yoga

Aujourd’hui, je tiens à aborder un sujet particulièrement important de ma vie : comment le yoga a changé ma vie et mon quotidien. Je prends plaisir à en parler, mais surtout, je pense que mon expérience peut servir à d’autres. Je n’ai pas la prétention de vous apprendre quoi que ce soit, simplement de vous partager ce déclic qui a fait du bien à ma vie.

Il faut bien être honnête, je n’ai pas toujours été attirée par ce milieu. Adolescente, je pouffais de rire lorsque ma mère nous mettais ses chants de bol tibétains à la maison et je désespérais lorsque je voyais à quel point je n’avais pas hérité de sa souplesse. J’étais même assez réfractaire à tout ça.
Était-ce parce que ça venait de ma mère (rébellion quand tu nous tiens) ou tout simplement parce que ça semblait bien trop barré pour moi, je ne sais pas. Je me targuais de ne croire à rien, d’être purement cartésienne et je préférais jouer aux Sims que me poser trop de questions. Eh bien je peux vous dire que tout ça a bien changé.

yoga

Sur le plan physique

Vous vous en doutez peut être, c’est bien évidemment ma maman qui m’a initié au yoga. J’ai commencé ma vie professionnelle dans l’hôtellerie. Et après 10h par jour debout à courir dans tous les sens, je revenais à la maison avec des maux de dos pas possible.
Après plusieurs fois à m’entendre répéter qu’un peu de yoga pourrait m’aider, je me suis dit, qu’en effet, ça ne pouvait pas me faire de mal. J’ai donc testé avec elle 2 vidéos toutes simples disponibles sur Youtube à faire le matin et le soir.

Au début, je me suis dit que c’était tout simplement impossible. Le chien tête en bas me paraissait être un calvaire, je sentais que j’étais souple comme un bout de bois et les postures sur la tête me semblaient sorties d’une autre dimension. Mon cerveau est alors passé en mode défense : « de toute façon je suis pas souple, j’y arriverai jamais« .

Pourtant, je sentais que j’avais de moins en moins mal au dos et que je me tenais mieux au quotidien. A force de prendre conscience des différentes parties de mon corps, j’ai compris comment mieux me positionner au quotidien pour moins tirer sur mon dos. Ce n’était pas encore parfait, mais je sentais une amélioration. Et ce fut le début d’une grande histoire d’amour.

yoga

La souplesse

Concernant la souplesse, c’est une phrase d’Otilia, la professeure de ma mère qui est également devenue la mienne pendant quelques temps, qui m’a beaucoup aidé. C’est tout bête mais elle m’a dit quelque chose comme : « Tu n’es peut être pas encore très souple des jambes, mais regarde au niveau des bras, tu l’es ! Ne pas être souple, ça ne veut rien dire. On est tous différents.« 

Ce jour là, j’ai appris une belle leçon : se comparer ne sert à rien, nous avons tous notre propre chemin à parcourir et nos propres caractéristiques physiques. Et puis avec le recul, gagner en souplesse c’est long, mais ça fini toujours par arriver avec de la pratique !

yoga

L’alimentation

Le yoga, vous le savez déjà sûrement, c’est tout un style de vie. Les postures, appelées Asana, ne sont qu’une des 8 branches qui constituent le yoga. Vous imaginez donc à quel point cet « art », si je peux l’appeler ainsi, est complet.

Une des choses qui semble revenir très souvent dans cet univers, c’est l’importance de bien manger. C’est alors qu’on fait la rencontre de l’Ayurvéda, cette médecine ancestrale indienne, qui passe notamment par notre façon de nous nourrir.

Si je suis loin d’être une experte, j’ai appris que les goûts se divisaient en 6 saveurs, que les épices ont des propriétés curatives, qu’il est possible de se « purifier » grâce à des jeunes ou des mono-diètes. Enfin bref, que l’alimentation peut jouer un rôle très important dans notre santé. On retrouve également cet aspect dans la médecine chinoise ou encore en naturopathie (et sûrement dans bien d’autres choses j’imagine).

ayurveda

Manger de la viande ?

Un autre point important dans le yoga, est la notion de non-violence : Ahimsa. Et ce point trouve toute sa signification lorsqu’on aborde le fait de ne pas manger de viande. Effectivement, si dans notre style de vie, on souhaite vivre avec cette valeur de non-violence, il devient impossible de manger des animaux morts, qui ont probablement souffert durant leur vie, et très certainement au moment de leur mort.

Je ne vous ferai pas un traité sur le végétarisme/véganisme car il y a de très bonnes ressources sur le sujet et car moi-même je ne suis pas un exemple. Je mange encore de la viande de temps en temps et du fromage car j’aime vraiment ça. J’ai surtout appris à être plus consciente de ce que je mange. Et vous allez sûrement trouver ça un peu perché, mais je remercie parfois intérieurement ces animaux. C’est un peu bizarre, mais je sais que les indiens d’Amérique ont ce respect pour les animaux, et je trouve ça juste, ça résonne bien en moi. Enfin bref, pas besoin d’être aussi poussé sur le sujet ahah, mais ça vaut le coup d’y réfléchir.

veggie pizza

Sur le plan mental

Le yoga, vous l’avez compris, ce n’est pas juste quelque chose de purement physique. C’est aussi tout une philosophie et des enseignements qui nous viennent de textes millénaires. Encore une fois, je suis loin d’être une experte sur le sujet. Mais le yoga m’a permis d’avoir une nouvelle vision des choses.

Au moment où j’ai découvert le yoga, j’ai également découvert le développement personnel. Cette notion de croissance de soi-même me parlais beaucoup. Mais avec le temps, ça m’a semblé épuisant, et pas si sain. Beaucoup d’ouvrages montrent comment hacker son esprit, comment gagner du temps au dépend des autres, comment gagner de l’argent, toujours être meilleur et dans le contrôle.

Si certains aspects me semblent intéressants, j’ai vite délaissé ce monde au profit de celui du yoga qui est beaucoup plus dans l’acceptation et l’absence de comparaison aux autres. Par exemple, la notion d’ego me semble beaucoup plus juste dans le yoga où il est question d’équilibre, ni trop ni pas assez, que dans le monde du développement personnel où il est parfois un peu question d’écraser les autres ou de les manipuler pour réussir.

J’ai peut être un petit côté bisounours, mais ça me parle bien plus.

Le pouvoir du moment présent

Le yoga fait aussi référence à un concept très en vogue en ce moment : le moment présent. Faire du yoga, c’est se concentrer avant tout sur sa respiration, c’est prendre conscience de chaque partie du corps qui travaille. C’est finalement être extrêmement présent au moment qu’on vit. Je commence souvent un cours de yoga avec beaucoup de pensées et d’émotions pas toujours agréable, et j’en ressors quasiment toujours apaisée.

On dit d’ailleurs souvent que moins on a envie d’en faire, plus on en a besoin. Je me souviens qu’à mon retour d’Australie, j’étais très déprimée. Et grâce au yoga & à ma super prof, j’ai réussi à remonter doucement la pente. Petit à petit, un nouveau pas chaque jour.

 

temple

Sur le plan spirituel

Ok là, on aborde un sujet épineux. On sera peut être pas d’accord sur le sujet. Mais je trouve toujours intéressant de l’aborder.

Comme je vous le disais, avant le yoga, je ne croyais en rien. Zéro. Nada. Pour moi, la vie, on la vivait, puis elle s’arrêtait. Aujourd’hui je ne crois pas au paradis ou au karma dur comme fer, rassurez-vous. Mais je suis ouverte à bien plus de choses. Par exemple, le concept d’énergie et de magnétisme me parle beaucoup. Je pense qu’il est fort possible d’un blocage énergétique puisse troubler une personne sur le plan physique par exemple.

La place des émotions

J’ai également appris à donner une place à mes émotions. Je travaille toujours dessus et j’ai encore d’énormes progrès à faire, mais avec le temps j’apprends petit à petit à les accepter et à les comprendre. J’essaie moins de les contrôler comme me l’indiquaient les livres de développement personnel, mais plus de les exprimer et de les comprendre.

Je pense même qu’une émotion peut causer des dommages physiques. J’en ai fait souvent l’expérience car j’ai la peau très sensible et je fais régulièrement de l’eczéma. Aucun médecin ne peut m’aider, on m’indique généralement que c’est à cause du stress (comme toutes les « maladies » que les médecins ne comprennent pas). Bizarrement, lorsque je mets le doigts sur ce qui ne va pas émotionnellement ou que je quitte une source de stress, j’observe un résultat presque immédiat. Et ça a suffit à me convaincre. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez des ressources en fin d’article.

D’ailleurs, le yoga est un champion pour vous aider à faire sortir certaines émotions. Je ne compte plus le nombre de personnes que j’ai vu pleurer durant des cours de yoga. Ça m’est d’ailleurs déjà arrivé. Parfois ça sort comme ça, on ne sait pas pourquoi. Et à ce moment là, rien ne sert de chercher à comprendre, simplement à accepter & à les laisser sortir.

Les ressources

Voici quelques ressources pour ceux que ça intéresse.

Les cours de yoga qui m’ont aidé à commencer le yoga : matin & soir . Je suis également la chaîne Yoga Coaching que je trouve très bien faite & adapté à tous, débutants et avancés.

Des lectures bienveillantes pour manger moins de viande : Faut-il manger des animaux ? de Jonathan Safran Foer & Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard.

Ma bible pour mieux comprendre les réactions de mon corps : Le grand dictionnaire des malaises et maladies de Jacques Martel. Pour celui-ci, ouvrez vos chakras au max, car il est très spirituel dirons-nous. Mais pour ma part, je me retrouve très souvent dedans, et je comprends mieux d’où peuvent venir certains problèmes physiques.

Voilà en quoi le yoga a changé ma vie & m’a beaucoup aidé au fil de ces dernières années. Evidemment ça n’a pas tout changé du tout au tout, mais ça m’a permis d’évoluer vers du mieux. J’ai l’intime conviction que je ne suis pas prête d’arrêter de pratiquer et surtout que j’ai encore tant de choses à apprendre que j’y passerai ma vie. Mais c’est plutôt passionnant de partir à la rencontre de soi-même non ?

Qu’en pensez-vous ? Vous pratiquez déjà ou ça vous tenterait ? Et qu’est-ce que vous recherch(eri)ez en faisant du yoga ?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

yoga yoga

Comments:

  • 23 décembre 2019

    Pour commencer, je ne te trouve pas du tout « perchée » !!! Je ne suis pas du tout yoga, je n’ai jamais vraiment été attiré par ce mode de vie ( que pourtant j’admire ) et de lire tes débuts, ca me fait penser à moi. Je suis un peu comme toi au début, j’y trouve pas forcément « d’intérêts ». Mais au fil de ton texte, je comprends que c’est vraiment un art de vivre qui permet d’être plus conscient de ce que l’on vit. J’y trouve quelques similitudes de mon atelier de pleine conscience .Cela va bien au-delà des postures. C’est un art à adopter dans tout notre quotidien. Merci pour cette parenthèse et je te le redis ici, ce type d’articles te colle à la peau et j’adore te lire !

  • Marie Hélène

    26 décembre 2019

    Le yoga a aussi changé ma vie et surtout après un biurn out m’a redonné goût à la vie.. Alors si on est « perchée  » en étant yoga, j’aime bien cette vue de la vie..

  • 4 janvier 2020

    Coucou ! Merci beaucoup pour cet article très détaillé sur le yoga, sa philosophie de vie et ses bienfaits 🙂 Ma maman fait du yoga depuis très longtemps, mais ce n’est qu’une fois jeune adulte que je m’y suis mise, très doucement. Je n’ose pas encore faire des cours avec d’autres personnes et suis plus à l’aise sur mon tapis dans mon salon 🙂 Heureusement qu’il y a de super vidéos sur Youtube 🙂 . En tout cas, ton article m’a fait prendre conscience des autres aspects du yoga et je te remercie de toutes ces informations 🙂

  • 5 janvier 2020

    Merci pour ton retour d’expérience sur le Yoga… C’est quelque chose qui m’attire depuis quelque temps, que j’aimerais essayer pour trouver un équilibre et pour son aspect méditatif… On verra si je me lance pour 2020, en tout cas merci pour le partage de cette rencontre avec toi-même 😀 !!

Laisser un commentaire