bilbao

Lorsqu’on vous dit Bilbao, à quoi pensez-vous ? A l’ossature contemporaine de son musée Guggenheim ? A ses ruelles parallèles et son architecture industrielle ? Ou bien à son bord de mer & son immense port ?
Eh bien moi, je n’avais rien de tout ça en tête, si ce n’est la renommée des fameux Pintxos, version basque des tapas. Alors, c’est parti, je vous emmène découvrir Bilbao sous le soleil du mois d’août.

Que voir à Bilbao ?

Avant toute chose, il me faut être honnête avec vous : je ne suis pas tombée sous le charme de Bilbao. Je pense que de manière générale, les grandes villes espagnoles ne sont pas trop ma tasse de thé, car j’avais ressenti plus ou moins la même chose à Barcelone. Je les trouve trop rangées, trop carrées, les rues sont immenses, larges… Tandis que j’aime plutôt les joyeux entrelacs de ruelles bordéliques comme à Istanbul ou le charme des villes italiennes.

guggenheim

Mais ce serait mentir que de dire qu’il n’y a rien à voir ici. Voici un petit florilège des endroits à ne pas manquer en centre-ville :

Le Musée Guggenheim

Bien sûr, on ne peut parler de Bilbao sans le mentionner. Le Musée Guggenheim fut réellement un coup de coeur, car même si nous ne l’avons pas visité, son extérieur est magique. Imaginez-vous, marchant le long du fleuve, les cheveux au vent, les touristes qui prennent des photos… Quand tout à coup, vous entendez comme un petit bruissement. Retournez-vous, et le Musée est alors pris dans un sublime nuage de brume éphémère.

Retentez l’expérience au coucher du soleil, et en plus des chaudes lumières de fin de journée, vous aurez peut être la chance d’assister à des jets de flammes. Eau & feu, les opposés se donnent en spectacle, pour le bonheur des passants.

C’est aussi ici que vous pourrez croiser Maman, cette immense araignée d’acier créée par Louise Bourgeois. On en trouve plusieurs dans le monde, et notamment au Tate Modern à Londres, au Japon ou encore à Doha.

musée guggenheimguggenheim

Le pont Zubizuri & le Pont de la Salve

De bien jolis ponts ornent les rives de la Ria de Bilbao. On y retrouve notamment le Pont de la Salve, juste à côté du Musée Guggenheim, qui s’illumine dès la nuit tombée, fier de son arche rouge.
Son voisin, le pont piéton de Zubizuri est particulièrement photogénique. Sa structure moderne en fait un immanquable, surtout de nuit lorsque les lumières lui donnent un tout autre aspect.

bilbaobilbao

Las 7 calles ou le Casco Viejo (vieux centre) de Bilbao

S’il y a bien un quartier à ne pas manquer à Bilbao, c’est celui-ci. Il compte une multitude de ruelles aux façades colorées. Si certaines m’ont parues très serrées et un brin angoissantes, l’ensemble est finalement assez joli.

J’ai particulièrement apprécié les rues aux alentours de la gare Zazpi Kaleak. La Cathédrale est, elle aussi, magnifique. Coincée au centre de ces ruelles sombres, elle apparait, éclatante, au détour d’un café.

Enfin, s’il y a un spot à ne pas manquer lors de votre passage ici, c’est la Plaza Nueva. Cette place typique à l’architecture espagnole concentre de nombreux commerces sous ses arcades. On s’y balade de jour, comme de nuit et l’ambiance évolue selon les heures de la journée.

cathédrale bilbao casco viejocasco viejobilbao

Le quartier Abandoibarra

J’ai bien aimé ce quartier qui m’a un peu fait penser aux villes américaines de nos séries préférées. En effet, on a ici un parfait quadrillage de rues modernes. Mais c’est surtout l’heure à laquelle j’y étais et la lumière qui m’ont fait aimer cet endroit. Car en fin de journée, les lumières dorées prennent le dessus et tout devient charmant.

Dans cette partie de la ville et plus au sud, vous trouverez de nombreux commerces. Si vous êtes plutôt team shopping, vous pourriez donc y trouver votre bonheur.

bilbao bilbaobilbao

Que faire à Bilbao ?

Goûter des pintxos à Getxo

Ah Getxo et ton Puerto Viejo … S’il y a bien un endroit qui a trouvé une petite place dans mon cœur, c’est ce joli village aux maisons blanches. L’architecture typique du Pays Basque est ici mise à l’honneur. Exit les grands boulevards, on se perd dans des coins & des recoins du vieux port, tous plus charmants les uns que les autres.

C’est également l’endroit idéal pour déguster des Pintxos. Nous avons fait un arrêt chez Txomin Taberna pour y déguster le fameux Txacoli et d’autres spécialités locales. Le top du top fut définitivement d’observer le soleil se coucher sur le port, le ventre plein, une belle impression de vacances dans la tête.

getxo getxogetxogetxogetxo

Se balader le long du Paseo de la Galea

Ce chemin côtier est assez sympa si on souhaite découvrir les falaises escarpées et l’eau turquoise de la côte basque. Ce sentier aménagé permet tout de même quelques disgressions qui mènent jusqu’à de petites plages secrètes où se baignent les locaux.

Si nous n’avons pas été très loin à cause de la chaleur de ce mois d’août, nous n’en avons pas moins apprécié le paysage. Attention cependant si vous avez le vertige, la hauteur peut surprendre.

bilbaobilbao

Explorer Bilbao de nuit

Visiter Bilbao de nuit m’a permis de découvrir ce joyau basque sous un autre angle. Un angle plus doux, où les lumières se mélangent aux ténèbres de la nuit. Où le temps semble s’être arrêté, les espagnols veillant jusque tard le soir. Ce fut très agréable de se balader en plein été dans la fraîcheur de la soirée.

Nous n’avons d’ailleurs jamais ressenti d’insécurité à Bilbao, bien que certains quartiers, notamment Otxarkoaga où nous logions, aient une petite allure de cité.

bilbaobilbaobilbao

Le mot de la fin

Je dirais donc que Bilbao est une ville particulièrement moderne, aussi bien dans son centre-ville qui rappelle parfois les USA que dans ses banlieues bien trop bétonnées. Je ne pourrais pas dire que la ville est « belle », mais elle a définitivement un charme qui se dévoile petit à petit si on prend son temps.

Bilbao pratique

Comment se déplacer ?

Nous étions venus de Bretagne en voiture et avons donc utilisé ce moyen de transport pour nous éloigner du centre, que ce soit pour aller à Getxo, ou plus loin dans le Pays Basque.

Cependant, le réseau de transport en commun et notamment le métro est très pratique à Bilbao. Nous y avons utilisé la carte Barik, qui peut être utilisé jusqu’à 3 personnes à la fois. Ce fut très pratique d’en partager une pour deux.
Le métro est très utile pour se balader en ville, mais également pour rejoindre la côte. Pratique, quand on n’a pas de voiture !

bilbao

Où dormir ?

Côté logement, nous avons, comme souvent, opté pour un Airbnb. Nous nous sommes donc un peu éloignés du centre-ville. Mais je n’ai aucun doute sur le fait qu’un hôtel en centre-ville (dans le Casco Viejo ou près du pont Zubizuri par exemple) soit particulièrement agréable pour profiter des dernières heures de la journée en toute tranquillité.

Nous ne l’avons pas testé nous-mêmes, mais si vous souhaitez passer la nuit dans un hôtel insolite autour de Bilbao, je pense que l’hôtel Marqués de Riscal saura vous ravir. Nous n’y avons pas été car totalement hors budget. Mais pour se faire plaisir, je pense que ça vaut le coup !

Marqués de Riscal

Crédit photo Marqués de Riscal

J’espère que ces conseils vous donneront quelques pistes sur les choses à découvrir à Bilbao & sur comment organiser votre séjour. Je disais plus haut que je ne suis pas tombée sous le charme des grandes villes espagnoles. Mais, spoiler alert, Pampelune, notre étape suivante fut un coup de coeur. Restez dans le coin, on vous y emmène bientôt !

Et vous, vous connaissez Bilbao ? Qu’en pensez-vous ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

PAYS BASQUE ESPAGNOL BILBAO

Comments:

  • Daniel

    15 mars 2021

    Bonjour Clémentine,

    Ton article sur Bilbao est très intéressant. Je ne connais pas du tout. Alors pour ma petite histoire, je suis né et ai vécu jusqu’en 1990, année où je suis venu vivre en France à Palma de Majorque (Baléares, Espagne) alors que je ne connais presque pas l’Espagne, je connais seulement Barcelone, la Costa Brava, Tenerife (Îles Canaries), Galicia. Bon lorsque lorsque j’étais tout petit, j’avais fait avec mes parents et mon frère Valencia, Toledo, Madrid, Salamanca, San Sebastian en voiture au départ de Palma de Majorque mais le problème c’est que je ne m’en souviens plu. Même les Îles Baléares, je connais Majorque enfin aussi Ibiza mais j’étais aussi parti une journée en excursion avec mes parents et mon frère. Mais j’aimerais bien un jour faire une virée en Espagne en voiture.

    Je ne sais pas si tu connais les Baléares et notamment Palma de Majorque mais tu peux y aller, je te le conseille car il y a de magnifiques coins à visiter. Tu peux y aller par plusieurs moyens de transports, soit en avion, soit en voiture jusqu’à Barcelone puis ferry jusqu’à Palma (il y a deux compagnies qui font la traversée Trasmediterranea ou Balearia), soit en voiture jusqu’à Toulon puis ferry jusqu’à Alcudia (nord est de l’île) avec Corisca Ferries (ils font la traversée saisonnière d’avril à fin octobre depuis 2018). J’y vais une fois par an au mois d’août car j’ai de la famille là-bas. Avant lorsque j’y allais seul, je prenais l’avion depuis Marseille ou Nice et oui j’habite dans les Alpes-Maritimes ou si on partais à plusieurs, on allait en voiture jusqu’à Barcelone et le ferry jusqu’à Palma et depuis 2018 que je sois seul ou à plusieurs, j’y vais en bateau avec Corisca Ferries au départ de Toulon. Si tu as des questions, n’hésites pas à me demander.

  • 15 mars 2021

    Merci pour cet article ! Il y a peu de temps j’ai lu « Origine » de Dan Brown, dont une partie de l’intrigue se situe à Bilbao. Je n’y suis jamais allée, mais depuis cela me tente bien, donc ton article tombe à pic 😉

  • Daniel

    16 mars 2021

    Je te remercie pour ta réponse Clémentine. En général je vais à Palma de Majorque la première quinzaine d’août chaque année donc si un jour tu y vas et aux mêmes dates que moi, je pourrais également te servir de guide et sinon tu pourras aussi me demander des conseils de visites ou autre.
    À bientôt.

Laisser un commentaire