Asie, Cambodge

Escapade Cambodgienne: Le Temple d’Angkor

angkor

Le Temple d’Angkor est un véritable rêve éveillé. Quand on aperçoit au loin ces édifices emblématiques, c’est tout simplement extraordinaire. Cette merveille de l’homme se trouve à quelques kilomètres de Siem Reap, non loin de la frontière avec la Thaïlande. C’est pourquoi j’ai choisi de les visiter lors de mon premier séjour là bas.

Comment se rendre au Temple d’Angkor?

Pour y aller, j’ai pris un bus de nuit de la gare de Mochit à la frontière. L’arrivée s’est faite au petit matin et j’ai dû attendre presque 2h pour passer. Sachez que cette étape est souvent l’occasion pour le douanier de se faire graisser la pâte, ce n’est donc pas rare de payer 2 fois plus cher votre visa. Pour éviter tout problème, je vous conseille de faire votre demande de e-visa au préalable. Ceci s’applique à ceux qui arriveront par Bangkok et qui passeront par la frontière de Poipet (c’est la cas pour tous les bus qui arrivent de Bangkok). Sinon, consultez bien cette liste pour savoir si vous pourrez entrer dans le pays avec le visa électronique. Sinon, il vous reste toujours la solution du visa demandé à l’ambassade en France, sachant qu’il est valide 3 mois à compter de la date de délivrance.

Après mon passage à la frontière, j’ai pris un tuktuk avec une autre personne qui allait jusqu’à Siem Reap. L’expérience était très drôle, car nous traversions la campagne cambodgienne sans savoir si notre chauffeur avait vraiment compris où nous souhaitions aller. La nuit tombait, nous étions seules sur les routes, c’était un peu inquiétant, mais très grisant!

cambodge

Heureusement le gouvernement à pensé à vous!

Aujourd’hui, une nouvelle solution s’offre à vous. Des bus nationaux existent pour relier Bangkok et Siem Reap. Vous vous arrêterez à la frontière pour le visa, mais le même bus vous récupérera pour vous emmener jusqu’à Siem Reap.

A savoir: -il faut 30$ US pour payer le visa à la frontière avec le Cambodge (si vous n’avez pas demandé le e-visa)
-vous pouvez acheter votre ticket de bus à la gare de Mochit ou en ligne
-le départ se fait à 9h de Bangkok et vous arrivez à 17h à Siem Reap
-si vous partez en période touristique (décembre-janvier), réservez quelques jours à l’avance
-lors de votre montée dans le bus, vous aurez le droit à une petite collation

Siem Reap

J’ai surtout profité de mon temps ici pour visiter les temples d’Angkor, mais il y a aussi des choses sympas à faire dans le coin. Vous balader dans la ville permet de s’imprégner de l’ambiance différente de celle de la Thaïlande. Cette ville est assez touristique, mais j’ai trouvé les habitants accessibles et sympathiques.
Faites un tour au marché de nuit où vous trouverez assurément des petits cadeaux à ramener, et goûtez les plats typiquements cambodgiens: le samla chapek (soupe de porc au gingembre) ou l’amok trei (plat de poisson ou poulet au lait de coco cuit dans une feuille de bananier).

Vous pouvez également partir pour une excursion à Kompong Phluk ou Kompong Khleang. Ces deux villages flottants sont vraiment particuliers, car comme leur nom l’indique, ils « flottent » au dessus de l’eau. Les pilotis sont particulièrement élevés et on se demande parfois comment ces maisons tiennent debout. Pour y arriver, il vous faudra prendre une pirogue à moteur, et traverser une rivière entourée de mangroves. Cette excursion est parfois un peu chère, mais ça vaut tout de même le coup. On peut se questionner également sur l’authenticité de ces lieux, mais les gens sont tellement gentils qu’il est facile de passer outre, et de simplement profiter de la visite et des explications des habitants.

siem reap siem reap khlong phluksiem reap village flottant siem reap cambodge

Les temples d’Angkor

Pour vous y rendre, prévoyez un moyen de transport pour la journée, car les distances sont assez longues entre chaque temple, du moins trop longue pour tout faire à pied. Vous pouvez donc prendre un tuk-tuk pour la journée (environ 15 dollars) ou bien louer un vélo (1$ par jour). Je vous conseille la dernière option, qui permet d’apprécier le calme du temple, de pédaler à l’ombre, de simplement apprécier le moment présent. Comptez environ 30 minutes pour y aller depuis Siem Reap.

A l’arrivée aux temples, ils prendront une photo de vous, et vous donneront votre badge selon la formule choisie: 1 jour (20$), 3 jours(40$) ou la semaine complète (60$). Sachez que si vous prenez le pass 3 jours, vous n’êtes pas obligés d’y aller 3 jours de suite, car le badge est valable une semaine. Le site est ouvert de 5h30 à 17h30, vous avez donc de quoi en profiter!

Angkor Wat

Le temple Angkor Wat est le plus connu et le plus photographié. Ce vestige de la culture Khmer est immense, 1,5 sur 1,3km. On y trouve des douves, des galeries et surtout des reliefs extraordinaires sur les pierres. A chaque pas, on se demande comment les détails peuvent être aussi fins. J’ai beaucoup apprécié les nombreux autels positionnés dans les couloirs. L’encens, les divinités, les couleurs chatoyantes apportent ce petit côté mystique qu’on recherche en venant découvrir ces lieux.
Ce temple classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ne fait pourtant pas toujours l’unanimité. Il est vrai que sa restauration en a fait un endroit moins sauvage que ce à quoi on s’attend.

angkor templetemple angkor wat cambodge anfkor angkor

Bayon

C’est pourquoi on se dirige par la suite vers son voisin, Bayon. Celui-ci est connu pour ses immenses visages façonnés directement sur la pierre. Ceux-ci sont généralement divisés en plusieurs blocs de pierres, empilés les uns sur les autres. Le travail pour arriver à ce résultat a dû être immense!
Particulièrement photogéniques, cet endroit est lui aussi magique. Ces visages sont tellement expressifs, on saurait y lire une sorte de sérénité amicale, et par endroit un petit sourire énigmatique digne de celui de la Joconde. On s’y balade sans s’en lasser, tellement il est paisible. Ce temple fut d’ailleurs dédié au Bouddha par le souverain khmer de l’époque, Jayavarman VII.

bayon angkor angkor wat cambodge angkor temple angkor bayon bayon faces

Monkeys, I love you!

Vient alors l’heure de manger proche du temple d’Angkor Wat. Si nous sommes loin d’être seuls, nous ne pensions pas partager le repas avec des singes! Ces animaux, vous le savez sûrement déjà depuis le récit de nos rencontres à Lopburi ou Hua Hin, je les adore. Particulièrement intelligents et curieux (quand ils ne sont pas empreint de sagesse comme les Orang Outans), les singes sont certainement mes animaux préférés. Ce fut donc un vrai bonheur de déjeuner sur le pouce et de jouer avec les plus jeunes pendant un moment.

cambodge singessinge angkor

Ta Phrom

Nous poursuivons ensuite notre visite au temple de Ta Phrom, celui qui a nettement ma préférence des trois. Celui-ci est plus sauvage, et c’est un lieu de choix pour admirer les racines des banyans étrangler les bâtiments. La nature a repris ses droits au fil des siècles, et c’est ce qui fait tout le charme de ce temple. Car loin d’avoir altérer le temple, la végétation a sublimé les lieux. Une certaine harmonie émane de cette rencontre entre la nature et l’humain. Bien sûr, ce n’est pas le seul, et vous aurez le plaisir d’en voir d’autres du même acabit en visitant les temples alentours.

angkor ta phromta phrom angkorangkor temple ta phromangkor

Voilà de quoi vivre d’une journée bien remplie au temple d’Angkor. Pour vraiment en profiter, je pense que le pass de 3 jours peut être mieux, surtout si vous pouvez espacer vos visites et donc ne pas vous lasser. La vie à Siem Reap n’est pas très chère, vous pouvez facilement manger pour quelques euros et dormir pour moins de 10€. Je dirais que cette étape est un immanquable si vous passez dans la région. Cette escapade Cambodgienne m’aura permis d’apercevoir un autre visage de l’Asie, un visage que j’aurais plaisir à retrouver bientôt, lors d’un prochain séjour au Cambodge.

Et vous, ça vous dirait de visiter les temples d’Angkor?

A bientôt,