copenhague

A Copenhague, il y a tant de choses à voir que même en un week-end on passe à côté de beaucoup de choses. Pourtant, bon nombre de bâtiments emblématiques se concentrent dans le centre. Alors si j’ai commencé par vous emmener à Norrebro et Vesterbro pour des raisons complètement subjectives, cette fois-ci nous partons découvrir les immanquables tels que Nyhavn ou les jardins de Tivoli.

 

Copenhague, un centre ville riche

Le nord

Car il est difficile de savoir par où commencer tant il y a de choses à voir à Copenhague, je vous propose de démarrer doucement au jardin botanique, Kongens Have. Cet immense parc a tout pour plaire, entre ses allées boisées et son jardin de fleurs. C’est également ici que vous trouverez le très beau Rosenborg Slot, un château datant de 1606. Vous pouvez en faire le tour extérieur gratuitement ou bien choisir l’option de la visite guidée intérieure à 110kr (environ 15€). Pour notre part, ce voyage étant déjà assez cher, nous avons bien souvent privilégié la gratuité au Danemark.

copenhague copenhaguecopenhaguecopenhague

 

Nous parlions d’immanquable, et pourtant il y en a bien un que nous avons manqué: la petite sirène. Notre hôte Airbnb nous a tellement déconseillé d’y aller, qu’il a fini par nous convaincre. Cependant, non loin de là se trouve le Kastellet, une citadelle aux murs d’un rouge profond. C’est un joli détour à faire, d’autant plus qu’il est entouré de jardins et tout proche de l’église Anglicane Saint Alban’s Church.

copenhague copenhague

 

D’ici, vous pouvez tout simplement longer le front de mer pour rejoindre le centre-ville. On prend un peu mieux conscience de l’activité commerciale de la ville face à toutes ces constructions industrielles. Pourtant, les danois savent apporter du charme n’importe où, et le pari de faire de cet espace une promenade agréable est réussi . On rejoint alors Amalienborg, le palais qui sert de résidence d’hiver à la famille royale du Danemark. Très grandiose, voire un peu m’as-tu-vu, cette place vaut tout de même le coup d’œil. Juste en face, se trouve Frederiks Kirke, une immense église, très belle à voir elle aussi.

copenhague frederiks kirke amalienborg amalienborg

 

Si votre estomac commence à crier famine, peut être apprécierez-vous un arrêt chez District Tonkin. Ce restaurant vietnamien propose principalement des banh mi, les sandwichs épicés typiques du Vietnam. Nous avons opté pour celui au tofu, et avons été particulièrement surpris par l’abondance de coriandre, un de nos péchés mignons. Comptez 62 kr (environ 8€) pour un sandwich, dans un très joli décor boisé.
Dronningens Tværgade 12, 1302 København

district tonkindistrict tonkin

Un canal mondialement connu

Vient alors THE place to be pour tous les amateurs de façades colorées: Nyhavn. J’ai été un peu submergé par le nombre de visiteurs et de restaurants, mais j’ai tout de même apprécié la beauté du lieu. Avec le recul, on aura vu beaucoup de jolies façades au Danemark. Et bien que j’attendais de voir cet endroit avec impatience, ce n’est pas celui que j’ai préféré à Copenhague. Les aléas du voyage… Pour autant, on prend un grand plaisir à profiter du charme du canal, de ses bateaux et de ses couleurs. Ne manquez pas non plus la cour intérieure du Château de Charlottenborg, joliment végétalisée et qui abrite parfois des animations.

Lors de notre passage à Copenhague en septembre 2018, il y avait énormément de travaux sur Kongens Nytorv. Cette place est la plus grande de la ville, et certainement une des plus belles. On en profitera une prochaine fois! Situé juste à côté de Nyhavn, vous pouvez la traverser et faire un peu de shopping au Magasin du Nord. Situé dans un ancien hôtel, ce grand magasin emblématique au Danemark n’a rien de français mais est plein de marques qui plairont aux fashionistas.

nyhavnnyhavnnyhavn

Un peu plus au sud

La petite île de Slotsholmen qui abrite le Château de Christiansborg est à ne pas manquer. Premièrement car vous y trouverez des bâtiments emblématiques comme le Borsen ou certains des meilleurs musées de la ville. Mais aussi car on y trouve de petites pépites. Dirigez vous à la Bibliothèque Royale pour y admirer son architecture contemporaine, puis relaxez-vous dans son jardin bucolique.
Ensuite, longez le canal jusqu’à l’entrée du Château, où vous pourrez admirer sa cour immense et ses arcades particulièrement photogéniques. Si avec ça vous n’avez pas pris votre shot de vieux bâtiments majestueux, je ne sais pas ce qu’il vous faut!

copenhaguecopenhague copenhaguecopenhaguecopenhague

 

Mais si vous êtes encore à la recherche d’un petit peu de charme, ne manquez surtout pas la jolie rue de Magstraede. C’est une des plus vieilles de Copenhague. L’architecture est typiques des vieux centre-villes danois, jusque dans les ruelles alentours. On y trouve des petits cafés, de quoi faire une pause bien méritée.

copenhague copenhague

 

Si vous poussez encore un peu l’exploration, vous atterrirez aux jardins de Tivoli. Ce parc d’attraction au charme indéniable saura ravir petits et grands. Cependant l’entrée à 230 kr (30€) par personne nous ayant quelque peu refroidis, nous n’y avons pas été. Alors si comme nous vous souhaitez tout de même goûter à cette ambiance incroyable, allez au Tivoli Food Hall. Vous trouverez bien un petit quelque chose à manger, ou un très bon chaï latte a déguster sur la terrasse, à admirer le parc.

copenhague copenhague

 

Si l’envie vous prend de profiter des derniers rayons de soleil sur le front de mer, dirigez vous sur la plateforme sur l’eau de Kalvebod Bolge. Très bien aménagée, elle est parfaite pour une petite balade ou tout simplement y faire une sieste.

kalvebod bolge

Le centre du centre

Si sillonner la ville ne vous a pas complètement épuisé, dirigez vous vers les rues marchandes. Proche de l’université de Copenhague et de la station de Norrebro se trouve toute une zone piétonne, où vous pourrez faire une petite pause sympa. C’est également ici que se trouve l’église la plus connue de la capitale, Vor Frue Kirke.
L’attrait principal du quartier se trouve selon moi à la Rundetarn, cette tour ronde sur laquelle vous pouvez monter pour admirer la ville d’en haut. L’intérieur comme le panorama sont tous deux superbes, on ne regrette pas les 25kr par personne dépensés.

rundetarnrundetarnrundetarn

 

Une dernière adresse et pas des moindres me vient à l’esprit. Certes, le prix m’a encore une fois fait halluciner. Mais je ne peux que vous vanter l’atmosphère et la décoration du Torvehallerne KBH. Ce food hall est l’idéal pour venir boire une verre et manger des nachos entre potes par exemple. Il m’a d’ailleurs un peu fait penser à la Boqueria de Barcelone: tous les produits donnent envie, mais le prix un peu moins!

torvehallerneKBH

Vous trouverez évidemment bon nombre d’autres choses à découvrir à Copenhague. Pour ma part, ce qui m’a le plus plu ce sont ses petites rues aux cafés hyggeligt, aux boutiques qui vous donnent envie de s’y installer pour ne plus jamais partir ou encore l’atmosphère détendue qui règne un peu partout. En tout cas, s’il vous reste encore un peu de temps, ne partez pas sans découvrir Christiania

Christiania, un quartier alternatif

Que penser de Christiania? L’idée d’une communauté revenant à des valeurs plus profondes trouve forcément des échos en moi. Et pourtant j’en suis revenue un peu dubitative. Premièrement, car dans cet idéal est venu s’immiscer le piège de la drogue, et j’ai vu bien trop de mecs aux yeux rouges se balader avec un air perdu.

Deuxièmement car pour un endroit soit disant libre, on nous interdit de prendre des photos. C’est assez frustrant quand on aime en prendre, et surtout ça m’amène à m’interroger sur la réelle intention de ce lieu. Comment peut-on promouvoir la liberté quand on interdit soi-même quelque chose aux autres? Et croyez-moi, l’immense appareil photo barré sur les murs de Christiania n’est pas là pour faire joli. Lorsque j’ai sorti mon téléphone pour checker Google Map et retrouver mon chemin, on m’a violemment crié « NO PHOTO, NO PHOTO ». De quoi me laisser un souvenir mitigé…

Voici pour le côté négatif de Christiania. Pour autant, une partie de moi a littéralement adoré cet endroit. Il m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à Lentil as Anything à Melbourne, un concept où on paie ce qu’on peut, avec street art et plats végétariens à la clef. Et généralement, une bonne ambiance se dégage de ce lieu alternatif, où tous types de personnes se retrouvent. Il y a beaucoup de verdure, on sent que le contact de la nature est important ici.
Et si je n’avais qu’une chose à vous conseiller, ce serait de vous balader jusqu’au restaurant Noma. Vous passerez alors devant plein d’habitations aux pratiques écologiques et zéro déchets. Il n’y a quasiment personne qui s’aventure jusque-là. Pourtant ça vous permettra d’avoir une toute autre image de ce quartier qui peut faire polémique.

christiania christianiachristianiachristiania

Au delà des apparences…

Mais Christiania ce n’est pas que ça. C’est une île beaucoup plus grande et tout aussi attachante, voire plus, que le centre de Copenhague. Nous sommes passés au Copenhagen Street Food, qui nous faisait de l’œil. Mais disons que les prix étaient légèrement démesurés (15€ le mini burger sans frites… on abuse pas un peu là les gars?). Nous avons plutôt jeté notre dévolu sur le restaurant Parterre à la déco résolument vintage. Smorrebrode à l’avocat (75kr), sandwich au chorizo (65kr) et chaï lattes (40kr) étaient délicieux.
Overgaden Oven Vandet 90, 1415 København

copenhague

 

Proche de la station de métro, vous trouverez l’église Vor Frelsers qui offre une belle vue sur la ville pour 35 kr. Ce quartier permet également de découvrir de charmantes rues aux façades colorées, comme sur Sofiegade. C’est également l’occasion de vous reposer le long du canal à observer les passants et les bateaux. C’est d’ailleurs ici que j’ai laissé mon amoureux pour faire un tour et découvrir le très moderne pont de Cirkelbroen. Pour une pause gourmande, allez chercher de délicieuses pâtisseries (et encore un chaï, peut être un des meilleurs de la ville!) chez Lagkagehuset, à déguster au rythme des danois, sur le bord de l’eau…
Torvegade 45, 1400 København

copenhague copenhague copenhaguecirkelbroencopenhague

Voilà notre retour sur cette ville incontournable des pays du nord. Ecrire cet article m’a totalement replongé dans les souvenirs cosy de Copenhague. Je me verrai bien vivre ici, si la température et la lumière étaient un peu plus présentes tout au long de l’année.

J’espère que cet article vous aura donné un petit aperçu de Copenhague si vous ne la connaissez pas encore, ou qu’il vous rappellera quelques doux souvenirs si vous avez déjà eu la chance de la visiter. Prochaine étape, Odense, la ville de Hans Christian Hendersen.

Alors, prêts à découvrir Copenhague?

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

christiania copenhague

Comments:

  • 29 mai 2019

    Je me rends compte qu’il y a plein de choses que je n’ai pas vu à Copenhague. Le château, le jardin botanique, la citadelle, … En même temps, nous avons passé une demi-journée au parc de Tivoli. Le parc, avec ses habits de Noël, était vraiment féérique.
    Je vais devoir y retourner pour découvrir tous ces quartiers qu’on a loupéss 🙂

  • L&T

    29 mai 2019

    De très jolies photos! J’aimerais beaucoup me rendre à Copenhague!

  • marielaine

    4 juin 2019

    Hi, nous partons début juillet pour Copenhague et c’est super de pouvoir préparer ce voyage grâce à toi. Merci, merci.

  • Damien

    11 juin 2019

    Clémentine, super! Quelle mine d’informations et en plus joliment présenté avec toutes ces magnifiques photos.
    Dans 15 jours j’y serai pour un WE prolongé et je pense bien avoir trouvé mon guide parfait ici.
    Pour la Petite Sirène je vais quand même y aller jeter un œil (mais un oeil seulement lol).

    A+
    Dam

Laisser un commentaire