Asie, Thaïlande

Koh Lanta, un road trip authentique

KOH LANTA

La belle, l’isolée, l’authentique, la chaleureuse île de Koh Lanta m’a laissé sans voix. Cette escapade rapide nous a permis d’appréhender un autre mode de vie, loin du tourisme de masse, et c’était magique.

Après avoir visité Koh Samui et Koh Tao, je pensais avoir vu les plus belles eaux, et avoir déjà goûté à la vie insulaire thaïlandaise. Je pensais naïvement que toutes les îles se ressemblaient un peu. Mais Koh Lanta a plus d’un tour dans son sac. Cette île de la mer d’Andaman, nous l’avons visité en août, autant dire à la mauvaise période. C’était du coup la saison creuse, et nous avions quasiment l’île pour nous. Le temps était relativement clément, et nous avons pu en profiter pleinement le temps de quelques jours.

Comment se rendre à Koh Lanta

Commençons par le plus fastidieux: l’organisation. Nous sommes partis de Koh Tao jusqu’à Krabi, en espérant visiter les environs. Manque de bol, le temps était vraiment pas top, nous avons donc décidé de partir sur Koh Lanta.

De Koh Tao à Krabi, nous avons pris un ferry de nuit puis un bus. Nous avons payé 800 bahts, via l’agence de voyage qui se situe juste en face du parking du port de Koh Tao, Mae Haad. Je vous conseille de passer par là, même si c’est plus cher de 100 bahts qu’ailleurs. Parce qu’une fois sur le bateau, nous avons eu « la chance » d’avoir une place à l’intérieur et avec air conditionné. Je le mentionne, parce que d’autres se sont carrément retrouvé dehors, on aurait dit un vrai bateau de clandestin ahah.

Une fois arrivés au port, un tuk tuk nous a emmené jusqu’à l’agence Pattana. Nous avons du payer 100 bahts de plus pour qu’ils nous déposent dans le centre de Krabi et non à la Bus Station qui se trouve à de nombreux kilomètres. Ils étaient sensé nous déposer à notre auberge, ce qu’ils n’ont pas fait… Je vous raconte pas comme ça m’a énervé ahah!

Une fois à Krabi, nous avons dormi à la Baanto Guest House, où la gérante nous a réservé un bus pour Koh Lanta à 600 bahts aller-retour. Une fois arrivé sur place, nous avons trouvé une chambre à 360 bahts la nuit proche de Klong Tob. La location de scooter nous a coûté 250 bahts par jour.

Récapitulatif budget:

800 bahts de Koh Tao à Krabi
100 bahts jusqu’à l’auberge
600 bahts de Krabi à Koh Lanta
360 bahts la nuit à Koh Lanta
250 bahts le scooter
2 110 bahts environ 55€

Vous pouvez y ajouter la nuit à Krabi si vous préférez faire une pause comme nous, ou plusieurs jours de location de scooter et d’hébergement à Koh Lanta pour évaluer votre budget.

Cette carte peut s’avérer très utile lors de votre passage sur l’île:

lanta biker map

Parcourir les routes de Koh Lanta

Maintenant que vous savez comment venir à Krabi et à Koh Lanta et surtout combien cela vous coûtera, allons découvrir cette petite île. Les routes principales sont assez bien entretenues ici, vous devriez pouvoir profiter d’un road trip en scooter en toute sécurité. Si vous avez peu de temps comme nous, il est tout à fait faisable d’avoir un bel aperçu de ce que Koh Lanta a à offrir.

Nous avons passé une bonne partie de la journée sur la route, à profiter de l’ambiance. En passant au centre de l’île par exemple, nous avons croisé des petites filles sur la moto de leur maman qui nous ont fait des coucous timides. Voyant que j’y répondais, elles y ont mis tout leur cœur et nous ont fait de grands sourires et signes de main. Témoins de nos échanges, la maman nous a sourit à son tour, puis notre chemin s’est séparé. Ce sont ce genre de moments qui m’ont fait aimer cette île.

L’Ouest de l’île

Nous avons commencé par explorer la partie au sud ouest de l’île. Une fois le plein d’essence fait, nous avons enfin profité de la quiétude de Koh Lanta. En effet, ici j’ai ressenti une impression de détente, de liberté et d’authenticité. Car en se baladant sur l’île, on croise surtout des thaïs, des petites boutiques, quelques Resorts aussi, mais ça reste une minorité. Nous avons d’ailleurs croisé plusieurs occidentaux qui s’étaient installés à Koh Lanta. Ils étaient tombés amoureux de l’île et n’étaient plus jamais repartis.

Si la visite de Koh Lanta se fait surtout au feeling, je vous propose quelques spots à ne pas manquer. Premièrement, il y a un Parc National tout au sud de l’île, où vous verrez sûrement de beaux points de vue et des singes. Nous ne l’avons pas fait car l’entrée est payante et nous n’aurions pas eu assez de temps pour en profiter pleinement.

Mais ne serait-ce qu’en s’en rapprochant, nous avons été émerveillés par les panoramas sur l’eau bleu turquoise et par les petits singes sauvages. On ne les approche pas comme à Lopburi ou Hua Hin et c’est justement ce qu’on a aimé. C’est quand même rassurant de voir qu’il reste des animaux sauvages, qui savent se nourrir par eux mêmes et évoluer dans un environnement naturel.

monkey koh lanta national park lanta koh lanta

Bamboo Beach, notre gros coup de coeur

En remontant depuis le Parc National, empruntez les petites routes sur la gauche qui mènent à la plage de Bamboo Beach. Ce n’est pas indiqué, mais on voit la mer depuis la route, et ça donne tellement envie que vous ne pouvez que vous arrêter. Cet endroit est spécial pour bien des raisons. D’une part car c’est une immense plage déserte, nous étions 6 à nous partager la côte et les palmiers, autant dire qu’on ne se marchait pas dessus. Les vagues étaient gigantesques (ça ne se voit pas sur la photo, mais certaines faisaient au moins 3 mètres) et très impressionnantes. Monsieur s’est éclaté.

bamboo beach bamboo beach bamboo beach

Mais elle m’a marqué également parce qu’elle est pleine de déchets par endroit. Ce n’est pas ultra paradisiaque, me direz-vous, mais ça invite à la prise de conscience. Il n’y a aucun complexe touristique dans les environs, les déchets ne viennent donc pas d’eux, mais de l’océan. Le revers de la médaille nous a été montré ici, car derrière les plages paradisiaques de la Thaïlande se cachent des tonnes de déchets relâchés à la mer chaque année. C’était un peu triste, mais nécessaire pour se rendre compte de l’importance du respect des pays que l’on visite. La conscience écologique n’est pas encore très présente chez les Thaïlandais, ni même chez nous parfois. C’est cependant primordial de protéger l’environnement à notre échelle, et de réduire au maximum notre impact en voyage. Après cette petite parenthèse écolo, je vous ramène sur cette jolie plage qu’il faut préserver.

bamboo lanta beach koh lanta bamboo beach

En remontant vers le nord de l’île après une petite baignade, un restaurant du même nom propose une vue sublime sur Bamboo Beach. Vous pouvez y manger, ou juste prendre votre photo. Puis plus loin, vous croiserez plusieurs petits restaurants très sympas pour manger ou boire un verre. Ils sont comme suspendus à flanc de montagne et vous permettent d’admirer l’océan. Moment magique assuré.

L’Est de l’île

On repart suite de l’autre côté de l’île. Arrivés au Viewpoint qui croise la route du centre et celle de la rive Est, arrêtez vous boire un verre. Le chat le plus affectueux du monde vous accueillera, tout comme le point de vue superbe qui surplombe les îles karstiques au loin. En redescendant la côte Est, vous aurez le plaisir d’observer de nombreux panoramas dans le genre, alors profitez-en, arrêtez vous.

road koh lanta

Lieu de rencontre avec les locaux

Je dirais qu’à l’Est, les deux points d’intérêts majeurs sont Sang Ga U, le village des gitans de la mer et la vieille ville. Le premier tout au sud, semble être intemporel. Les habitants pêchent, ont des poules, et vous regardent avec insistance car vous n’êtes pas du coin. Les enfants vous sourient et font des poses pour que vous les preniez en photo. L’authenticité est le maître mot de ce village.

village village lanta village lanta

C’est un peu l’inverse dans la vieille ville, car on y retrouve de nombreuses boutiques et auberges. C’est clairement tourné vers le tourisme, mais rien à voir avec l’effervescence de Koh Tao. L’ambiance y est assez sympa, on y rencontre de nombreux pêcheurs, et la nature brute n’est pas loin.

old town lanta koh lanta towntown lanta

Au nord de l’île la longue plage de Phra Ae vaut également le détour. Le temps avait changé lors de notre passage ici, mais encore une fois l’atmosphère est calme. Dans la partie Nord, il y a également de nombreux arbres à caoutchouc, la production va bon train. On peut apercevoir les petits réservoir plein de substance blanche le long des routes.
Si vous le souhaitez, il y a également des camps d’éléphants (vous connaissez mon point de vue à ce sujet je pense ahah), des cascades proches de Kantiang Bay et la grotte de Mai Kaew tout au centre. Pour cette dernière, il faut organiser la visite à l’avance, partir en groupe et compter 3h d’exploration.

koh lanta koh lanta1 koh lanta2  

Nos bonnes adresses

Hébergement

Baanto Gesthouse – Krabi
C’est une bonne petite auberge située à Krabi Town, proche de tout. Comme expliqué plus haut, la gérante nous a aidé à tout réserver pour Koh Lanta, mais également pour aller à Hua Hin. Certains avis sur Tripadvisor disent que c’est une « escroc » qui prend sa commission, mais il faut savoir que tout le monde le fait, même dans les hôtels Parisiens. Ca m’a semblé normal, d’autant plus qu’elle nous rendu un sacré service en s’occupant de tout.

Je vous recommande vraiment cette auberge. De plus les chambres sont grandes et propres, et les petits déjeuners très bons. D’ici, tout est facilement accessible. A moins de 10 minutes de marche se trouvent l’embarcadère pour Railay Beach et le centre ville avec de nombreux restaurants, des petits marchés, etc.
Sur Chao Fah Alley, prendre une petite rue entre Andaman Legacy Guest House et Krabi Loma. 350 bahts pour chambre double avec salle de bain privée et ventilateur.

New Coconut Bungalow
Cette auberge à Koh Lanta est super mignonne. Ils ont de jolis bungalows de différentes gammes, une petite piscine d’eau salée et surtout une terrasse parfaite pour admirer le coucher du soleil. Les gérants sont Suisses Allemands et sont très gentils. Nous avons loué le scooter via l’auberge, du coup il n’y a pas besoin de laisser son passeport. Ils ont un restaurant, mais je l’ai trouvé cher et pas super bon, je ne recommande pas.
Aux alentours de Khlong Khong, compter 360 bahts en basse saison pour une très bonne chambre (Sur la Lanta Biker Map, à peu près au niveau de Bee Bee’s)
Comme l’a dit Annie en commentaire, effectivement, les prix sont plus élevés en haute saison (entre décembre et mars), c’est à prendre en compte dans l’élaboration de votre budget.

new coconut lanta new coconut lanta

Restaurants, avec vue s’il vous plaît

May & Mark’s House
Cette petite pépite se trouve à Krabi, en plein centre-ville. Elle attire aussi bien des étrangers occidentaux et asiatiques que des thaïs. Et pour cause… Les prix sont très corrects tandis que les plats sont délicieux. Nous avons pris une salade et une soupe thaï, toutes deux à tomber par terre. Foncez les yeux fermés, vous trouverez forcément votre bonheur dans ce petit restau.
34 Maharaj Road Soi 10, Krabi Town

PloyPalin Restaurant
C’est le spot parfait pour un smoothie et un Thaï Tea face à l’océan. Situé au sud de la côte ouest, n’hésitez pas à vous arrêter pour profiter de la vue. Les prix sont plus que correctes et le service est très accueillant.
A côté de Nui Bay Beach. (Sur la Lanta Biker Map, à peu près au niveau de « Same same but different »)

Panorama Restaurant
Un autre restaurant avec un superbe panorama, cette fois ci sur la côte est dans sa partie sud. Celui-ci est isolé et mérite bien un petit arrêt lors de votre visite de l’île.

panorama restaurant

Viewpoint Restaurant
Situé au centre de l’île sur la côte est, ce restaurant est assez touristique. La vue est très jolie également, les prix sont corrects. Le charme vient aussi du chat super affectueux qui vous monte dessus une fois assis.

viewpoint restaurant

Le mot de la fin

Un autre détail m’a marqué à Koh Lanta: les panneaux et les routes d’évacuation. Koh Lanta avait été gravement touché par le tsunami de 2004. Si aujourd’hui tout est reconstruit, ces panneaux sont bien présents et nous rappellent que rien n’est éternel. On a du mal a s’imaginer l’horreur que ça a dû être.  Heureusement aujourd’hui l’île s’en est remise, et les habitants semblent aimer d’autant plus leurs terres.

Cette île est également différente, car une bonne partie de la population est musulmane, de par sa proximité avec la Malaisie. On y trouve de jolies mosquées et la douceur de l’écriture arabe se mêle aux arrondis des lettres thaïlandaises. Je me suis demandé si cet aspect peut avoir un rôle sur l’ambiance si simple et agréable de Koh Lanta. Ou peut être est-ce également grâce à une mentalité différente, ou bien l’absence de flux touristique constant. Je n’en sais rien, mais Koh Lanta est un petit paradis paisible.

Vous l’aurez compris, Koh Lanta m’a fait rêver le temps de 36 heures. Je ne peux que vous conseiller ce petit bout de tranquillité et d’authenticité où de nombreuses merveilles de la Thaïlande sont réunies. Avant d’y aller, j’avais vu beaucoup de témoignages disant que ce n’étaient pas les plus belles plages du pays mais que l’atmosphère était géniale. Je les rejoint complètement sur ce point, bien que les côtes nous aient beaucoup plu.

Et vous, vous avez eu l’occasion de visiter ce côté de la Thaïlande? Koh Lanta ça vous tente?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

koh lanta