Ce que je m’apprête à vous présenter est selon moi un petit bijou de la Turquie. Avant de me renseigner sur ce pays, j’étais à mille lieux de m’imaginer qu’une eau si belle, si bleue pouvait border les côtes turques. Et pourtant, ce n’est pas ce qui manque dans ce beau pays … On vous emmène découvrir la voie lycienne !

Kas

Nous commençons ce périple à Kas. Les alentours d’Antalya s’éloignent doucement au profit de cette jolie ville aux allures vacancières. Ici, on ne trouve pas d’immeubles qui défigurent le paysage, mais de magnifiques villas surplombant la mer. Et nous avons justement choisi l’une d’elle comme logement. (Pas toute entière car notre budget ne nous le permettait pas ahah, mais une chambre en colocation. Ce fut déjà top !)

kas

Que faire à Kas ?

Kas est une jolie station balnéaire, qui a su garder un certain charme. C’est l’endroit idéal pour boire un verre en terrasse, manger dans des restaurants locaux, profiter des petites boutiques … On y trouve des adresses typiques comme très branchées, de quoi s’adapter à toutes les bourses et à tous les goûts !

Vous trouverez aussi bon nombre de bars de plage où profiter d’une sieste les pieds dans l’eau turquoise.

Mais attention à Kas, ça monte et ça descend, donc préparez bien vos gambettes ! Si vous venez en été, pensez bien à prévoir de l’eau, car on atteint vite les 40° !
Il y a également un amphithéâtre antique un peu à l’ouest de la ville. Ce n’est pas le plus impressionnant qu’on ai vu en Turquie (je garde un souvenir très fort de Sagalassos). Mais la vue est tout de même très jolie.

voie lyciennekaskas

 

Randonner sur la voie lycienne

Kas se trouve sur la voie lycienne, il y a donc de nombreuses options de randonnée en venant ici. Que vous alliez vers Antalya ou vers Olüdeniz, vous ne pourrez pas être déçus par la beauté de la côte & de ses panoramas.

Pour notre part, nous n’avions pas le temps ou l’envie de partir pour un trek avec cette chaleur. Nous avons donc opté pour une randonnée matinale courte jusqu’à l’ancien site de Saba. Cette tombe lycienne cachée dans la falaise ne casse pas trois pattes à un canard mais a le mérite d’être très accessible.
Cependant, l’attrait de cette randonnée ne se trouve pas dans la partie historique mais du côté naturel. Le point de vue ici est magique ! On est resté de longue minutes à admirer ce paysage superbe. Pour être honnête, nous étions en sueur, fatigué de s’être levé si tôt & de la chaleur qui commençait déjà à se faire sentir. Mais lorsque la côte s’est dévoilé, j’ai été ravie de constater que nous ne nous étions pas infligé ça pour rien !

Nous avons ensuite pu descendre assez facilement dans l’eau pour profiter de sa fraîcheur avec une impression de solitude exquise. Pour bien commencer la journée, c’est l’endroit parfait !

kas kasvoie lyciennekas

Sur la route de Fethiye

Nous avons ensuite pris la direction d’Olüdeniz et de sa plage bien connue pour ses parapentes. Sur la route, nous avons croisé quelques petites criques très appréciées des turcs. J’avoue que je ne m’attendais pas à trouver d’aussi belles plages si proches de la route. Si elles ont le mérite de rendre la route très agréables à parcourir, je dois dire qu’en été je n’y aurais pas fait un stop. En effet, les plages sont relativement étroites et les gens se retrouvent donc presque entassés sous leurs petits parasols Je pense notamment à Kaputas Beach, qui est certes hypnotique avec son eau turquoise, mais presque noire de monde en été.

voie lycienne

Bienvenue à Olüdeniz

Je garde un souvenir un peu mitigé de cette étape. Je vais vous expliquer pourquoi.

Regardez des photos d’Olüdeniz sur Internet. On dirait un paradis non ? Eh bien en arrivant, ce n’est pas vraiment l’impression que j’ai eu. La « banlieue » dortoir qui se trouve en retrait de la côte m’a semblé un peu vide d’âme. J’ai eu l’impression d’être dans une zone industrielle faite uniquement d’hôtels et d’enseignes à touristes. J’avoue avoir eu du mal à trouver du charme à ces rues, ce qui me parait finalement logique, car tout est fait pour que vous restiez dans votre hôtel avec piscine. Ce n’est donc pas vraiment ma tasse de thé.

J’ai d’ailleurs retrouvé cet atmosphère à touriste le long de la magnifique plage d’Olüdeniz. On y trouve des bars avec burgers & musique à fond… Je ne pense pas que cela représente vraiment la culture turque, et je n’ai pas trop accroché.

Ça c’était pour le côté un peu négatif. Mais du positif, il y en a plein ! Prenez par exemple la même plage, mais vue de haut et loin de la foule. On se retrouve avec une vue incroyable. L’eau est d’un bleu magnifique, et ce spot semble sorti du plus beau guide de voyage au monde.

oludeniz

La beauté de la voie Lycienne

Mais attendez, ce n’est pas fini. Un peu plus loin se trouve Kabak Beach & la Vallée aux Papillons. Croyez-moi quand je vous dit qu’on est resté bouche bée en voyant cette merveille de la nature. Nous l’avons dans un premier temps observé depuis un point de vue accessible depuis la route. Forcément, qui dit accessible, dit : « Foule ».
Nous avons donc continué un peu plus loin en voiture, et avons fini par trouver un chemin de randonnée accessible depuis l’hôtel George House.

Ici, nous étions seuls, face à la beauté de cette plage coincée entre les falaises. L’eau était certainement une des plus belles que j’ai vu de ma vie. J’ai de réels coups de cœur dans chaque pays où je me rends, et Kabak Plaji fut un des plus marquants de Turquie.

kabak plaji kabak plajivoie lycienne

Nos contraintes de temps ont fait que nous avons dû continuer notre route par la suite. Mais à tout ceux qui souhaitent en voir plus, je vous conseillerai de ne pas trop vous attarder à Olüdeniz et de vous loger vers Kabak Plaji. Je pense qu’en y restant au moins 3-4 jours, on doit vraiment en prendre plein les yeux. Attention cependant, une voiture me semble indispensable pour pouvoir vous déplacer en toute tranquillité dans le coin.

 

Kayakoy

Petite parenthèse ici pour vous parler de la ville fantôme de Kayakoy. Lorsque j’ai lu ceci dans les guides de voyage, je me suis dit que c’était un lieu à voir. Seul soucis : je n’étais pas la seule à avoir eu cette idée. Résultat, lorsque nous sommes arrivés, nous avons trouvé une ville tout sauf fantôme. Nous avons croisé de nombreuses personnes, bars, hôtels, etc … Il doit donc y avoir des choses sympas à visiter vue la foule, mais ce n’est plus vraiment fantôme 😉 !

 

Nos bonnes adresses le long de la voie lycienne

Hôtel Tunacan 

Nous y avons passé une nuit à 35€ et le rapport qualité/prix était top. Le petit déjeuner était très fourni, on a le choix entre la version turque, anglaise et occidentale. L’hôtel est assez central, cependant sans moyen de transport, il peut être difficile de rejoindre la plage. Un vélo peut suffire pour rejoindre la plage principale, mais si vous souhaitez découvrir les alentours, une voiture est recommandée. Comme je vous l’explique plus haut, cette partie de la ville n’est pas ce qu’il y a de plus joli, mais l’hôtel est lui très charmant et tenu avec beaucoup de soin par les propriétaires. C’est une petite bulle de confort, avec piscine.
Ovacik Mah. 170. Sok. No. 6 Oludeniz / Fethiye, Ölüdeniz, Turquie

voie lycienne

 

Saffron Indian Restaurant

Ce restaurant est juste un délice ! Après avoir mangé turc pendant 2 semaines, nous avons apprécié manger un bon repas indien.  Quand nous avons goûtés les délicieux naans, le riz parfumé & les bonnes sauces relevés, nous nous sommes retrouvés au paradis. J’exagères à peine, car en plus l’ambiance est très cosy. Il se trouve juste à côté de l’Hôtel Tunacan.
Ölüdeniz, Atatürk Cd., 48340 Fethiye/Muğla

oludeniz

J’espère que cet article vous donnera quelques billes pour passer un bon séjour dans cette région de Turquie et arpenter la Voie Lycienne en toute tranquillité. Vous me trouverez peut être un peu dure sur certains aspects, mais j’espère que cet avis sincère pourra en aiguiller certains. Je préfère vous donner mon vrai ressenti, quitte à passer pour une râleuse. Mais c’est vrai que, pour ma part, si c’était à refaire, je réorganiserai un peu mon séjour dans la région, de manière à plus profiter de la nature.

Si comme nous, vous aimez les endroits isolés et sauvegardés, cette région est faite pour vous. Il faut juste savoir s’éloigner de la foule et être prêt à marcher un peu.

Alors, il vous tente ce petit coin de paradis ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

voie lycienne turquie

 

Comments:

  • 28 avril 2021

    Une partie de Turquie que je ne connaissais pas, et qui m’a l’air complètement charmante ! merci pour cette découverte 🙂

Laisser un commentaire