City Trip, Thaïlande

Bangkok, au cœur d’un chaos organisé

bangkok

Bangkok, la tumultueuse, la contrastée, ville de tous les extrêmes. Capitale de la Thaïlande, cette ville n’a pas ma préférence mais a le mérite de nous en mettre plein les yeux.

Guide pratique

Son aéroport international en fait un lieu de choix pour qui se rend en Asie. Nous avions trouvé un aller-retour Paris – Bangkok à 500€ par personne, autant dire un prix très avantageux. Son métro vous permet de vous rendre en ville rapidement, ce qui est très appréciable après 12h de vol. Cependant ne faites pas avoir comme nous! Nous nous sommes arrêtés à une station, puis avons pris un taxi jusqu’à notre Guest House. Résultat, 300 bahts de Phaya Thai à Khao San Road pour un trajet qui valait 3 fois mois cher. Enfin, c’est le jeu, il fallait bien que ça nous arrive!

Bangkok est également le lieu de passage obligé pour qui vient en Thaïlande, et un moyen pratique de voyager à moindre frais. En effet depuis Bangkok, vous pourrez prendre le train pour n’importe quel endroit dans le pays, et croyez moi, le train thaïlandais à son charme. Par exemple, nous avons été à Ayutthaya pour 13 bahts ou bien à Hua Hin pour 60 bahts. Vous pouvez également partir de Bangkok pour le Cambodge, et notamment pour visiter le temple d’Angkor Wat.

Lors de notre arrivée, nous avons été changer tout notre argent au bureau de change Superrich. D’après les informations que j’avais recueilli et ce que j’ai vu sur place, ce bureau est très concurrentiel au niveau du taux de change. Vous pouvez en trouver également un à Chiang Mai.

bangkok

2 adresses centrales pour visiter Bangkok

Nous avons testé 2 adresses de Guest House, toutes deux très correctes. La première New Siam Guest House, se trouve juste à côté de Khao San Road. Comme vous le savez peut être, c’est une rue très touristique et festive, qui se trouve relativement proche des endroits à visiter. Nous avons payé 400 bahts la nuit et avons pu y acheter une carte de la ville.

La seconde, Chic Hostel se trouve à Hua Lamphong. Nous avions choisi cette location pour des raisons pratiques, car Hua Lamphong est une gare qui permet de se rendre un peu partout en Thaïlande, ainsi qu’à l’aéroport. Il y a une piscine et les chambres sont très jolies. Nous avons payé 1000 bahts pour 1 nuit et ce fut la nuit la plus chère de notre séjour en Thaïlande.

bangkok

Visiter le Bangkok traditionnel

En touristes peu avertis, nous avons acceptés un tour en Tuk-tuk. L’offre était alléchante, car c’était l’anniversaire du roi, et tous les trajets étaient à 20 bahts. Nous avons eu le plaisir de visiter plusieurs temples, comme  celui du Lucky Bouddha, ou du Bouddha debout. Cependant la visite a été soldée par des arrêts obligatoires dans des boutiques de costumes, de voyages, ou d’autres afin que le chauffeur touche sa commission. Donc même si c’est sympa, il faut s’armer de diplomatie pour refuser ce genre de propositions.

bangkok

Depuis le fleuve Chao Phraya, vous pouvez également prendre un taxi boat pour vous déplacer d’un point A à un point B. C’est très simple et ça ne coûte pas cher. D’ici partent aussi les balades dans les Klongs, les canaux traditionnels de Bangkok. Je me souviens l’avoir fait lors de mon premier voyage en Asie, et c’est très charmant. On passe à côté de petites maisons ou bien de grands manoirs à la Thaï, on y voit des varans, les enfants se baignent dans la rivière. Ça change beaucoup du caractère tentaculaire de Bangkok, ça vaut le détour.

bangkok chao phraya

Ambiance mousson/tempête au rendez-vous!

Des monuments emblématiques

Les édifices traditionnels qui ont eu ma préférence à Bangkok sont le Wat Pho et le Palais Royal. Le premier est un temple bouddhiste où on y trouve le fameux Bouddha couché et de jolis jardins. La visite coûte 100 bahts, et on en a pour son argent. Comme je l’ai souvent dit dans mes articles, je ne suis pas une inconditionnelle des temples. Mais celui-ci me semblait à faire au moins une fois, ne serait-ce que pour le travail extraordinaire qui a été fait sur ce Bouddha.
On y trouve également des bols de métal, où vous pouvez déposer des pièces de 1 bahts pour vous attirer chance et prospérité. J’aime beaucoup ce genre de croyances, qui selon moi sont bien plus que du folklore ou de la superstition.

bangkok bangkok thailande bangkok temples

Le Palais Royal quant à lui est vraiment impressionnant. Grand de 29 hectares, une partie seulement est ouverte au public, car le roi y réside et des événements officiels ont souvent lieu ici. Cet espace regroupe de nombreux édifices aussi beau et travaillés les uns que les autres. C’est un vrai régal pour les amoureux de l’architecture thaï traditionnelle. On y trouve notamment le temple du Bouddha d’émeraude, le Wat Phra Kaeo.

bangkok temples

Pour visiter ces deux lieux, pensez à vous couvrir de manière très respectueuse. Dans le cas contraire vous ne pourrez pas rentrer. Il faudra alors louer des vêtements, tout particulièrement au Palais Royal.

Dernier lieu à voir ne serait-ce que pour l’ambiance, le Pah Khlong Market, le marché aux fleurs. De jolies réalisations et une ambiance électrique garantie.

bangkok thailand

Un côté plus moderne

Après 1 mois en Thaïlande, nous avions déjà eu un bon aperçu de la culture Thaïlandaise. Nous avions vu son architecture traditionnelle à Ayutthaya et à Chiang Mai, ses côtes superbes dans les îles, et sa nature extraordinaire à Sam Roi Yot. Il était temps pour nous de nous attaquer à un autre symbole de la Thaïlande: ses centres commerciaux démesurés et son côté urbain.

C’est ainsi que nous avons pris la direction du Terminal 21 et du EmQuartier. Ces deux temples de la consommation sont très impressionnants. Le Terminal 21 est sympa avec ses étages divisés par « pays », mais nous n’y avons rien trouvé qui nous plaisait. Celui du EmQuartier m’a beaucoup plus plu, car on y trouve un petit jardin avec vu sur la ville, et une fontaine verticale en son centre. Son food court est tout simplement extraordinaire. On remonte en colimaçon jusqu’au sommet de l’immeuble, le long de restaurants tous plus appétissants les uns que les autres. Vous ne pouvez que trouver votre bonheur.

bangkok mall bangkok centre commerciaux bangkok

Nous avons ensuite pris la direction du Parc Lumpini, pour un dernier aperçu de verdure avant notre retour en France. Fidèle à sa réputation, ce parc est vraiment superbe. C’est l’occasion de faire une pause, de se balader tranquillement, loin de la fourmilière de Bangkok. J’y ai retrouvé l’ambiance urbaine détendue qu’on peut trouver dans les grands parcs de ce monde, comme celui de Central Parc.

bangkok lumpini lumpini park bangkok lumpini park

Le mot de la fin

Bangkok ne m’a pas subjugué, mais son ambiance électrique est une belle expérience. Que l’on passe dans le quartier de Khao San Road et ses marchands de rue, qu’on se balade le long du Chao Phraya ou qu’on arpente ses centres commerciaux, Bangkok a mille facettes. Pleine de contradiction, on y mange des pad thaï à 40 bahts, mais on paie un cocktail 300 bahts 200 mètres plus loin. Ce carrefour d’influences est parfait pour appréhender la vie thaïlandaise. Et on s’y attache plus que ce que l’on peut y croire.

Et vous, Bangkok ça vous tente? Ou vous êtes plus tendance nature?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!