Australie

Northern Territory: Les environs d’Alice Springs

ALICE SPRINGS

Après un long périple sur les routes de l’Outback depuis le Queensland, nous arrivons enfin à Alice Springs. La route a été longue et ensoleillée. Il n’y a rien de plus satisfaisant que les feux de bois un soir de camping dans le désert.

Il est temps pour nous de découvrir le point central de l’Australie et notamment les MacDonnell Ranges et le Kings Canyon. Au détour de ces routes rouges si typiques de l’Outback se trouvent énormément de merveilles de la nature.  Arrivés dans les gorges, les canyons et les montagnes, mon regard s’est illuminé. Tout comme il s’est éteint en comprenant la situation des aborigènes dans le Northern Territory, et à plus grande échelle dans tous le pays.

Alice Springs & les Aborigènes

Si la ville d’Alice Springs en elle même n’a rien d’extraordinaire à mon sens, elle vaut tout de même le détour. Ici on se rend compte de l’injustice que subissent les aborigènes, et à quel point l’occidentalisation a bouleversé leurs coutumes. Ils sont parqués dans des sortes de ghettos, et ils ont l’air d’être facilement sous l’emprise des « vices » occidentaux. Il n’est pas rare de croiser des aborigènes éméchés, au KFC ou au Casino. Ce dernier point nous a d’ailleurs pas mal marqués, tous ces abo en train de jouer aux machines à sous.

D’une manière générale, j’ai été assez choquée de cette situation. C’est tellement injuste d’en être arrivé là. Leur savoir remonte à des milliers d’années, ils ont une compréhension parfaite des lois hostiles de la nature australienne. Et nous leur avons imposé un mode de vie qui ne leur correspond pas du tout, et qui a complètement déséquilibré leur façon de vivre. J’en suis encore bouleversée.

East MacDonnell Ranges

Après cette première impression mitigée, nous sommes partis explorer les environs. Notre première destination fut les East McDonnell Ranges, avec l’Emily et le Jessie Gap, puis le Corroborree Rock. Ces endroits sont tellement paisibles, c’est un vrai plaisir de se balader dans ces canyons aussi impressionnants. Le trajet nous a pris un peu plus que la matinée.

Par la suite, nous avons trouvé un petit coin sympa pour déjeuner et pour une petite rando. Après 2h de marche, nous sommes arrivés dans une gorge absolument magnifique. Un vrai paradis. Il faut dire qu’après les plages superbes du Queensland, c’est un changement massif et revigorant. J’adore la côte, mais l’Outback vous donne cette impression d’être un aventurier, et c’est génial!

  

West MacDonnell Ranges

Le lendemain nous sommes partis de l’autre côté, dans les West Mc Donnell Ranges. Cette partie est très bien aménagée pour les campeurs, pour quelques dollars vous avez accès à des emplacements avec toilettes sèches, barbecues, abris et emplacement pour les feux de camps. J’ai passé certaines de mes meilleures soirées là-bas.

Les paysages de cette partie du Northern Territory sont à couper le souffle. En partant d’Alice Springs, vous pouvez vous arrêter au Simpsons Gap, similaire à Ellery Creek Big Hole qui se trouve un peu plus loin. Les deux endroits rassemblent d’immenses canyons avec un cours d’eau les traversant. Mon petit coup de cœur du coin fut la Serpentine Gorge. C’est l’endroit parfait pour un pique nique, c’est très paisible et on peut facilement visiter les alentours.

   

Vous pouvez ensuite passer par les Ochre Pits. Cet endroit est assez fascinant, la roche est teintée de différentes couleurs que les aborigènes utilisaient. Les points suivants sont le Mount Sonder, les Redbank Gorges, puis finalement le Tylers Pass qui offre une vue improbable sur la région et sur un impact de météorite.

mac donnell ranges

Kings Canyon

Notre dernier arrêt dans la région fut le Kings Canyon. Il nous a fallu 6 longues heures pour arriver là-bas, et une nuit de camping sauvage, mais ça valait largement la peine. La randonnée de Kings Canyon Rim Walk est assez longue, elle fait une boucle de 6 km pour une durée de 3-4h. La première montée est la plus difficile. Prenez votre temps car les points de vue sont absolument magnifiques. Nous n’avions pas l’intention d’aller à Uluru, et grâce à ce parc nous n’avons pas été en reste de beaux paysages.

 kings canyon alice springs

Notre itinéraire:

Pour nous, il sera temps de remonter vers le nord le lendemain. Ce passage dans le centre de l’Australie m’a vraiment fait aimer ce pays de tout mon cœur. Si les plages sont magnifiques et les villes plutôt sympa, rien n’est aussi impressionnant que ce sentiment d’être minuscule au milieu de l’Outback.

Et vous, vous en avez pensé quoi? Ça vous tente de découvrir ces grandes étendues de bush et de terre rouge?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

alice springs