City Trip, Espagne, Europe

Un week-end à Barcelone, la surprenante

barcelone

Pour ma première fois en Espagne, je souhaitais aller à Barcelone. Et lorsque l’idée de visiter cette ville emblématique accompagnée de nos supers copains voyageurs a vu le jour, nous avons sauté sur l’occasion.

Barcelone, tout le monde m’en parlait en bien. Enooooormément de bien, comme si c’était un petit Eldorado. Alors forcément, j’ai laissé mon imagination s’emballer, et je pensais tomber amoureuse de cette cité espagnole emblématique. Spoiler alerte: ce ne fut pas le cas. Bien sûr, j’ai beaucoup aimé ce week end de 4 jours en Catalogne, mais j’ai parfois été un peu déçue. Je vous explique pourquoi.

A Barcelone il fait toujours beau, et on se sent toujours en vacances!

Bon déjà, premier fail: il a plu 2 jours sur 4. C’est le comble quand on sait qu’il fait beau 285 jours par an. Bon d’accord, le temps change rapidement, car on est sur la côte. Nous avons quand même pu profiter chaque jour de nouvelles découvertes.

Deuxième fail, totalement personnel: je me faisais une image très chaleureuse des espagnols. J’ai sûrement trop vu de films d’Almodovar, mais c’est vrai que dans mon imaginaire, les espagnols dansent, sourient, parlent forts, ont la joie de vivre! C’était sans compter sur le fait que Barcelone est une très grande ville touristique, et que comme à Paris, les locaux sont un peu blasés. Plus d’une fois nous avons été à peine salué dans les restaurants ou poussés sans excuses. Et cerise sur le gâteau, notre hôte Airbnb a été extrêmement stricte et sèche dans nos échanges (pas le droit de cuisiner dans l’appartement ou de laisser les valises chez elle le dernier jour, devoir se lever avant une certaine heure, etc).

Troisième fail: on m’avait tellement vanté le charme du quartier gothique, que je m’étais fait une image d’un Barcelone typique, avec une âme de petit village, de belles façades. Un peu comme ce que j’avais vécu en Italie, à Florence ou Rome. Finalement à part les rues charmantes du centre, j’ai surtout vu de grandes rues commerçantes.

Bref, j’étais complètement à côté de la plaque!

Et ce n’est pas fini comme vous pourrez le lire plus bas. Heureusement, c’était sans compter sur Mr C. et nos supers copains, avec qui nous avons passé un excellent séjour. Nous avons tout de même pu profiter d’endroits emblématiques de la ville de Gaudi, et goûter à la gastronomie espagnole qui fait tant rêver. Alors, je vous emmène sur les traces pleines d’embûches de notre séjour à Barcelone.

barcelone barcelone

Organiser son séjour à Barcelone

Week-end du 1er mai oblige, les billets d’avion nous ont coûté un bras: 250€ aller-retour. Nous avons testé la compagnie Joon pour la première fois, une succursale d’Air France, et je dois dire que c’était assez cool. Le personnel était ultra sympathique, tout le monde est en basket. J’ai bien aimé l’ambiance décontracté de la compagnie « New Generation » comme ils aiment s’appeler.

Côté logement, nous avions un Airbnb du côté de Poblenou. Autant je ne vous conseille pas notre hôte, autant le quartier est assez sympa et authentique. Ici pas de foules de touristes, mais des petits enseignes et une Rambla beaucoup plus aéré que celles du centre. Le parc du quartier est lui aussi très agréable à parcourir.

barcelone barcelon barcelone

Pour vous rendre de l’aéroport au centre-ville, prenez l‘Aerobus. Pour 5,90€ et 35 minutes, on vous déposera dans le centre-ville, sur la Plaza Catalunya. D’ici, vous pourrez ensuite prendre le métro jusqu’à votre pied-à-terre. Nous avons opté pour la carte HOLA BCN de 4 jours, qui nous garantissait les transports illimités pour 28,50€. Pour nous qui étions excentrés, c’était indispensable. Sinon, vous pouvez opter également pour le package 10 tickets à 10,20€, ce qui me semble suffisant pour se rendre aux incontournables (Parc Guell, Montjuïc, Tibidabo, etc…).

Les essentiels de Barcelone

Bon, je critique, je critique, mais il y a tout de même beaucoup de choses que j’ai adoré. Je pense d’ailleurs que Barcelone se vit plus qu’elle ne se visite. Le quotidien doit être agréable, entre le bord de mer, les bars à tapas, la vie doit être douce.

Le front de mer

C’est un des nombreux atouts de Barcelone, et certainement pas le plus négligeable. Lors de notre passage était organisé un concours de Beach Volley, il faisait bon, on pouvait manger en terrasse avec vue sur la Méditerranée. Ça fait clairement envie. Je n’imagine pas le bonheur que cela peut être d’aller se baigner après une journée de travail. Nous avons longé la côte depuis depuis Mar Bella, jusqu’au Parc de la Ciutadella, et il y avait définitivement un air de vacances.

barcelonebarcelone barcelone

Le parc de la Ciutadella

Alors lui, c’est clairement mon petit chouchou. Plein de vie et de verdure, c’est un vrai bonheur de se balader ici. On y a croisé des chanteurs plus que talentueux, des yogis acrobates, des vendeurs de samoussas à la sauvette (!), bref c’est un vrai melting pot de ce que fait de mieux Barcelone. La Cascada Monumental est vraiment superbe, j’ai bien passé 10 minutes à faire le tour. D’autant plus que des danseurs de tango m’ont complètement émerveillé à son sommet! Bref, j’ai littéralement adoré ce parc.

barcelone barceloneciutadella

La Pedrera

Évidemment, quand on pense à Barcelone, on pense à Gaudi. Et si notre budget ne nous permettait pas de visiter toutes les sublimes Casa qu’il a imaginé, nous avons tout de même exploré la Pedrera. Et ce mec était un vrai génie! Ok, je ne vous apprend rien, mais on peut facilement rester scotché devant les détails de ses constructions.

Cette maison classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est facilement reconnaissable grâce à ses cheminées emblématiques. Mais même si c’est ce qui fait sa renommée, tout le bâtiment est extraordinaire. Des ses combles aux milles arches, aux courbes des patios, c’est incroyable.
J’aurais pensé ce bâtiment plus coloré et les parties habitables plus déjantées, mais c’était néanmoins une belle découverte que je vous conseille.

Prenez directement les billets à 22€ sur Internet, vous aurez une heure de passage: aucune attente garantie! Nous les avons acheté à peine 2h avant la visite et c’est un vrai gain de temps.

Nous sommes également passé devant les Casa Batllo et Amatller, aux façades extravagantes et si reconnaissables. Je regrette un peu de ne pas les avoir visité, mais il y a tant à faire à Barcelone!

pedrera gaudi pedrera barcelone barcelone barcelone

Montjuïc

Concernant cette partie de Barcelone, je me suis complètement emmêlé les pinceaux. Je vous explique!

Chaque jeudi, vendredi et samedi, durant quasiment toute l’année, ont lieu des spectacles « Sons et lumières » aux Fontaines de Montjuïc. J’ai donc cru que le superbe bâtiment qui se trouvait derrière était le Château de Montjuïc. Que nenni! C’est en fait le MNAC, le Musée National d’Art de Catalogne. Le château se trouve bien plus loin, derrière les jardins.

Je vous conseille totalement ce spectacle qui met en valeur la fontaine et tout son environnement. Ne restez pas attroupé devant la fontaine avec les milliers de touristes que ce show gratuit attire. Prenez plutôt la direction des escaliers menant au MNAC. Il y a moins de monde et on a surtout un meilleure vue. Une fois le spectacle terminé, dirigez vous vers l’entrée du Musée. La vue sur la ville de nuit y est magnifique. Lors de notre venue, un joueur de piano interprétait des classiques tel que Imagine de John Lennon, ça a presque rendu cette scène irréelle. Surplombant Barcelone, dans le calme et la fraîcheur de la nuit, le temps s’était arrêté. Un vrai bonheur.

fontaines montjuic

Et si nous sommes passé à côté de certaines choses dans ce quartier, pour des contraintes de temps, nous avons cependant visité une petite pépite. Après de multiples recherches sur Internet, j’étais tombée sur le Jardin de Mossen Costs i Llobera, qui me faisait carrément de l’œil. Celui-ci est spécialisé dans les espèces désertiques et tropicales: beaucoup de cactus quoi! Super bien aménagé, ce jardin est un petit havre de paix loin de l’agitation de la ville. Et le chemin pour y accéder depuis Drassanes n’est pas mal non plus. Ça grimpe dur, mais la vue vaut le coup!

montjuic barcelone montjuic cactus

Le quartier gothique

Bon évidemment, ici j’ai complètement craqué. Moi qui attendait les jolies petites rues avec impatience, j’ai été servie. Entre la Cathédrale Sainte Croix de Barcelone et le Pont Gothique de Carrer del Bisbe, j’étais sous le charme. Un petit tour devant le Palau de la Generalitat et l’Hôtel de Ville, puis nous prenons la direction de la fameuse Plaça Reial. L’architecture me laisse bouche bée, mais c’était sans compter sur un nouveau fail #failBarcelona.

barcelone barcelone  barcelonebarcelone

C’est ainsi qu’un vent fort se lève sur Barcelone, et dissémine chaque poussière de la ville dans l’air. Et qui dit 1er mai, dit début du printemps et donc pollen. Tout le quartier se transforme alors en masse de toussoteux et d’œils humides. La foule s’échappe de la Rambla la plus peuplé que je n’ai jamais vu, pour ne laisser qu’une rue vide et pleine d’objets volants identifiés. Nous courrons nous réfugier en bord de mer, où je suis heureuse de retrouver mes mouchoirs et de pouvoir à nouveau ouvrir mes yeux pleins de larmes. Une vraie vie d’aventuriers!

barcelone

La Sagrada Familia & le Parc Guell

Bon aller je suis lancée, je vais vous raconter notre ultime fail du voyage: le Parc Guell. Nous avons essayé d’y entrer non pas 1 fois, non pas 2 fois mais 3 fois sans succès. Et oui, ce n’est pas une légende: il faut prendre ses tickets en ligne et à l’avance! Seulement 400 personnes par demi heures sont autorisées à entrer dans la partie payante du parc. Autant vous dire qu’en se pointant en milieu d’après midi ou en fin de soirée, nous avons fait chou blanc. Notre troisième tentative fut d’y aller un matin avant 8h, car il n’y a pas grand monde, et c’est gratuit. Seulement, la météo a souhaité nous contredire jusqu’au bout, et un orage a éclaté. Nous n’avons donc pas pu y aller.

Cependant, même sans payer, on peut largement en profiter. On y retrouve des sortes de grottes à colonnes, et des constructions ondulées propres à Gaudi. La vue sur la ville est tout de même sympa, et en tournant autour de la partie payante, vous pourrez apercevoir ces édifices qui font la renommée du parc. Cependant, ne vous attendez pas à être seuls. Impossible de lézarder tranquille dans ce parc. Du coup, j’en garde un souvenir mitigé. L’affluence de touristes (à cette période du moins) ne permet pas toujours de profiter de ce que la ville a à offrir.

Suite à cet échec qui nous apprendra à être plus prévoyants la prochaine fois, nous partons en direction de la Sagrada Familia. Comptez une demi heure de marche depuis le Parc Guell. L’extérieur est impressionnant, mais en toute honnêteté, cet édifice ne m’a pas conquise. Peut être est-ce le contraste entre les nouvelles et anciennes parties, ou bien l’abondance de grues. Cependant, je serais tenté de visiter l’intérieur, qui à l’air magique. Affaire à suivre…

parc guell barcelone parc guell parc guell

Je vous conseille également de passer dans le Sanctuaire San Jose de la Montaña, situé juste à côté du Parc Guell. C’est parfait pour une pause loin de la foule!

san jose de la montana san jose de la montana

Le coin foodies

S’il y a bien quelques chose que j’attendais avec impatience, c’étaient les tapas! Je rêvais de Patatas Bravas, de Tortillas et de Pan con Tomate. Et entre les adresses typiquement espagnoles et les brunch de hipster, je me suis régalé.

barcelone barcelone

Citizen Cafe

Un parfait décor pour un parfait brunch healthy. Des jus frais et des pancakes moelleux pour démarrer la journée, il n’y a rien de mieux. Et si vous êtes plus salés, les Huevos Rotos de la Casa devraient vous séduire…

Pudding

Trop de love pour ce café trop mignon tout droit sorti d’Alice aux Pays des Merveilles. On y vient pour un brunch où tout est divinement bons: bagels végétariens, gâteaux complètement décadents (Carrot Cake, Red Velvet, Cheese Cake…), et thés de grande qualité. Une adresse que je vous conseille x1000 si vous voulez vous faire un petit déjeuner original.
, à côté du métro Urquinaona

pudding barcelone

Segons mercat

Cette adresse conseillée par le Guide Michelin est connue pour ses produits frais et ses délicieux tapas. Nous avons plutôt penché pour des plats à base de riz ce soir là et avons gouté les spécialités espagnoles: Arroz Negro et Paella de fruits de mer entre autres.

Chalito

Ce restaurant trouvé complètement par hasard fut finalement un gros coup de coeur. Outre le litre de sangria à 8,50€, vous y trouverez des empanadas géants, des pizzas délicieuses et des tapas au top. Le tout pour un prix très doux.

barcelone

On recommande moins…

La Boqueria

Je sais, je sais, tout le monde la recommande et n’en dit que du bien. En toute honnêteté, j’ai détesté. C’était bondé, les prix sont exorbitants et ce que nous avons gouté ne cassait pas trois pattes à un canard. Je suis un peu dure, c’est vrai, car les étals sont colorés et bien mis en scène. Mais je suis sûre qu’il y a moyen de trouver d’autres marchés beaucoup plus authentiques à Barcelone, et surtout à des prix raisonnables. Franchement, 7€ les 5 fraises au chocolat n’est-ce pas de l’abus?

Les chaînes espagnoles

Lors de notre séjour, nous avons également testé des chaînes, notamment car nous étions parfois complètement épuisés par nos 15 km journaliers et avions la flemme de continuer de chercher. Ce n’était pas mauvais, ce n’était pas exceptionnel non plus.

Tapa Tapa: Pas mauvais, les portions sont correctes, mais il n’y a rien d’extraordinaire, si ce n’est le prix du litre de Sangria : 20€! Attention, celui situé Plaça d’Espanya est souvent bondé et il faut parfois faire la queue pour avoir une table. Mais il faut dire qu’il est très bien placé si vous souhaitez assister au spectacle des Fontaines de Montjuïc ensuite.

Cien Montaditos (Poblenou): Nous avons testé celui de Poblenou où le Burger végétarien était très moyen et la serveuse exécrable! Je ne recommande pas.

Farggi: Cette chaîne qu’on retrouve un peu partout est spécialisée en sucrerie. On y a mangé des churros moyen, bien que ça fasse l’affaire pour un premier vrai Churros con Chocolate. Si vous le pouvez, optez pour une adresse plus typique.

barcelonebarcelone

Le mot de la fin

Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment à Barcelone malgré mes petites déceptions. Je pense que je m’étais faite une idée complètement surréaliste de cette ville, et tous les avis ultra positifs que j’ai eu ne m’ont pas aidé. Mais cette ville est tout de même parfaite pour des vacances. Je recommanderai une bonne semaine pour la visiter, ainsi vous pourrez vraiment prendre votre temps. Nous avons également eu l’occasion de nous rendre à Montserrat, dont je vous parlerai bientôt :).

Et surtout, nous étions partis en très bonne compagnie! Nos amis Donovan et Anaïs sont de vraies crèmes en plus d’être supers talentueux. Vous pourrez d’ailleurs retrouver leur travail sur leur site, que je vous conseille grandement (ils ont un drone :O) et sur le site de Travelbudds par lequel ils ont été sélectionnés pour parcourir 3 pays d’Amérique Latine!

barcelone

En somme, si je devais résumer ce voyage en quelques mots ce serait: friend, rain and fun!

Et vous team Barcelone ou pas?

A bientôt,