Voyager Autrement

Trousse de voyage minimaliste & Zéro Déchets

Aujourd’hui on se retrouve avec un billet sur le zéro déchet et le minimalisme en voyage. Zoom sur la trousse de toilettes pour un voyage léger et écolo. Nous sommes de plus en plus nombreux à voyager sur le long terme. Les grandes distances ne nous font plus peur. Et toutes ces expéditions nous font réaliser à quel point notre planète est fragile et combien il faut la protéger. Le côté sympa, c’est qu’à chaque achat, vous pouvez exercer votre droit de vote et être en accord avec des valeurs positives. Pour cela, le Zéro déchets et les produits naturels sont vos meilleurs amis.

On va principalement parler des produits d’hygiène. Parce qu’en tant que backpackeurs, on est souvent amené à se débrouiller dans la nature. Je repense notamment aux douches dans les rivières, aux lavages de dents sur les aires de repos et autres joyeusetés de la vie sur la route. C’est parti!

Shampooing

Je vous conseille de choisir des shampoings solides, car ils prennent généralement moins de place et ne nécessitent pas d’emballages. On en trouve de plus en plus ces derniers temps. Les plus connus sont: Lamazuna, dont l’emballage est compostable. Secrets de Provence, qui peut facilement se faire sécher après la douche. Les savons de Joya, qui proposent une gamme avec huiles essentielles, une autre sans et une certification vegan. Il y a donc pas mal d’alternatives parfaites pour un voyage zéro déchets et minimaliste. Pour le transport en voyage, je le mets généralement dans une boite type Bodyshop ou Aromazone.

Gel douche

Encore une fois, je vous conseillerai un savon solide. Les gels douches sont pleins de conservateurs, de colorants, de , de silicone et j’en passe. Avec un savon adapté, vous pourrez vous laver avec un impact minime sur la nature. Le pionnier en la matière est la marque Naturé Moi, avec des gels douches à 98% biodégradables et des emballages recyclés. Sinon, privilégiez un vrai savon saponifié à froid. Je vous conseille cet article, très intéressant pour en savoir plus sur ce procédé.

savon

 

Soins de la bouche

Au niveau des brosses à dents, vous avez aujourd’hui le choix. De nombreuses marques proposent des brosses à dents en bambou compostables. Vous pouvez également vous fournir chez Lamazuna, qui propose des brosses à dents à tête amovible. Une fois celle-ci trop abîmée, mettez en une nouvelle, et gardez l’ancienne. Ainsi au bout d’un certain nombre de têtes utilisé, vous pourrez les renvoyer et elles seront recyclées. Vous pouvez, en plus de cela, acheter leur dentifrice solide, à l’emballage compostable.
Sinon, de nombreuses recettes de dentifrices naturels sont disponibles sur internet. Avec un peu d’huile de coco, d’argile et de bicarbonate de soude, on peut faire des merveilles.

Déodorant

Ça ne vous étonnera surement pas, mais je vous conseille encore une fois un déodorant solide. Ceux-ci sont très pratiques, et extrêmement efficaces. Je pense évidemment à nouveau à la marque Lamazuna qui en propose un, mais également à la marque Lush. Si leurs composants ne sont pas parfaits, il faut quand même leur reconnaître qu’ils ont aidé à la démocratisation du produit de beauté sans déchets.
Autrement, des versions DIY sont disponibles avec en général de l’huile de coco, des huiles essentielles et du bicarbonate de soude.

déodorant solide

Crédit photo : Blog Réglisse & Myrtilles

Soin de la peau

Adepte du minimalisme, j’aime bien partir avec seulement quelques flacons. Pour cela, j’ai mes favoris. L‘aloe vera en premier lieu, est parfait contre les coups de soleil. Il hydrate et soulage aussi bien les brûlures que les démangeaisons. Il laisse également un film protecteur sur la peau.
Ensuite j’utilise des huiles, à adapter en fonction de sa peau. Jojoba pour la journée, car elle est très proche du sébum de la peau et est conseillée en cas de peaux grasses. C’est aussi un très bon démaquillant. Et j’opte pour l‘huile d’Argan la nuit, car elle est nourrissante et réparatrice, un bon allié quand on est dans un pays chaud ou bien très froid.

aloe vera

Crédit photo: Aromazone

Hygiène corporelle

Les cotons-tiges sont un vrai fléau. Il est d’ailleurs prévu de les interdire à la vente à partir de janvier 2018. Lamazuna a trouvé la solution: l’oriculi. Un petit bâtonnet venu d’Asie, qui enlèvera le cérumen disgracieux et laissera vos oreilles en bonne santé.

Il n’y a rien de plus pratique que les lingettes en coton pour se débarbouiller ou appliquer une lotion sur la peau. Malheureusement, le coton est souvent traité et blanchi, ce qui n’en fait pas un le meilleur allié pour la peau, sans parler de son impact environnemental. Pour les éviter, rien de plus simple: les cotons réutilisables. Au premier abord, ça à l’air super contraignant je vous l’accorde. Mais quand on voit la réduction de déchets par an, c’est assez impressionnant. Vous pouvez les faire vous-même avec du tissu-éponge et une , ou bien avec un autre tissu très doux et quelques points de couture. Ou bien, vous pourrez en acheter sur pas mal de sites. Après utilisation, il suffit de les laver consciencieusement et de les passer sous un fer à repasser pour les stériliser, et le tour est joué.

coton

Crédit photo: Kufu

 

Petite parenthèse spéciale fille: la meilleure amie en matière de voyage zéro déchets est la cup menstruelle. En plus de réduire les risques de choc toxique et l’impact environnementale, c’est très pratique. Il suffit de la stériliser en début et fin de cycle sous de l’eau bouillante et de la vider matin et soir. Ça change la vie et ça se garde très longtemps!

Petites astuces pour un voyage zéro déchets

Pour la lessive, chez moi j’aime la faire moi même. En voyage c’est un peu compliqué. Je ne peux que vous inciter à être assez regardant quant à la composition. Mais j’emporte toujours avec moi un savon de Marseille qui permet de laver les vêtements à la main tout en respectant l’environnement.

Charbon & Bicarbonate

Au niveau santé, ma trousse de médicament est assez rudimentaire. Bien sûr je ne me mets jamais en danger, mais je préfère réduire au maximum l’usage des médicaments quand il n’y en a pas besoin.
C’est comme ça que j’ai découvert le charbon végétal actif. Cet ingrédient obscur est un puissant antipoison qui permet d’éviter pas mal de maladies intestinales. Je suis partie en Asie avec, et je pense que ça m’a sauvé d’une indigestion plus d’une fois. A raison d’une cuillère à café en cas de doute, votre organisme vous remerciera. Il ne faut pas en abuser, mais en petite quantité, la liste des bénéfices pour le corps est longue.

Son pote le bicarbonate de soude, est pas mal dans son genre lui aussi. Comme vous l’avez lu plus haut, il entre dans pas mal de compositions naturelles, tout simplement car il a plein d’usages. Aussi bien dans la vie de tous les jours, que dans le corps, il fait des merveilles. Il lutte contre les brûlures d’estomac, fait les dents blanches, c’est un détachant puissant et il lutte contre les mauvaises odeurs. Autant dire qu’après une bonne randonnée, ça peut être pas mal pour éviter le parfum d’ambiance « fromage ». Et en général, vous en trouverez dans n’importe quel supermarché au rayon alimentaire pour quelques euros.

bicarbonate de soude

Huiles essentielles & Baume du Tigre

Dans la même veine, je ne pars jamais sans huiles essentielles. Le Tea Tree par exemple, est un purifiant naturel: antibactérien, fongicide, antiviral, antiparasitaire, et anti-inflammatoire. Il sèche les boutons d’acné en un rien de temps, et aide en cas de démangeaisons. Je m’en sers également pour désinfecter toutes les plaies. Enfin vous l’aurez compris, c’est un vrai atout, version miniature quand on a besoin de partir léger et en confiance.

Enfin, dernier outil indispensable à la trousse du voyageur: le baume du tigre. Vous le savez probablement déjà, mais on a parfois tendance à l’oublier: il est magique. Particulièrement efficace contre les douleurs musculaires et articulaires, c’est aussi un atout contre les piqûres d’insectes. Notre guide en Indonésie nous en a appliqué toute de suite après le passage d’un frelon asiatique, et effectivement, ça marche!

J’espère que cet article vous aura plu. Je pense que c’est important de changer notre mode de consommation, jusque dans nos voyages. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Alors vous êtes prêts à partir?

voyage zéro déchets

Et vous, quels sont vos astuces en voyage?

 

A bientôt,