Italie

Trévise, une bonne surprise en Vénétie

Trévise. Cette ville dans l’ombre de sa voisine Venise mériterait un peu plus de crédit. Dotée de canaux, de jolies ruelles et de bons restaurants, il ne faudrait pas négliger cette ravissante étape en Vénétie.

Pourquoi Trévise?

Et pourquoi pas? En vérité, nous n’avions pas vraiment pensé à Trévise pour nos vacances. Mais lorsque j’ai regardé les billets pour aller en Slovénie, les prix pour Ljubljana dépassaient allègrement les 300€. Ni une ni deux, je regarde sur Google Map pour trouver la ville la plus proche qui pourrait nous garantir des prix plus doux pour le porte-monnaie. C’est alors que je remarque une certaine Venise, à seulement quelques heures de la frontière Slovénienne.

Nous avons donc trouvé des billets grâce à Ryanair (première compagnie aérienne que je ne recommande pas d’ailleurs). 170€ par personne pour la semaine du 15 août, vol Beauvais-Trévise, c’était le meilleur prix pour une réservation au mois de juin (et oui, cette manie de procrastiner me coûte quelques euros).

Et si l’envie de visiter Venise était bien présente, lorsque nous avons vu les contraintes en terme de prix et d’organisation (on se gare sur un parking de l’autre côté de la baie, navette en bus, vaporetto…), nous avons finalement opté pour la visite de Trévise. Et quelle bonne idée!

Le charme à l’italienne

Vous le savez peut être, j’avais eu l’occasion de visiter quelques villes italiennes l’année précédente, et j’avais adoré ce road trip de deux semaines. Ce fut donc un vrai plaisir de retrouver cette ambiance, cette architecture propre à l’Italie dès nos premiers pas.

Et ces premiers pas, parlons-en! Ils nous laissent bouche bée car il y a aussi des canaux à Trévise! L’eau y est transparente et s’écoulent rapidement entre les façades ocres. En longeant le fleuve Sile, on se laisse happer par les ruelles qui nous plongent dans les entrailles de la ville, accompagnés par le clapotis de l’eau.

Le centre de Trévise est assez petit, on en fait rapidement le tour. Les monuments à ne pas rater sont principalement la Loggia dei Cavalieri, Piazza dei Signori et le Duomo Cattedrale de San Pietro. Distants d’à peine quelques rues les uns des autres, vous n’aurez aucun mal à les découvrir. Les ruelles autour de la Cathédrale sont très typiques, et on retrouve même des vestiges paléochrétiens Via Canoniche. (Pour ceux qui se posent la question, l’Art Paléochrétien est l’art produit par les chrétiens entre l’an 200 et 500, ensuite c’est l’Art Byzantin. Merci wiki!)

 

Il y a également deux fontaines assez connues à Trévise: la Fontana delle Tette et la Fontana dei tre visi. La première est sous verre sur la Piazza dei Signori et ne s’écoule plus, et toutes deux sont très petites. Autant dire qu’après avoir vu celles de Rome, elles sont assez banales.

Mon coup de cœur à Trévise est assurément le Canale dei Buranelli. D’un côté s’écoule l’eau bleu/verte, offrant sa fraîcheur aux petits cafés et étudiants posés sur son rebord. Et de l’autre, se trouve un très joli pont couvert à deux étages, qui doit probablement servir d’habitation. Il m’a un peu rappelé le Ponte Vecchio de Florence. L’harmonie de ce lieu est simplement parfaite, d’autant plus en fin de journée, lorsque le soleil nous offre ses chaudes couleurs.

Nos bonnes adresses

Pizzaria Piola: Des pizzas excellentes à des prix imbattables, dans une ambiance menée avec briot par la gérante. On peut également prendre à emporter. Comptez environ 8€ pour une pizza.
Via Carlo Alberto, 11

Signore i signori: Un restaurant parfaitement bien placé car il se trouve sur la Piazza dei Signori. Plats assez chers, mais bons. Comptez 13€ la pizza.
Piazza dei Signori

Giardino Bistrot: Une adresse qui nous a été conseillé pour ses très bons petit-déjeuners et déjeuners frais. Prix raisonnables d’après la carte, mais nous n’avons pas eu l’occasion de tester.
Viale Cesare Battisti, 35

Osteria by Gigia: Une adresse qui pour nous a été victime de son succès. Lorsqu’on a voulu y mettre les pieds, impossible d’y rentrer tant il y avait de monde, ce qui est généralement bon signe. On y mange apparemment vite et bien, et pour pas cher.
Via Barberia, 20

B&B Hotel Treviso: Simple, efficace, propre et bien situé, que demander de plus? 55€ la nuit pour une chambre double qui nous a fait beaucoup beaucoup de bien après une semaine à dormir dans la tente.
Via Gabriele D’Annunzio, 35

Gelateria La Romana: Des glaces excellentes aux parfums variés et aux produits frais, je recommande à 1000%. C’est une chaîne qu’on peut retrouver ailleurs en Italie et en Europe, mais boudiou que c’est bon!
Viale Cesare Battisti, 2

Trévise, on dit oui!

Moi qui n’avais jamais songé à Trévise auparavant, j’ai pourtant été complètement charmé. Nous y avons été à notre arrivée et à notre retour de Slovénie, et chaque fois nous en avons profité sans nous sentir oppressés par la foule. Pour un mois d’août, la ville est beaucoup moins encombrée que ce que j’avais pu voir dans d’autres villes touristiques d’Italie, et c’est très agréable. En bref, ce fut une jolie découverte!

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

trevise

 

Alors, prêts à découvrir Trévise?