City Trip, Italie

Gênes, ville de contrastes

Gênes est définitivement une ville différente du reste de l’Italie. Après notre découverte enthousiaste de Milan, nous avons passé une journée à Gênes, avant d’aller découvrir les Cinque Terre. Et le bilan est mitigé.

A la découverte de la ville de Christophe Colomb

Nous avions la chance d’avoir réservé une nuit dans un Airbnb assez central. Arrivées à 9h, nous avons donc entamé notre visite de la ville rapidement. Les petites rues génoises sont pleines de charme avec leurs enseignes secrètes et leurs couleurs un peu passées. Nous nous sommes naturellement dirigé en premier vers la place de l’Opéra, et son emblème GE-NO-VA particulièrement photogénique.

Les grandes places de Gênes contrastent énormément avec les petites rues alentours. Celles-ci donnent une impression presque étouffante. Tandis que sur les Piazza, on respire à pleins poumons tellement la place est grande et lumineuse. On dirait que les Génois ne font pas les choses à moitié.

Nous sommes ensuite passé dans les parties publiques du Palazzo Ducale, un édifice impressionnant où l’on retrouve l’influence de la Renaissance. Au bout de la rue se trouve la maison de Christophe Colomb, un bâtiment moyenâgeux assez impressionnant. Détruite en 1864, puis reconstruite au même endroit, elle est située à côté des tours de Porta Soprana. Allez faire un tour dans le cloître San Andrea, les colonnes sont particulièrement jolies.

 

Prenez ensuite la direction de la Piazza delle Erbe. Cette jolie petite place mérite le détour. Et en plus de ses belles couleurs, vous y trouverez plusieurs restaurants. Pour moins de 10€, vous pourrez y déguster de vrais Trofie al Pesto Genovese, la spécialité de la ville. Tester un pesto italien est aussi jouissif que manger une authentique glace artisanale. Ne vous fiez pas à la petite portion servie, les italiens connaissent bien nos estomacs et une assiette suffit à se sentir repus.

Prenez ensuite le temps de vous balader dans les rues. Nous sommes remontées jusqu’à l’office du tourisme Via Garibaldi, qui regroupe plusieurs points d’intérêts tels que le Palazzo Doria Tursi ou le Palazzo Rosso.

genes 

 

Le Port de Gênes

N’hésitez pas à aller faire un tour au port. Il est certes industriel et assez costaud, mais il mérite un petit détour. Encore une fois, le contraste entre l’immensité des embarcations et la petitesse des rues est assez impressionnant.

 

Nous avons terminé la journée par un très bon repas, peut être même un des meilleurs de tout notre périple en Italie. Ce restaurant, situé Vico degli Indoratori, nous a laissé un souvenir magique. Leurs panzotti, des raviolis aux herbes et à la sauce aux noix sont à tomber par terre. Et je vous recommande leur Panna Cotta en dessert, servie avec un coulis aux fruits rouges maison et des copeaux de chocolat, elle est délicieuse.

 

Où manger, où dormir?

Bar Berto: Le personnel n’est pas franchement avenant dans ce restaurant ouvert depuis 1904, mais le véritable pesto génois est délicieux. Nous avons testé le classique, ainsi que celui à la roquette, c’était parfait. Comptez 12€ pour des Trofie al Pesto.
6 Piazza delle Erbe

Al Giardini degli Indoratori: Cette petite adresse confidentielle mérite qu’on s’y arrête, car toute la carte est délicieuse. Comptez 25€ pour un plat et un dessert qui vous laisseront une souvenir parfait de la gastronomie italienne.
45 Vico degli Indoratori

Golfo Paradiso: Passage obligée par cette compagnie si vous souhaitez vous rendre dans les Cinque Terre en bateau. Des croisières sont également organisées à Portofino et ses alentours.
RDV sur Calata Mandraccio

Si vous cherchez un endroit pas cher où dormir à Gènes, je vous conseille le logement de Chiara. Les échanges sont rapides et efficaces, l’appartement est typique, nickel et bien situé dans le centre-ville. Et si c’est votre première fois sur Airbnb, grâce à ce lien de parrainage, vous gagnez des sous et nous aussi :)!

 

Gênes, que penser de toi?

En conclusion, Gênes est une ville assez difficile à cerner. Vous avez d’un côté les magnifiques Palazzi italiens, et de l’autre quelques rues sombres et peu avenantes. Si nous n’avons rien vécu de particulier là-bas, nous avons ressenti parfois un certain sentiment d’insécurité. C’était pourtant en plein mois de juillet, une saison assez touristique. Nous y avons très bien mangé et avons apprécié l’architecture, mais je n’ai pas vraiment aimé l’ambiance qui se dégage de cette ville.

Bien sûr, nous ne sommes restées qu’une journée, peut être qu’avec plus de temps nous aurions pu apprécier davantage. D’autant plus que les alentours de la région sont, d’après les locaux, très beaux. Dans un premier lieu, vous pouvez aller jusqu’à Boccadasse en une heure à pied, un village de pêcheur coloré. Plus loin se trouvent les villages de Portofino, Camogli ou Rapallo, tous plus beaux les uns que les autres.

Vous pouvez vous y rendre depuis le port (Calata Mandraccio) grâce à la compagnie Golfo Paradiso. Ils organisent également des excursions jusque dans les Cinque Terre, et il est possible de prendre seulement l’aller si vous faites un circuit. Seulement le bateau ne part pas tous les jours (tous les mardis ou tous les samedis), renseignez vous bien avant. Ce qui est sur c’est que la région est magnifique.
Gênes, je reviendrai et la prochaine fois, je prendrai mon temps.

Et vous, avez-vous aimé Gênes? Avez-vous entendu d’autres avis?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!