City Trip, Europe, Italie

Pise, entre Place des Miracles et Fleuve Arno

pise

Aujourd’hui je vous parle d’une ville à la renommée mondiale: Pise. Sa tour et sa place des Miracles ne laissent personne indifférent. Mais est-ce que Pise ce n’est que ça? Allez, je vous raconte tout!

Le Sud de Pise

Pise n’étant pour nous qu’une étape entre les Cinque Terre et Florence, nous n’avions pas prévu d’y passer la nuit. Nous avions donc nos gros sacs de voyage sur le dos toute la journée, de vraies backpackeuses! Nous sommes arrivées par la gare de Pisa Centrale, et nous sommes dirigées dès notre arrivée vers la fameuse Tour de Pise. En chemin, nous avons empruntés la Piazza Vittorio Emanuele II et Corso Italia, une des principales artères commerçantes de la ville. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, c’est ici que vous le trouverez. Cette partie de la ville est moderne, on sent que c’est ici que les choses se passent!

pise vittorio emanuele pise"" pise

Nous avons ensuite pris la direction du Fleuve Arno, car la Tour se trouve de l’autre côté par rapport à la gare. En passant, nous avons pu admirer l’atypique Eglise Santa Maria della Spina. Cet édifice collé au fleuve m’a comme donné l’impression d’un cheveux sur la soupe: isolée, contrastant avec le reste. C’est pourtant un bâtiment superbe, mais disons que je ne l’aurais pas placé ici. Je dirais que c’est à partir d’ici que la ville se sépare en deux: au sud du fleuve la partie moderne, au nord la partie touristique et plus tranquille. En effet, à Pise j’ai eu une grande impression de vide, et ce même au mois de juillet. Les berges du fleuve par exemple sont immenses, l’horizon est loin, mais il n’y a pas grand monde et peu de boutiques. C’est un sentiment assez étrange.

eglise santa maria della spina pise eglise

Pise touristique, ou presque!

Si vous continuez Via Roma, vous avez accès au Jardin et au Musée Botanique de Pise. Puis, enfin, le clou du spectacle apparait: la Piazza dei Miracoli. Le soleil est de sortie, la pelouse est parfaitement verte, et tous les bâtiments resplendissent. La Tour est penchée comme à son habitude, et surtout, la place est pleine de monde. Notre arrivée matinale n’aura pas suffit, la place est prise d’assaut par nos congénères, les touristes. Mais cela n’enlève rien à la beauté majestueuse de cette esplanade.

Elle est très impressionnante car elle n’abrite pas seulement la Tour de Pise. Le Baptistère et la Cathédrale de Pise s’y dressent majestueusement eux aussi. L’heure est à la contemplation devant tant de détails architecturaux (et de touristes trouvant des mises en scène avec la Tour de Pise toutes plus délirantes les unes que les autres).

piazza miracoli pisa pise place miracles piazza miracoli

Et à part la Tour de Pise?

Pour la suite du parcours, nous avons été Piazza dei Cavalieri. Ici, la foule a laissé encore une fois place au vide. Si quelques mètres plus loin se regroupent plusieurs milliers de personnes, ici nous sommes quasiment seules. Cette place est elle aussi majestueuse, les Palazzi sont tous colorés et ornementés avec soin. Puis nous avons fait une pause sur la Piazza Martiri della Liberta, qui regroupe plusieurs petits jardins avec en son centre une belle statue.

piazza dei cavalieri pise cavalieiripisa piazza cavalieri

Rendez-vous ensuite sur Borgo Stretto, une jolie rue aux arcades ombragées. Pour du shopping, on repassera, les prix étant légèrement exagérés, mais comme c’est joli! J’ai toujours eu un faible pour les arcades. C’est comme si elles apportaient avec elles le calme méditatif des cloîtres et des églises, jusqu’au cœur de l’agitation. Vous pouvez ensuite traverser le Ponte di Mezzo, admirer le Palazzo Blu juste à côté, et finir à la Taverna di Pulcinella. Ce restaurant est un des meilleurs de Pise, et les prix défient toute concurrence. Pour 6€, vous aurez une pizza délicieuse, avec option vegan! Filez, je vous dis, c’est trop bon!

borgo stretto pise borgo stretto

Une jolie escapade

Nous avions prévu d’y passer la journée, mais finalement vers 15h nous avions fait le tour de ce qui nous intéressait. Je vous confirme donc la rumeur, une journée à Pise, ça suffit! D’autant plus si vous n’avez pas un énorme sac sur le dos. Le centre-ville se visite rapidement et est très joli. Comme je vous le disais plus haut, Pise m’a laissé cette impression de vide par rapport aux autres villes d’Italie. Mais j’y ai trouvé également une certaine tranquillité. Toute l’énergie qui se regroupe autour de la Tour s’évapore dès qu’on s’en éloigne. Il n’y a pas beaucoup de monde en dehors de la Place des Miracles, on peut alors flâner à loisir, le nez au vent et simplement profiter. Je dirais que visiter Pise, c’est à faire au moins une fois dans sa vie!

pise fleuve

Nous continuerons notre périple à Florence, où nous resterons quelques jours. Et vous, vous avez visité Pise? Conquis or not conquis?

A bientôt,