Asie, Indonésie

Sumatra: Bukit Lawang & ses orangs-outans

SUMATRA BUKIT LAWANG

Pour mon premier séjour en Indonésie j’ai choisi de visiter Sumatra. Si cette île n’est pas la plus populaire, elle mérite pourtant le détour: orangs-outans, plages désertes, tribus Mentawaï. Du pur bonheur! Première étape: Bukit Lawang & le Parc National du Gunung Leuser.

Bukit Lawang

Cette destination s’est imposé à moi, car après avoir visité la Thaïlande j’avais envie d’un peu plus de jungle et d’aventure. Et je ne me suis pas trompé en prenant mon avion de Kuala Lumpur à Medan.

En effet, le soir même en prenant le bus jusqu’à Bukit Lawang, ma première étape, nous avons crevé sur la route. On se retrouve en pleine nuit, sur le bas côté, a quelques mètres d’une forêt dans le pays connu pour héberger les plus grosses araignées du monde… Autant vous dire, que je n’étais pas rassurée. Je me suis même demandé ce qui m’a pris de vouloir partir à l’aventure! Le pick-up repart finalement, grâce à notre conducteur digne de Mac Gyver. Nous arrivons à la Guest House, et je m’endors, légèrement paniquée à l’idée de ce voyage dans l’inconnu.

Un réveil ensoleillé

Le lendemain une belle surprise m’attend. J’ouvre la porte de ma chambre, et je découvre un petit paradis. La rivière passe juste devant notre hôtel, il fait beau. On entend les enfants s’amuser dans l’eau, et en plus, un bon petit déjeuner m’attend. L’anxiété me quitte enfin, et je retrouve le sourire: je sens que Sumatra va me plaire.

bukit lawang bukit lawang bukit lawang

Ma première journée consiste en une découverte des environs. Un guide nous emmène, moi et d’autres touristes, dans une ferme écologique puis dans un petit village qui vit de la récolte de caoutchouc. On participe à la fabrication de sucre, on boit de l’eau de coco et on s’amuse avec les enfants.

C’est certes organisé autour des touristes, mais l’ambiance est très détendue et on sent que c’est encore authentique. On prend notre temps, et à notre retour à l’auberge le soir, un petit concert est organisé par les locaux. Tout le monde chante, et je pense que c’est à ce moment précis que je suis tombée amoureuse de cette île.

bukit lawang bukit lawangbukit lawang  bukit lawangbukit lawang

 

Trek dans la jungle

Le lendemain, les choses sérieuses commencent: nous partons pour un trek de 2 jours dans la jungle. La première journée est dédiée à l’observation des orangs-outangs dans leur environnement naturel. C’était magique de pouvoir les voir en liberté et d’aussi près. Et si les guides savent pister ces grands singes, ils sont très respectueux des animaux: pas de flash, on ne s’approche pas, on ne fait pas de bruit, on se fait tout petit et on observe. Et finalement ça marche, on s’en prend plein les yeux.

Bon de notre côté, nous avons commencé à nous inquiéter un peu lorsque qu’une maman orang-outang nous a suivi sur plusieurs kilomètres. En effet, son petit, curieux, s’est approché de nous. Elle nous a sûrement jugé trop près, et a cherché à nous intimider. Après 10 minutes de marche avec cette femelle à nos trousses, notre guide nous indique de nous arrêter pour mettre fin à cette situation. Cette immense singe descend alors de sa liane, et nous toise. Tout le monde retient son souffle. Elle est plus petite que nous, mais son regard nous impose le respect et nous savons très bien qu’elle peut nous arracher un bras à tout moment. Elle finit par repartir, non sans nous avoir fait retenir une leçon: si les petits orangs-outangs sont très mignons, fuyez s’ils s’approchent de vous!

gunung leuser gunung leuser gunung leuser

Une nuit à la belle étoile

Nous passons ensuite la nuit dans la jungle, où nous jouons aux cartes version indonésienne au coin du feu. Le lendemain matin, après un vrai festin et du thé, nous regagnons Bukit Lawang. Mais pas n’importe comment: on nous emmène en bouée-rafting le long du fleuve! C’est une nouvelle occasion d’observer la faune et la flore des environs d’une autre manière, et c’est vraiment magnifique!

Cette première étape m’a complètement subjugué. Moi qui avait peur de l’inconnu et de l’aventure, j’ai été charmé par la chaleur des habitants et la beauté de la jungle. Quand on voit son premier orang-outan, c’est comme une électrochoc. Ces animaux si grands et majestueux évoluent sous vos yeux, sans faire attention à vous une seule seconde. Sauf cas particulier, comme vous avez pu le constater ahah. C’est une occasion en or de voir des animaux tout en les respectant, je vous invite à faire de même, que ce soit ici ou à Bornéo!

Prochaine étape, le lac Toba!

Et vous, ça vous tente Bukit Lawang? Que pensez-vous du tourisme autour des orang outangs?

A bientôt,