livres moyen orient

Qui dit confinement, dit lecture ! Aujourd’hui je vous propose une sélection de livres sur le Moyen-Orient. Que ce soit l’Afghanistan, l’Iran, le Liban ou encore la Turquie, ces pays me fascinent depuis quelques années. La beauté de l’architecture, des paysages et bien sûr la légendaire hospitalité des citoyens de ces pays ne peut que faire rêver.

Aujourd’hui, beaucoup de ces pays ont fait ou font face à de gros bouleversements. Parfois, de gros préjugés peuvent également être présents dans l’imaginaire collectif, qui nous empêchent de voir la beauté de cette région.

Bien sûr, aujourd’hui il semble délicat d’y voyager. Pour autant, rien ne doit nous empêcher de lire ces ouvrages, qui ouvrent les yeux & les cœurs sur d’autres cultures, d’autres quotidiens, bien éloignés des nôtres, mais très souvent empreints de poésie.

C’est parti pour une sélection de livres sur le Moyen Orient !

Les Cerfs Volants de Kaboul, de Khaled Hosseini

Synopsis

Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur Serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible.
Mais ce lien va se briser à jamais lorsqu’Amir sera incapable d’aider son ami.

Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. « Il existe un moyen de te racheter », lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé.

cerfs volants de kaboul

Photo by Viktoria Lankauskaite | Unsplash

Mon ressenti

Ce livre est un des rares a m’avoir bouleversé autant. J’en ai eu les larmes aux yeux, le cœur au bord des lèvres. Les horreurs qu’on y lit ne sont malheureusement pas de la fiction et ne font pas non plus partie du passé. Certains passages font, selon moi, office de rappel d’une réalité cruelle qu’on oublie, car trop difficile à regarder en face.

Mais ce n’est pas que ça. C’est aussi un hommage à l’Afghanistan d’avant, ce pays de leur enfance, où l’on pouvait faire du cerf-volant sur la plage et cueillir de belles grenades dans les arbres.
C’est également une histoire d’humains avec leurs remords, leurs regrets et l’amour qu’ils se portent les uns aux autres. De simples hommes qui vont faire de leur mieux pour se racheter, quitte à traverser la planète pour faire face au passé. Et c’est ce qui fait de ce livre un petit bijou.

Acheter les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini

La bâtarde d’Istanbul, d’Elif Shafak

Synopsis

Partagée entre ses origines américaines et arméniennes, la jeune Amy gagne Istanbul en secret. Elle ne se doute pas que son arrivée et son amitié naissante avec Asya, la  » bâtarde « , menacent de faire surgir de terribles révélations… À travers quatre générations de femmes, Elif Shafak dresse le portrait éclatant d’une Turquie divisée, écorchée, mais vigoureusement moderne.

istanbul

Mon ressenti

En découvrant ce livre, je pense que j’ai trouvé une de mes auteures préférées à ce jour. Peut être est-ce l’ambiance d’Istanbul qui m’a charmé ou bien le style d’écriture d’Elif Shafak. Je ne saurais le dire, mais je suis accro.
On passe d’un conte oriental à une tranche de vie, les générations s’entremêlent et forment un chemin captivant.

C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur un drame assez récent : le génocide arménien. Si j’en avais déjà entendu parler, je ne m’étais jamais renseignée à ce sujet. Si bien que je ne savais même pas que les turcs en étaient responsables. Le sujet est amené avec une justesse incroyable, assez détaillé pour prendre conscience des horreurs vécues, mais sans misérabilisme.
Mais ce qui fait la beauté de ce livre, c’est qu’on s’attache à chaque personnage dans toutes ses failles et faiblesses. Istanbul prend ici une autre dimension que ce qu’on pourrait voir dans son quartier touristique.

Du même auteur, je vous conseille également Crime d’honneur. Ici aussi, on assiste au destin d’un famille kurde, en partie immigrée en Angleterre. De l’amour à la haine, ce roman est tout aussi poignant.

Acheter La bâtarde d’Istanbul & Crime d’honneur d’Elif Shafak

Les enfants du Jacaranda, de Sahar Delijani

Synopsis

Un roman coup de point qui retrace l’histoire de l’Iran sur 3 générations entre les années 80 & 2010. On y retrouve notamment les destins bouleversés de Neda, née en prison. Ou encore de Sheida dont le père a été exécuté. Ces drames ont lieu après la révolution populaire d’Iran, où le peuple soulagé d’avoir destitué le tyran, se pense enfin libre. Mais c’est sans compter sur les extrémistes religieux, qui vont s’approprier le pouvoir dans un cadre encore plus totalitaire que le précédent. Commencent alors les arrestations pour un oui ou pour un non, détruisant des familles, bouleversant des vies.

livres moyen orient

Photo by Mohammad Hosein Mohebbi | Unsplash

Mon ressenti

Ce roman, caractérisé par Khaled Hosseini comme « un vibrant hommage à la liberté » ne pourrait être mieux décrit. A travers chaque page, on lit l’espoir des Iraniens de retrouver leur liberté dans un pays qu’ils aiment tant. L’auteur sait d’ailleurs nous transmettre cet amour de la culture et la richesse de l’Iran face à la barbarie dont peuvent faire preuve certains. On y lit également la résilience, et comment chacun a survécu à ces horreurs, parfois en silence parfois en se révoltant. Chacun se remettra de ces épreuves, à sa façon, jusqu’à ce que les jours meilleurs arrivent.

Acheter Les enfants du Jacaranda de Sahar Delijani

Les désorientés, d’Amin Maalouf

Synopsis

Ce livre, offert par ma très bonne amie photographe Sabrina pour un de mes anniversaires, fut une belle découverte. Ce roman riche & extrêmement bien écrit est une belle façon de découvrir l’histoire du Liban, sans jamais le citer. « Les Désorientés » traite de l’histoire d’Adam, de retour au pays pour l’enterrement d’un ami de jeunesse. Ce sera alors l’occasion de faire le bilan, notamment sur la question de l’exil, de la guerre et de l’amitié.

On retrouve dans ce roman de très beaux portraits d’une génération où chacun a pris un chemin différent. Du moine au riche ingénieur, de la solaire directrice d’hôtel à l’islamiste radical, on assiste ici au destin d’un pays où les conflits ont façonné la vie de chacun des personnages.

livres moyen orient

Photo by Christelle Hayek | Unsplash

Mon ressenti

Je suis ressortie de cette lecture bien plus éclairée sur les conflits qui ont pu frapper le Liban & les pays alentours. Par exemple, la question d’Israël y est abordée d’une façon à pouvoir comprendre les points de vue des différents pays. Ce qui aide finalement à comprendre la situation d’aujourd’hui.
J’en ai également appris beaucoup plus sur le Liban, un pays qui m’attire énormément depuis un bon moment maintenant. Comme dans de nombreux romans sur cette région du monde, on ressent l’amour de l’auteur pour son pays, bien qu’il ai dû en partir pour pouvoir vivre en accord avec ses valeurs. On notera le très bon titre du roman : Les Désorientés. Parle-t-il des déboussolés ou de ceux qui ont perdu leur Orient ?

Acheter les Désorientés d’Amin Maalouf

Bas les voiles, de Chahdortt Djavann

Synopsis

Cet essai de Chahdortt Djavann est un ouvrage concis mais incisif. L’auteur dénonce ici le port du voile, qu’elle a elle-même dû porter de ses 13 à ses 23 ans, lorsqu’elle vivait encore en Iran. Voici la 4ème de couverture :

«Mais qu’est-ce que c’est que porter le voile, habiter un corps voilé ? Que signifie être condamnée à l’enfermement dans un corps voilé puisque féminin ? Pourquoi voile-t-on les filles, seulement les filles ? Pourquoi cache-t-on leur corps, leur chevelure ? Qui a le droit d’en parler ? J’ai porté dix ans le voile. C’était le voile ou la mort. Je sais de quoi je parle.»

livres moyen orient

Photo by Hasan Almasi | Unsplash

Mon ressenti

Je ne souhaite pas démarrer ici un nouveau débat sur ce sujet. Mais je pense que lire le point de vue d’une femme iranienne qui a elle-même été face à un régime extrémiste peut éclairer quelques lanternes. (On entend bien trop souvent des hommes blancs parler de ce sujet, sans faire appel aux premières concernées.)

La puissance de son discours nous fait rapidement comprendre à quel point la situation de la femme dans certains pays peut être réduite à peu de choses, au nom de certains dogmes. Sur les dernières pages, son discours se tourne particulièrement vers la France, son pays d’adoption, qui voit arriver petit à petit le voile dans l’espace public, sans rien faire.

Pour ma part, je n’ai pas d’avis tranché sur la question. D’une part car comme le dit très bien l’auteure, seules les personnes qui ont été confrontées au voile peuvent en parler en ayant tous les éléments de l’équation. De l’autre car je pense qu’il y a une multitude de façon de vivre sa religion. Et je pense (du moins j’espère), que les personnes qui choisissent de porter le voile en France aujourd’hui n’y voient pas la même chose que l’auteure.

Ce livre a été écrit en 2003, mais n’en reste pas moins d’actualité. En effet, si le débat sur le voile à l’école est acté depuis 2004 (interdit de la primaire au lycée, mais autorisé à partir de l’université), les solutions qu’elle propose pour une meilleure intégration des immigrés en France nécessiteraient qu’on s’y penche sérieusement. Bref, rapide & facile à lire, cet essai est une belle piste de réflexion pour quiconque s’intéresse à ce sujet.

Acheter Bas les voiles! de Chahdortt Djavann

La perle & la coquille, de Nadia Hashimi

Synopsis

Kaboul, 2007. Depuis qu’il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n’est plus que le même. Sans lui, sa mère et ses sœurs ne peuvent pas sortir de chez elles librement.

Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d’émancipation aussi fort que celui qu’éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

livres moyen orient

Photo by Sohaib Ghyasi | Unsplash

Mon ressenti

Je commencerai par la fin, car les dernières lignes de ce roman m’ont arrachés quelques larmes. Comment la vie des femmes peut être si difficile parfois ? Comment le pouvoir des femmes peut-il faire si peur aux hommes, que certaines d’entre nous se retrouvent enfermées, violées, mariées de force, mutilées, et j’en passe ?

Mais surtout, comment font ces femmes pour trouver cette force d’avancer, de se battre ?
Ce qui m’a le plus marqué dans ce roman, ce sont ces deux destins de femmes fortes, Shekiba & Rahima qui s’entrelacent au fil des pages. L’une comme l’autre, à deux époques différentes, devront faire de leur condition de femme, une force afin de trouver un échappatoire. Un roman bouleversant, mais encore une fois, un hommage à toutes ces femmes, dont la voix est peu écoutée, et qui démontrent pourtant d’une force incroyable.

Acheter La perle & la coquille de Nadia Hashimi

Le mot de la fin sur ces livres sur le Moyen Orient

J’espère que cette sélection de livres sur le Moyen Orient vous aura fait voyager & donné envie d’en lire plus. Je continuerai, comme pour ma sélection de Livres sur l’Inde a mettre à jour cet article à chaque nouvelle lecture sur le sujet.

De mon côté, découvrir cette région du monde à travers ces romans m’a transporté. Comme je le disais plus haut, je suis fascinée par ces pays. On peut bien sûr leur coller tout un tas d’étiquettes, notamment liées à certaines dérives très médiatisées de l’Islam, qui est majoritairement présent au Moyen Orient. Mais on en oublie parfois les hommes et les femmes qui y vivent, musulmans ou non, qui sont d’un force morale à toute épreuve et qui font le bien autour d’eux. C’est pourquoi, j’espère que ces livres pourront ouvrir l’esprit de certains et faire en faire voyager d’autres.

Et comme toujours, les liens de l’article ne sont pas affiliés mais renvoient vers Place des Libraires. Ce site vous permet d’acheter ces livres directement chez votre libraire favori. Une initiative indispensable pour faire vivre nos petits commerces, surtout en ces temps de confinement.

Et vous, aimez vous lire des livres sur le Moyen Orient ? Ou d’autres régions du monde ? Des titres à conseiller 🙂 ?

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

livres moyen orient livres moyen orient

Comments:

  • 29 novembre 2020

    J’ai bien aimé les Cerfs volants de Kaboul, Persepolis est également un livre intéressant mais j’avoue que ce n’est pas une région sur laquelle j’ai beaucoup lu!

  • 29 novembre 2020

    Merci pour cet article intéressant ! C’est vrai que c’est Top de lire un livre sur un pays qu’on est en train de découvrir 🙂 pour ma part, je le fais aussi avec les films et séries, juste avant ou pendant le voyage. Ça permet d’avoir de meilleures références et de comprendre davantage la culture 🙂

  • 29 novembre 2020

    Merci pour cette belle sélection. J’ai beaucoup aimé les cerfs-volants de Kaboul et je mets Bas les voiles sur ma pal!

Laisser un commentaire