Islande

Islande: Road trip entre Thingvellir & Skogafoss

Nous profitons d’un réveil lumineux au camping de Pylsuvagn og fritt Tjaldstaedi en nous remémorant la région de Krysuvik visitée la veille. Après quelques Skonsur, nous partons en direction du Parc National de Thingvellir à environ 50 km de Reykjavik. Au passage, pour quelques kronas, vous pouvez vous arrêter à Kerid, un cratère à l’eau turquoise. Mais si vous n’avez pas le temps, ou tout simplement pas envie de payer, pas de panique, le cratère Krafla dans le nord est lui aussi magnifique, et gratuit!

Parc National de Thingvellir

Le parc est inscrit au Patrimoine de l’Unesco depuis 2004. Cet endroit, largement aménagé pour les touristes, est très beau même si à mon goût l’affluence de personnes rompt légèrement avec l’atmosphère islandaise. Vous pouvez faire une balade sympa le long de la brèche et profiter de quelques points de vue et de cascades.

thingvellir thingvellir

Pour faire un petit break et retrouver cette impression d’être seul au monde, nous avons décidé d’aller à Laugarvatnshellir. Il faut emprunter prudemment une gravel road sans danger particulier. Une fois sur place, vous pourrez partir à la rencontre des moutons islandais et des roches volcaniques.

laugarvatnshellir

Cette pause est la bienvenue entre Thingvellir et Geysir qui nous rappellent que nous ne sommes pas seuls à visiter.

Geysir & Gulfoss

Le site de Geysir est lui également impressionnant. Vous êtes sûrs de voir une explosion au moins une fois. En effet, si Geysir est assez inactif, son voisin Strokkur projette son eau chaude toutes les 5 à 10 minutes. Voir la force de la nature de manière aussi flagrante est tout simplement hallucinant!

geysir geysir""geysir

La dernière étape du cercle d’or est la fameuse cascade Gulfoss. Elle aussi, largement visitée et aménagée, est néanmoins très impressionnante. La puissance du débit et le fracas de l’eau contre la roche rendent cette cascade hypnotisante.

Les cascades Seljalalandfoss & Skogafoss

Nous avons ensuite repris la direction de la route n°1 et avons visité un trio de cascades pour finir la soirée. Notre premier arrêt est Seljalalandfoss où nous nous arrêtons pour manger. Cette cascade est particulièrement belle car vous pouvez passer derrière et offre donc de très beaux points de vue.

seljalalandfoss

Après avoir pris un repas sommaire nous continuons notre route avec deux backpackers pris en stop sur le côté de la route. Nous les déposons au camping de Skogafoss, et décidons de grimper au sommet de la cascade malgré l’heure tardive. En effet, il est déjà 23h30, mais la lumière de la nuit nous permet d’apprécier la beauté de la cascade sous une perspective différente. L’ambiance est presque magique, et il n’y a personne. Au sommet de Skogafoss, un très long chemin permet d’apprécier la beauté du paysage. Nous redescendons vers 2h du matin, frais et heureux. Nous reprenons la route et trouvons une aire de repos où nous passerons une nuit venteuse.

skogafoss

Notre itinéraire:

Prochaine étape Dyrholaey!

Quelle a été votre impression sur cette partie de l’Islande? Avez vous randonné en pleine nuit?

A bientôt,

Clémentine