comme jamais! Affolé je me retourne. Elle avait été surprise par un singe venu fouiner dans mon sac. Elle dormait, et en se réveillant, elle s’est retrouvé nez à nez avec un macaque, pensant que c’était moi qui faisait du bruit. Dur le réveil !

Initialement, nous souhaitions aller jusqu’à Salang, mais nous étions déjà bien fatiguées après cette première randonnée, nous avons donc rebroussé chemin en direction de Panuba. Une fois là-bas, jus de fruits frais et riz frits nous ont requinqués!

tioman tioman tioman tioman

Snorkelling sur Renggis Island

Renggis Island est une minuscule île à seulement quelques centaines de mètres de la plage. Pour 40RM, un bateau vous y emmène 2 fois par jour depuis le Resort Berjaya. Les professionnels qui nous ont accueillis étaient tellement habitués aux groupes de touristes, qu’ils ont été vraiment adorables en voyant 2 filles arriver à l’arrache. Et pour le coup, Renggis est un des plus beaux spots de snorkeling de l’île. Nous y avons vu énormément de poissons, une tortue, et il est connu pour abriter des requins à pointes noires de temps en temps.

tioman

Excursion à Juara

Il ne faisait pas très beau quand nous y avons été, mais j’ai adoré cette immense plage de sable fin. On y trouve un petit centre de conservation des tortues et de beaux points de vue sur la jungle. Il y a quelques cafés sympas, les rues sont verdoyantes, l’ambiance est très détendue.

Je soupçonne cette partie de l’île d’avoir été vraiment développée pour le tourisme car il y a un petit côté chill occidental dont je ne sais pas quoi penser. Pour être honnête, j’ai préféré aller dans les bars familiaux de Tekek, au moins on y était avec des locaux. Mais de manière générale, c’est quand même sympa d’aller y faire un tour pour voir un aspect différent de Tioman.

juara juarajuarajuara

Conseils pratiques

Pour venir à Tioman Island, il faut passer par Mersing. Il y a des bus directs depuis Singapour, Malacca ou encore Kuala Lumpur. Nous venions de Malacca, et nous avons mis à peu près 4h.


Petite parenthèse: pendant ces 4h de bus, j’ai eu la mauvaise « surprise » de voir à quel point la Malaisie souffrait de la déforestation. Sur le chemin, j’ai vu des terres maltraitées pour y planter des palmiers, et ce sur des centaines de kilomètres. Dès que la végétation revenait à la normale, la vie reprenait: des singes, des chiens… Comme à Sumatra, ça m’a fendu le cœur de voir ce que l’homme est capable de faire à son environnement.


Nous avons pris le bus pour 25RM aux environs de midi. Une fois à Mersing, il était trop tard pour prendre un ferry, nous avons donc du dormir sur place. C’était assez folklorique, notre auberge étant assez sommaire. La ville n’a pas grand chose à offrir selon moi, mais c’est un passage obligé.

Durant notre séjour à Tioman, nous avons dormi à SPC Chalets, pour 100RM la nuit. C’était correct et le wifi est accessible dans les parties communes. Il y avait bon nombre de petits restaurants dans le coin, dans lesquels on mangeait pour environ 10RM par personne.

tioman tioman

Récapitulatif budget

- 140 RM l'aller retour en ferry depuis Mersing
- 200RM la nuit à SPC Chalets soit 800RM pour 4 nuits
- 170 RM pour Coral Island
- 70 RM pour aller à Juara depuis ABC
- 80 RM pour Renggis Island
- environ 15 RM par repas soit 300 RM pour 2 en 3 jours
Total: 1560 RM soit 330€ pour 2 personnes

Ce budget sera alourdit si vous souhaitez faire de la plongée sous-marine, mais d’après ce que j’ai entendu, c’est un endroit de choix pour plonger. 330€ peut sembler un peu élevé pour seulement 3 jours sur l’île, mais nous nous sommes souvent fait plaisir et nous voulions profiter à fond de cette expérience.

tioman

J’espère que cet article vous donnera envie de découvrir cette île pleine de surprise et de découvertes. Pour ma part, j’ai vraiment adoré cette étape, autant parce que j’adore mon amie Camille que parce que ce lieu est incroyable. Si comme moi, vous aimez la nature, la gentillesse des locaux et les poissons, vous êtes au bon endroit pour un séjour de rêve !

Alors, prêts à plonger à Tioman?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

*tioman island tioman malaisie

Comments:

  • 28 octobre 2019

    Cette île me fait doucement penser à Iriomote, à Okinawa ! Surtout ton retour d’expérience dessus qui se rapproche beaucoup du mien, et les décors paradisiaques.
    Par contre j’avoue ne pas avoir fait autant de rencontres que toi, et heureusement ! Car personnellement les serpents c’est vraiment pas mon kiffe … au contraire j’aurais bien bien paniqué à ta place ^^’ Et pour m’être perdue dans la jungle à Iriomote, je comprend parfaitement la baisse de moral que vous avez eu en vous égarant à plusieurs reprises ! Quand on a pas l’habitude il est vrai qu’il faut s’accrocher pour ne pas paniquer.
    En tout cas merci pour cette belle découverte que je ne connaissais pas du tout :).

  • marielaine

    31 octobre 2019

    voilà un article qui fait rêver les jours de grisaille. Merci beaucoup de cette part de voyage. En revanche… 1 chat en photo (adorable) et pas de singes… ?? 😀

  • 4 novembre 2019

    Rhaaaaaaaa Tioman… C’est un de nos plus beaux souvenirs en Malaisie. Nous avions même prolongé notre séjour d’une journée pour profiter encore une fois d’un couché de Soleil, un barbecue et de bières détaxées =)

Laisser un commentaire