Singapour

Singapour: Quelques conseils pour un séjour réussi

singapour

L’arrivée à Singapour approche, et vous ne savez pas encore trop comment vous organiser sur place? Voici quelques conseils, qui vous permettront d’aborder ce séjour l’esprit apaisé.

Se déplacer à Singapour

Ça y est, vous avez atterris et avez récupéré vos valises après X heures de vol. La fatigue vous assaille et l’envie de prendre un taxi pas donné vous guette. Mais pas de panique, une autre solution plus petit budget existe. En effet, le réseau de transports en commun à Singapour est très bien développé. Vous pourrez donc prendre le métro ou le bus pour rejoindre le centre ville très facilement.

singapour

Pour le métro, il vous faudra prendre un ticket aux machines et non au guichet, comme vous l’expliqueront très agréablement les employés. Si vous restez un petit moment, prenez la carte EZ-Link à 12$. Vous aurez ainsi 7$ de crédit, et les 5$ restants vous seront remboursés si vous ramenez la carte à la fin de votre séjour. Vous pourrez ensuite la recharger dans toutes les stations de métro. Cette carte marche également dans le bus.
Sinon vous avez toujours la possibilité de prendre un Tourist Pass pour 1, 2 ou 3 jours.

Pour trouver votre destination, je vous conseille de télécharger l’application Citymapper. Proposant ses services dans bon nombre d’autres villes dans le monde, cette appli est ultra efficace. Son principal atout? Vous pouvez l’utiliser hors ligne, une fois le trajet enregistré.

A Singapour, il est plus aisé de se déplacer en bus. Je l’ai donc utilisé pour chaque déplacement. De plus, il y a le wifi quasiment partout en ville, vous devriez donc toujours pouvoir charger vos trajets. Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci.

Enfin, dernière astuce pour pallier aux taxis, l’application Grab. Similaire à notre Uber, Grab vous permettra de vous déplacer lorsque les métro et bus ne circulent plus. Je vous conseille vivement de passer par cette application ou directement par celle du gouvernement pour les taxis officiels, car ainsi le prix sera définis dès le début de la course. Dans le cas contraire, les taxis driver ont soudainement des trous de mémoires et font mine de ne pas se souvenir du chemin. Ils vous font alors perdre du temps, et de l’argent!

singapour

Où loger?

J’ai eu la chance d’être hébergée par une amie lors de mon séjour à Singapour, je n’ai donc pas de bonnes adresses à vous donner. Cependant, je peux vous donner quelques conseils.
Vous pouvez, bien sûr, opter pour le quartier de Marina Bay si votre budget vous le permet. Mais si vous êtes plus restreints, loger dans Chinatown est l’idéal. Proche de tout, ce quartier abrite guest houses, petites boutiques et de nombreux bars. Et c’est sans compter sur sa Food Street, qui j’en suis sûre, saura ravir vos papilles!

Personnellement, j’ai logé pendant ces 2 semaines dans le quartier de Katong, et j’y ai vraiment apprécié l’ambiance. On y trouve beaucoup d’expatriés, pas mal de locaux mais surtout peu de touristes. Proche d’East Coast Park, ce quartier est idéal pour aller observer les belles maisons Peranakan de Joo Chiat Road ou tout simplement profiter de la « vraie » vie singapourienne. En revanche, on se trouve à peu près à 20 minutes en bus de Marina Bay/Little India/Chinatown, les transports en commun sont donc indispensables si vous logez dans ce quartier.

singapoursingapour

Vos options voyage depuis Singapour

Maintenant que vous savez où dormir et comment vous déplacer, voici quelques idées d’excursions à faire depuis Singapour.

Ici vous êtes au cœur de l’Asie du Sud Est, de nombreuses destinations sont donc accessibles. L’amie qui m’a accueillie a par exemple passé une petite semaine à Phnom Phen au Cambodge.
Plus proche, vous pouvez vous rendre en Malaisie. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait, car Melaka et Tioman Island sont à quelques heures de route seulement de Singapour en bus. Kuala Lumpur, quant à elle, est facilement accessible en avion pour quelques dollars. Enfin, vous pouvez prendre un avion pour 50$ pour vous rendre à Kuching, sur Bornéo. D’ici vous pourrez profiter de la jungle primaire et peut être même croiser quelques orang outans.

De celles que je n’ai pas testé, il y a également l’archipel de Riau, en territoire Indonésien, au sud de Singapour. Pulau Batam est d’ailleurs très prisée des Singapourien d’après ce que j’ai pu entendre, et les plages semblent encore belles.

Enfin si vous souhaitez vous concentrer sur le territoire de Singapour, je vous propose notamment Pulau Ubin et Lazarus Island. Toutes deux facilement accessibles depuis Singapour, et relativement bon marché, ce sont de jolies excursions pour s’éloigner de la ville sans pour autant repasser la frontière.

melakasingapour

Et le budget dans tout ça?

Comme vous l’avez compris, je n’ai pas payé l’hébergement, ce qui a considérablement allégé mon budget. Je suis partie avec un budget de 800€ pour 3 semaines (2 semaines à Singapour et 1 semaine en Malaisie). Concernant les billets d’avion, j’ai payé 520€ mon aller retour.

Je reviendrai plus tard sur le budget malais. Pour Singapour, retenez surtout que vous paierez les transports en fonction de la distance parcourue. Moi qui m’attendait à un système aussi cher que celui de Londres par exemple, j’ai été agréablement surprise des prix plutôt raisonnables.
Les activités ne coûtent généralement rien si vous privilégiez les balades. Niveau shopping, on atteint des prix similaires à chez nous.
Concernant la nourriture, essayez d’alterner entre foodcourts/7Eleven (entre 5 et 10$) et restaurants (entre 15 et 30$), si vous souhaitez équilibrer votre budget.

singapour

Globalement, le niveau de vie est aussi élevé que chez nous, bien que le taux de change nous permettent d’en sortir gagnant. Pour ceux habitués à voyager en Asie, c’est clairement prohibitif. Mais Singapour m’a plus fait penser à New York qu’au reste de l’Asie, autant par sa propreté que par son architecture moderne. Alors on relativise et on profite de l’expérience.

Ce qui est sûr, c’est que j’ai tout simplement adoré cette ville, son atmosphère et sa nature omniprésente. Ses nombreux quartiers vous dévoileront leurs secrets pour peu que vous vous baladiez au gré de vos envies. C’était la première fois que je pratiquais plus ou moins le Slow Travel à l’étranger, et Singapour s’y prête tout particulièrement. Siroter un café glacé en observant le tumulte de la ville, ou encore parcourir tranquillement chaque ruelle, voilà ce qui m’a enchanté dans cette petite Suisse asiatique. Et je pense bien y revenir un jour, car même en deux semaines, je suis loin d’avoir tout vu.

Et vous, Singapour ça vous tente? En escale ou en destination finale?

 

Cet article t’a plu ou peut te servir pour un futur voyage?
N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest!

singapour pinterest