Islande

Islande: La péninsule de Snaefellsnes

SNAEFELLSNES

Retour en Islande avec cet article sur la suite de l’ouest. Nous parlerons de certains endroits tout simplement incroyables perdus aux confins de la péninsule de Snaefellsnes. N’est-ce pas ordinaire pour l’Islande? me direz-vous. Eh bien non, attendez vous à voir des paysages totalement inhabituel!

Après tout un périple dans les Fjords de l’Ouest, je vous avais laissé au flanc du fjord Patreksfjordur avec un coucher de soleil magnifique. Nous repartons donc sur la route en direction de la péninsule de Snaefellsnes. Mais avant, un petit détour s’impose.

Latrabjarg & Raudisandur

Sur la route 612, au sud, se trouvent deux petites merveilles de la nature. La plus éloignée est majestueuse, hostile. Elle se dresse face aux eaux froides de l’Océan Atlantique. Ce sont les falaises de Latrabjarg. Longues de 14 km, elles abritent la plus grande colonie de macareux au monde et de nombreux autres oiseaux.

On peut aller jusqu’au bout de la route pour les admirer, ou bien se diriger vers la deuxième étape de ce détour, Raudisandur Beach. Son nom signifie « Sable Rouge », à cause de sa couleur si particulière. C’est assez impressionnant à voir, surtout en Islande. Après des kilomètres de champs de lave et de paysages escarpés, arriver sur une plage au sable clair à un côté un peu euphorisant, comme si on passait d’un extrême à l’autre en quelques kilomètres.

raudisandur islande raudisandur latrabjarg islande latrabjarg

Péninsule de Snaefellsnes

Nous prenons finalement la route du côté de la Péninsule de Snaefellsnes, en commençant par la partie nord. Kilomètres après kilomètres le paysage change, traverse des champs de lave pour finalement nous permettre d’admirer Kirkjufell. Son nom signifie « Montagne église » et c’est un des monts les plus photographiés d’Islande. Sa position presque insulaire nous permets de voir les chefs d’œuvres naturels qu’offrent les alentours, et on ne demande que ça!

kirkjufell snaefellsnes snaesfellsnes islande

Puis nous entamons la boucle que forme la bout de la péninsule. Nous commençons par Skardsvik Beach. C’est encore un ovni dans le paysage islandais: son eau est turquoise, les falaises d’un noir de jais atterrissent dans un sable blanc luisant. Sommes-nous bien en Islande? Le vent et la fraîcheur nous le rappellent, mais ce paysage est à peine croyable.

skardsvik islande skardsvik islande snaefellsnes

La prochaine étape se trouve quelques mètres plus loin. C’est un cratère du nom de Saxhöll, qui a une forme « parfaite ». Le vent était tellement fort au sommet du volcan ce jour là que nous pouvions presque nous laisser porter.

saxholl islande

Le sud de la Péninsule

En continuant à contourner le glacier de Snaefellsnes, vous pouvez vous rendre sur la plage de galet de Djupalonssandur ou bien observer les rochers de Londrangar.

Pour ma part, j’ai seulement eu le temps d’aller dans la petite bourgade d‘Hellnar. Ici aussi la roche fait des merveilles, on peut y apercevoir une petite grotte, et une arche de lave noire, le tout sur fond d’eau turquoise. Le résultat est au rendez vous! C’est absolument magnifique. Il y a également une petite marche qui part du café Fjöruhusif et permet d’explorer les environs jusqu’à Arnarstapi. Les paysages sont, comme à leur habitude, verdoyants et superbes.

snaefellsnes islande snaefellsnes arnarstapi islande

Nous reprenons finalement la route, sur laquelle un arc-en-ciel nous accompagne. L’Islande n’a toujours pas fini de nous éblouir. Nous n’en voyons qu’une petite partie chaque jour, et chaque endroit est magique. Il ne nous reste plus que quelques kilomètres avant Reykjavik, ce qui signifie que ce voyage touche bientôt à sa fin. On se retrouve donc bientôt pour clôturer ce road trip, non sans émotions.

En attendant, vous avez préféré quelle partie de l’Islande? Plutôt road-trip ou voyage plus confortable?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

islande