Italie

2 semaines en Italie: notre itinéraire

Retrouvez notre itinéraire en Italie pour 2 semaines de folie entre monuments emblématiques et gastronomie à tomber par terre!

Lorsque l’idée de partir Italie a germé, nous avions déjà pas mal de destinations en tête: les Dolomites, Venise, Rome, les Cinque Terre, Florence, Naples, les Pouilles, la côte Amalfitaine, bref toute l’Italie! Sauf que même si le pays n’est pas bien grand (comparons un instant à l’Australie… 25 fois plus grande!), impossible de tout faire en 2 semaines. Nous avons donc dû faire de douloureux choix (adieu Venise…), mais avons aussi ajouté des étapes auxquelles nous n’aurions pas pensé en premier lieu. Je vous explique tout plus bas!

Comment établir son itinéraire?

Ne pouvant pas tout faire, et ayant un budget relativement limité, nous avons commencé par prendre les billets d’avion. Et avec un aller pour Milan à 67€ et un retour de Rome à 65€ , nous commencions à entrevoir notre itinéraire. Nous avons rapidement identifié les endroits que nous souhaitions voir dans ces régions: Milan, les Cinque Terre, Florence et Rome.

Nous n’avions pas prévu de louer de voiture sur place (conduire en Italie? je ne suis pas encore prête), j’ai donc regardé comment rejoindre chaque ville, et rapidement le train s’est imposé. En plus d’être ultra pratique car le réseau dessert très bien toutes les destinations, ce n’est pas cher du tout. J’ai pris les billets sur Trenitalia en comparant les prix et les horaires, ce qui nous a permis d’ajouter deux étapes à notre itinéraire: Gênes et Pise.

italie

Notre budget

En matière de transport, nous avons essentiellement pris le train sur place comme expliqué plus haut:

Aller en avion Paris - Milan: 67€
Retour en avion Rome - Paris: 65€
Train Milan - Gênes: 21,50€
Train Gênes - La Spezia: 9,90€
Carte de transport Cinque Terre: 41€ (pour 3 jours)
Train La Spezia - Pise: 7,60€
Trajet en train Pise - Florence: 9,70€
Train Florence - Rome: 47€
Total Transport: 268,70 €

italie

Pour le logement, nous avons clairement visé le moins cher, c’est-à-dire les auberges de jeunesse et Airbnb. Mais l’Italie regorge de jolies pépites, alors si votre budget vous le permet, profitez-en pour réserver dans de beaux établissements. En attendant, voici nos adresses « petit budget »:

Hi Hostel Pierro Rotta à Milan: 22€ la nuit / personne
Airbnb chez Chiara à Gênes: 17€ la nuit / personne
Airbnb chez Marina à La Spezia: 27,5€ la nuit / personne
Ostello Santa Monaca à Florence: 20€ la nuit / personne
Airbnb chez Patrizio à Rome: 23€ la nuit / personne
Total Hébergement: 275,5€

Comme quoi, en faisant attention, on peut s’en sortir pour moins de 550€ pour 2 semaines en matière de transport et d’hébergement. La vie quotidienne n’est pas toujours donnée, surtout au niveau des visites. Mais en vous éloignant des coins touristiques, la nourriture est très abordable. Vous ne devriez donc pas faire exploser le budget plus que ça. Petite parenthèse: pour les Cinque Terre, qui sont connues pour être assez chères, vous pouvez lire mon article précédent à ce sujet.

italie

Notre itinéraire de 2 semaines en Italie

Jour 1 et 2: Milan
Fraîchement débarquées en Italie, Milan nous a agréablement surprise. L’architecture moderne est au rendez-vous et côtoie avec naturel des édifices grandioses comme le Duomo ou la Galleria Vittorio Emanuele II. Entre artères immenses et canaux au goût de dolce vita, le charme opère rapidement. Deux jours complets nous aurons permis d’explorer une bonne partie de la ville et de voir les essentiels: les Naviglis, le quartier de Brera, le Castello Sforzeco et bien d’autres… Cependant, ça aura été intense, avec une moyenne de 20km de marche par jour. Dans l’idéal, privilégiez 3 jours complets pour explorer Milan plus tranquillement.

milan

Jour 3 : Gênes
Comme vous l’avez peut-être lu dans l’article dédié à Gênes, nous n’avons pas été particulièrement séduites par cette ville. Le contraste entre le port industriel, les petites ruelles sombres et les Palazzi ostentatoires n’a pas opéré plus que ça. Nous n’y avons passé qu’une journée, mais les alentours semblent beaucoup plus mignons, donc pourquoi ne pas prévoir un jour ou deux de plus?
Cependant, niveau gastronomie, c’est un vrai régal! Entre le pesto alla genovese, et d’autres spécialités typiques, vous ne reviendrez pas le ventre vide de Gênes! On vous a d’ailleurs trouvé une petite adresse… Delizioso!

genes

| La parenthèse côtière |

Jour 4 à 7: Les Cinque Terre
Après nous être installées dans notre appartement à la Spezia, nous avons foncé découvrir les villages les plus charmants jamais vus sur terre (comment ça j’exagère?). Malgré le monde et la chaleur, je trouve difficile de ne pas tomber sous le charme de ces petites bourgades. Vous pouvez trouver sur le blog les articles regroupant nos découvertes: Monterosso al Mare, Vernazza & Corniglia, et Manarola & Riomaggiore. Chaque village a son identité, et son spot à ne pas manquer. Si je ne devais vous donner qu’un seul conseil ce serait de prendre votre temps. La région est tellement belle, ce serait dommage de courir.

Nous avons également eu le temps de visiter Portovenere, où nous avons passé une journée entière. Moins « petit cocon » que les Cinque Terre, cette ville est toute autant bourrée de charme. On y accède facilement en bus depuis la Spezia, et des croisières dans les îles alentour sont organisées pour un prix raisonnable.

cinque terre

Jour 8: Pise
Ça, c’était notre étape surprise, car ce sont les horaires de trains qui nous ont poussé à faire un tour à Pise. Et c’est une Italie toute différente que nous avons vue ici. Mis à part l’effervescence de la Place des Miracles, le reste de la ville est extrêmement calme, presque vide. De quoi flâner comme on aime!

pise

|Les 2 mastodontes du tourisme italien|

Jour 9 à 12: Florence
La belle Florence nous l’attendions avec impatience et lui avions réservé 3 jours complets. Il y a tant à voir à Florence que nous ne savions par où commencer. Mais nos estomacs nous ont vite remis dans le droit chemin. C’est ainsi que nous avons débuté notre exploration en pique niquant de merveilleuses lasagnes aux Jardins de Boboli. Puis entre Ponte Vecchio, Galerie des Offices, dégustation de glace et d’aperitivi, nous ne nous sommes pas ennuyées. Mention spéciale à tous les panoramas sur la ville qu’on découvre au gré des balades!

florence

Jour 13 à 17: Rome
Ah Rome… La ville qui m’a laissé bouche bée du début à la fin et qui a attiré mon regard à chaque coin de rue. 4 jours ne sont même pas suffisants pour visiter l’incroyable cité romaine, mais nous avons tout de même pu voir quelques monuments incontournables: le Colisée, le Forum, le Panthéon… Nous avons cependant été assez lentes dans notre découverte car les 35° qui régnaient en ce mois de juillet nous ont quelque peu affaiblis. Je garde le souvenir de la meilleure pizza de ma vie, avis aux amateurs…

rome

Voici de quoi vous donner quelques idées pour deux semaines intenses en Italie. J’aurais aimé y ajouter Sienne, et au moins une journée dans l’arrière-pays toscan, mais le programme était déjà très chargé. Ce qui est sûr, c’est qu’au cours de ces 2 semaines je suis tombée amoureuse de l’Italie. J’y reviendrai à coup sûr découvrir toutes ces régions qui me font rêver!

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

italie

Et vous l’Italie, vous connaissez bien? Une région en particulier a touché votre petit cœur?