Par un petit weekend automnal ensoleillé, nous avons pris la direction de Quimper. Encensé par les bretons, parfois dénigré par d’autres, cette ville était une découverte totale pour nous. Partons donc découvrir la capitale de la Cornouailles et ses environs.

Quimper

Nous avons démarré cette expédition avec une balade dans le centre ville médiéval bien conservé de Quimper. Premier arrêt au Jardin du Prieuré, qui en hiver était un peu dégarni mais qui doit probablement être très bucolique dès le retour du printemps. D’ici, il faut longer l’Odet pour rejoindre le centre-ville et la superbe cathédrale Saint Corentin. Se dressant fièrement au centre de la place du même nom, on peut admirer les détails de son architecture gothique. Nous n’y sommes pas rentrés, mais je pense que ça vaut le détour!
La place en elle-même est également très jolie. On y retrouve de belles façades à colombages comme j’aime et de petites échoppes.

quimper quimperquimperquimper

On remonte ensuite la rue Kéréon, à l’architecture typique très bien conservée. J’ai adoré me balader par ici. Les colombages sont de toutes les couleurs, et les pavés apportent un certain charme à tout le quartier. Nous avons déambulé dans les ruelles, à la recherche de petites trouvailles. Pour ma part j’ai eu un gros coup de cœur pour le pont qu’on aperçoit depuis la rue de la Herse, ou encore pour la place Terre au Duc.

Nous avons mangé le soir même dans la crêperie de la Krampouzerie. D’après notre ami Quimperois, toutes les crêperies du coin sont délicieuses, et celle-ci s’est révélée à la hauteur de nos attentes. Chacun était très satisfait de son plat, et j’ai adoré trouver des galettes aux algues!

quimper quimperquimperquimperquimperquimper

Dans les environs de Quimper

Les Gorges du Stangala

Si vous avez envie d’un petit coin de verdure, c’est ici qu’il faut se rendre. L’Odet que l’on croise à Quimper passe également par ce bois et offre un cadre particulièrement bucolique à la forêt bretonne. Un petit quart d’heure de marche amène jusqu’au petit pont, où nous avons trouvé des amoureux en train de pique-niquer.

stangala

Ile Tudy

Ce joli petit village est en réalité une presqu’île située entre l’océan et la rivière du Pont l’Abbé. Si ce village a probablement connu des jours prospères, c’est aujourd’hui une bourgade paisible. Sauf apparemment durant l’été où les maisons secondaires sont assaillies.

De notre côté, étant venu au mois de novembre, nous avons pu profiter du calme environnant. Ses ruelles se parcourent tranquillement, et nous emmènent au centre névralgique du port: la Place de la Cale. Ici de nombreux restaurants aux façades colorées se font face, offrant une belle vue sur la baie. L’eau turquoise, le soleil qui nous réchauffe, le clapotis de l’océan, la vue sur la plage du Sillon, tout est parfait pour tout simplement profiter du moment présent.
Nous repartons ensuite tranquillement, vers d’autres cieux, ou plutôt vers d’autres plages.

ile tudyile tudyile tudyile tudyile tudyile tudyile tudyile tudyile tudy

Bénodet

Si au premier abord cette ville ne m’a pas trop charmé par sa côte aménagé et son casino Barrière, en s’éloignant un peu du centre on découvre de bien jolies merveilles. Nous avons immédiatement commencé notre dernière balade de la journée en longeant le front de mer, en direction de la Pointe Saint Gilles. Les plages se dévoilent sous le soleil couchant, et ça c’est le kiff !

Nous poussons la marche encore plus loin, jusqu’à l’Anse de Groasguen. Ce grand banc de sable offre un terrain de jeu propice aux amateurs de photographie. Les couleurs des algues, allant du bordeaux au vert sapin contrastent particulièrement à cette période de l’année. On se balade, du sable plein les chaussures et les joues bien fraîches, mais la vue est trop belle pour s’en soucier.

Le soleil tire finalement sa révérence, nous renvoyant nous coucher, prêts pour une future autre découverte du Finistère.

bénodetbénodetbénodetbénodet

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce weekend à Quimper & ses environs avec mon ami du coin. C’était la première fois que je m’aventurais au delà des frontières du Morbihan, étant plutôt habitué à la forêt de Brocéliande ou à la côte malouine. C’est toujours un plaisir de voir des bretons nous vanter les charmes de la région, clairement amoureux de la Bretagne. On en découvre chaque fois un peu plus, et je dois dire que plus j’en vois, et plus je l’aime moi aussi ce petit bout d’Ouest.

Et vous, prêts à venir jusque dans le Finistère pour découvrir Quimper? Et sinon, vous connaissez d’autres coins?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

quimper quimper

Comments:

  • 25 mai 2019

    Ça donne envie de bouger et de profiter du soleil qui est (enfin) revenu ! 😎
    Et puis… Le Finistère, c’est une valeur sûre, héhé.

Laisser un commentaire