parc national durmitor

Il existe un petit pays appelé Monténégro où se trouve un parc national magnifique : le Durmitor. Situé non loin de la frontière bosnienne ou encore serbe, il possède les montagnes les plus hautes du pays.

Je vous partage ici notre expérience de 3 jours dans les environs du parc national du Durmitor, où nous en avons pris plein les yeux au travers de balades (parfois brumeuses) et randonnées.

Jour 1 : Le lac noir ou Crno Jezero

Le lieu emblématique du parc national du Durmitor est bel est bien ce lac noir, qui est en réalité composé de 2 lacs reliés par un fin détroit d’eau. C’est le plus grand lac de la région, qui en compte 18 au total. Situé à côté du village central de la région, Zabljak, il permet de faire une très jolie balade d’environ 3,5 km. Le chemin est relativement facile à parcourir, et permet d’observer la beauté du lac sous tous ses angles.

Pour y accéder, nous sommes passés par les chemins dans la forêt depuis notre logement à Razvrsje. Nous n’avons donc pas eu à payer les 3€ par personne pour entrer dans le parc national, car les rangers ne sont pas postés partout.
Cependant, si vous arrivez depuis Zabljak, vous devrez vous acquitter de ces 3€ par personne en passant l’entrée. En choisissant cette option, vous passerez également devant plein de petits stands de produits artisanaux et de fruits de saisons que vous pourrez acheter aux locaux.

crzno lake parc national durmitorvisiter le durmitor

 

Jour 2 : Lac Vrazje & Zminje dans le brouillard

Pour ce deuxième jour, nous avons eu du brouillard toute la journée. Si cela ajoute un petit côté mystique aux belles forêts du parc, ça nous a également empêché de mener à bien certains projets, notamment de prendre la route panoramique du sud du parc de Pluzine au col Prevoj Sedlo. Nous l’avons bien tenté, mais la vue était complètement bouchée, et nous n’avons pas pu en profiter. En revanche, nous avons eu la chance de tomber sur des moutons ainsi que sur un berger et ses vaches, pour un trajet fort typique et un brin lunaire !

Nous avons donc plutôt été du côté de deux lacs, le premier étant le lac de Vrazje. Ce lac est, d’après son nom, celui du diable. La légende veut que lorsqu’une femme traverse le lac, elle se fait attraper par le diable. Autant vous dire que par 10°, nous n’avons pas tenté.
En tout cas, nos photos ne rendent pas hommage à la beauté de ce lac, qui en temps normal est d’un bleu saisissant.

parc national durmitor visiter le durmitorvrazje

 

Nous avons ensuite entrepris une balade d’1h30 jusqu’au lac de Zminje. Nous nous sommes garés dans le village de Bosaca, à côté du panneau d’information touristique (à retrouver sur l’application Maps.me). Une ranger nous y attendait, afin de nous délivrer les tickets pour le parc à 3€ par personne.
La route est ici encore assez facile pour se rendre jusqu’au lac, et surtout, le paysage est sublime. Ce jour-là, la météo a rendu l’atmosphère totalement mystique. Les pins portaient encore des gouttes d’eau sur leurs aiguilles et lorsque nous sommes arrivés au lac, une brume se dégageait à sa surface. Magique !

La dernière fois que j’ai éprouvé un aussi fort sentiment d’émerveillement devant une forêt, il me semble que c’était dans le parc naturel de Gorbeia dans le Pays Basque espagnol.

zminje parc national durmitorparc national durmitor

 

Jour 3 : Point de vue Curevac & Canyon Tara

Pour ce troisième et dernier jours aux alentours du Durmitor, nous avons choisi d’aller voir de plus près la rivière Tara.
Cette rivière a creusé le 2ème plus grand canyon du monde après le Grand canyon en Arizona. Vous pouvez être sûr(e)s d’en prendre encore une fois plein les yeux en explorant ce coin.

Nous avons donc commencé par une ascension au plus haut point de vue sur la Tara : Curevac. Pour l’atteindre, il vous faudra une vingtaine de minutes de voiture depuis Zabljak puis une petite demi-heure de marche. La marche est agréable à faire, et le point de vue imprenable sur les alentours. On ne voit pas si bien que ça la rivière, mais la vue vaut le détour.

Pour y accéder, un ranger vous demandera vos tickets d’entrée du parc. Si vous ne les avez pas, il faudra une fois encore payer 3€ par personne.

curevac viewpoint

 

Après cette mise en bouche fort appréciable, nous avons longé la rivière Tara jusqu’à notre prochaine étape : le parc national de Biogradska Gora.
Nous avons notamment fait un arrêt du côté du pont Durdevica, qui surplombe la rivière. Celui-ci est particulièrement connu, car en plus d’être très photogénique, on peut y faire de la tyrolienne d’un côté à l’autre du canyon.

De notre côté, nous avons plutôt descendu la route jusqu’au Monastère Sv. Arhandela Mihaila, duquel part un petit chemin jusqu’à la rivière. Ici, nous avons tenté de nous baigner, sans succès, l’eau étant trop froide. Nous avons donc profité de la vue et nous sommes reposés sur les cailloux de long des rives.

tara river tara river

 

Conseils pratiques pour visiter le parc national du Durmitor

Vous l’avez compris, pour profiter du parc national du Durmitor, il vous faudra payer votre entrée. 3€ par jour et par personne, pour un accès illimité aux différents lieux. Nous n’avons pas fait de grosses randonnées lors de notre séjour. Mais de ce que nous avons vu, les chemins sont très bien balisés. Et comme toujours Maps.me pourra vous accompagner dans vos balades.

La ville principale est Zabljak, vous y trouverez des commerces et restaurants. D’ici, vous pouvez également réserver des excursions de rafting sur la rivière Tara.

De notre côté, nous avons dormis à Razvrsje Co., dans le village d’à côté. Il est plus typique et donne directement accès à la forêt grâce à plusieurs chemins partant du nord du village.

parc durmitor montenegro

J’espère que ces quelques images vous donneront envie d’y faire un tour également, ce que je ne peux que vous conseiller tant j’ai aimé cet endroit. Avec plus de temps, nous aurions probablement tenté des randonnées plus difficiles, mais la route nous appelait. J’ai hâte de vous partager la suite de ce voyage qui m’a sincèrement marqué, chaque jour offrant son lot de surprises.

Et vous, le parc national du Durmitor ça vous tente ? Vous connaissez déjà ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage ?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest !

parc national durmitor parc national durmitor

Comments:

  • Daniel

    2 février 2022

    Bonsoir Clémentine,
    Je te remercie pour ton article intéressant. Je ne connais pas du tout le Montenegro. D’après tes magnifiques photos, ça a l’air très beau et ça donne très envie d’y aller. J’adore la nature.
    A bientôt.

Laisser un commentaire